Daniel Craig, la classe made in England

Daniel-Craig

Daniel Craig est un né le 2 mars 1968 à Chester, en Angleterre. Il est le fils de Timothy John Wroughton Craig, qui a servi dans la marine marchande et exercé divers métiers, et d’Olivia Williams, professeur d’art. Il a une sœur plus âgée prénommée Lia. Élevé dans la petite ville de Frodsham, il est ensuite allé étudier au lycée de Hilbre à West Kirby (Wirral). A l’âge de seize ans, Daniel Craig s’installe à Londres pour rejoindre le National Youth Theatre. Il prend aussi des cours à la Guildhall School of Music and Drama, recevant un diplôme en 1991. L’année suivante il fait ses premiers pas au cinéma dans La Puissance de l’ange de John G. Avildsen, avec Stephen Dorff, John Gielgud, Armin Mueller-Stahl et Morgan Freeman. Il enchaîne les seconds rôles dans de nombreux films indépendants, comme Elizabeth de Shekhar Kapur, Hotel Splendide de Terence Gross ou encore Berlin Niagara de Peter Sehr.

En 1997, il s’illustre dans Saint-Ex (1997), un biopic retraçant la vie de l’écrivain et aviateur Saint-Exupéry, puis interprète un sculpteur du Zimbabwe aux côtés de Charles Berling dans le drame Berlin Niagara (id.). Habitué des récompenses, il remporte le British Performing Award lors du Festival d’Edimbourg 1998 pour son interprétation de petit malfrat dans Love is the devil de John Maybury. En 2000 il obtient le British Independent Film Award du meilleur acteur pour Some Voices de Simon Cellan Jones. Je l’ai découvert à travers ce film où il est tout simplement impressionnant aux côtés de Kelly Macdonald (« Trainspotting« ).

some-voices

Daniel Craig est à ce moment là un acteur reconnu et qui va continuer a monter les marches du succès en jouant le rival d’Angelina Jolie dans Lara Croft : Tomb Raider (2001). Il prend ensuite la direction des États-Unis pour rejoindre un casting prestigieux, celui du film Les Sentiers de la Perdition de Sam Mendes avec Tom Hanks, Paul Newman et Jude Law, ce film est pour moi un chef-d’œuvre incontestable.

road-to-perdition-

En 2003, on retrouve l’acteur dans The Mother où il interprète un homme vivant une histoire d’amour avec une femme ayant le double de son âge. En 2005, il est un dealer de cocaïne dans l’excellent Layer Cake avec Sienna Miller. En 2005 il intègre la distribution cinq étoiles de Munich sous la direction de Steven Spielberg. L’année suivante va être le début d’une grande aventure puisqu’il est choisi, parmi des acteurs comme Goran Visnjic, Henry Cavill, Sam Worthington, Ewan McGregor ou encore Hugh Jackman, pour interpréter le mythique agent secret James Bond dans Casino Royale et cela va donner un nouveau souffle à la licence. Daniel Craig devient une star mondialement connue, les critiques saluent sa performance et le jugent même entant que meilleur James Bond de l’histoire.

Casino_Royale

Craig est Lord Asriel dans l’adaptation au cinéma du roman de Philip Pullman, À la croisée des mondes : La Boussole d’or. Eva Green, qui a joué la Bond Girl Vesper Lynd dans Casino Royale figure également dans la distribution. Dans une adaptation précédente du livre, Asriel avait été précédemment joué par Timothy Dalton, un des prédécesseurs de Craig dans le rôle de James Bond. C’est marrant de voir autant de coïncidences qui rejoignent le célèbre agent.

Début 2007, D. Craig déclare son envie de jouer dans l’univers Star Trek, mais il n’est pas intégré dans la distribution du film Star Trek réalisé par J. J. Abrams, sorti en 2009. L’année suivante, l’acteur britannique incarne pour la seconde fois l’agent 007 dans le 22éme épisode Quantum of Solace. Il joue aussi Tuvia Bielski, le personnage principal du film Les Insurgés. À la fin janvier 2009, on apprend qu’il endosse le costume du pirate Rackham le Rouge, dans la Trilogie Tintin, réalisée par Steven Spielberg et Peter Jackson.

En 2011, il joue le rôle du journaliste d’investigation Mikael Blomkvist dans Millénium : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo), adaptation cinématographique par David Fincher de la saga littéraire Millenium de Stieg Larsson. Le 27 juillet 2012, il participe à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Londres pour laquelle il reprend son rôle de James Bond dans un mini-film où il est chargé d’escorter sa majesté la reine Élisabeth II jusqu’au stade. C’est l’unique apparition de la souveraine dans un film de fiction.

the-queen-and-james-bond-london-olympics-opening-ceremony

En 2015, il rendosse le costume de James Bond une nouvelle fois sous la houlette de Sam Mendes pour Spectre. L’année suivante, il décline une offre de 88 millions d’euros pour reprendre une dernière fois le smoking de l’agent 007. Daniel Craig et James Bond, c’est terminé ! L’acteur est donc dans l’un des tournants les plus importants de sa carrière/

Filmographie sélective :

– Some Voices de Simon Cellan Jones

– Les Sentiers de la perdition de Sam Mendes

Layer Cake de Matthew Vaughn

– The Jacket de John Maybury

– Casino Royale de Martin Campbell

– Millénium : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes  de David Fincher

– Skyfall de Sam Mendes

james bond daniel craig skyfall

En résumé, Daniel Craig est un acteur qui porte très bien le smoking mais que… Il a également montré des autres facettes de son jeu à travers d’autres longs métrages comme « The Jacket » ou encore « Millenium : Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes » de David Fincher.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s