TOP 5 des meilleurs films de Ridley Scott

ridley-scott-2

Ridley Scott est un cinéaste aussi prodigieux, qu’énigmatique. Bien évidemment, j’ai été émerveillé et impressionné par pas mal de ces œuvres, mais j’ai été déçu aussi par d’autres… Toutefois, il reste l’un des plus grands réalisateurs britanniques du Septième Art.

J’ai découvert (inconsciemment) le cinéma de Ridley Scott avec « 1492 : Christophe Colomb » puis « La Chute du Faucon Noir« . Deux films qui divisent encore les cinéphiles et les fans du réalisateur. Quelques années plus tard, je me suis penché plus sérieusement sur sa filmographie et j’ai découvert de véritables perles, mais aussi des films mineurs et divertissants. Aujourd’hui, le cas Ridley Scott divise toujours autant. Il a beau avoir retrouvé le succès avec « Seul sur Mars« , on peut lui reprocher certaines erreurs comme « Prometheus » et « Exodus« . Sur chaque décennie depuis ces débuts, le réalisateur a pondu au moins un chef d’oeuvre. On espère bien évidemment que « Alien Covenant » sera le prochain. En attendant, voici notre TOP 5 de ces meilleurs longs métrages.

n°5 : Thelma & Louise

thelma-and-louise

C’est l’un de mes road movies préférés, Ridley Scott s’est diversifié de bien belle manière avec ce film. Il faut rappeler qu’avant de réaliser Thelma & Louise, le réalisateur s’était attaqué à la science fiction, à l’héroïque fantasy ou encore au film historique. Avec « Thelma & Louise« , Ridley Scott démontre qu’il à l’aise partout. Il aime changer de registre, oser de nouvelles expériences, ce qui lui permet d’évoluer lui et son cinéma.

 Le cinéaste mélange avec subtilité l’humour avec le thriller, voir même un petit côté polar, tout ça dans un road movie mettant en scène deux femmes dans les rôles principaux. A l’époque, il fallait le faire quand même. Au niveau de la mise en scène, Ridley Scott maitrise le genre. Il capte merveille le paysage américain qui s’offre à lui au bord de la route 66. Le duo Sarandon/Davis dégage énormément d’émotions. On ressent une véritable complicité entre les actrices. Hans Zimmer signe une bande son magnifique, avec en particulier le morceau « Thunderbird » que j’adore.

N°4 : American gangster

american-gangster-ridley-scott

C’est à partir de là que le débat autour de ce classement va commencer…Pour la plupart, vous ne serez pas d’accord avec ça, mais je considère ce long métrage comme le dernier grand film réalisé à ce jour par Ridley Scott. On a là, une œuvre proche des grands films de gangsters tels que Les Affranchis ou encore L’Impasse. Le ton est sec et nerveux comme le prouve la scène fameuse scène intitulée « Somebody or nobody ». Ajoutez à ça les excellentes reconstitutions des quartiers et l’ambiance qui y régnait à l’époque. On apprend énormément de choses sur le banditisme erraient dans le Harlem à la fin des 60’s – début 70.

Ridley Scott oppose à merveille deux grands acteurs qui sont Russel Crowe et Denzel Washington. La bande originale nous offre de grands standards de l’époque comme Dave & Sam « Hold on i’m coming » ou encore Bobby Womack « Across 110th Street ». Un long métrage sous estimé par certains, car il est le plus souvent comparé à ces prédécesseurs du genre. En tout cas, n’hésitez à découvrir ou à redécouvrir ce film, vous ne serrez pas déçu…

N°3 : Gladiator

best-ridley-scott-movies

Que dire sur ce grand film ? Tout a été dit non ? Ce long métrage a signé le grand retour au sommet pour Ridley Scott. Ce dernier a réalisé l’un des meilleurs péplums dans l’histoire du cinéma, tout simplement. Une œuvre épique comme on en voit rarement de nos jours, du sang et des larmes qui ne laissent personne indifférent. Russell Crowe est au sommet de son art et il est magistralement opposé à un excellent Joaquin Phoenix. La musique de Hans Zimmer associé à Lisa Gerrard est somptueuse. C’est quand on voit ce genre de ce film, qu’on se rappelle pourquoi on aime autant le cinéma et c’est bien évidemment le cas pour les deux premiers de ce classement.

N°2 : Blade Runner

Harrison-Ford-and-Ridley-Scott-blade-runner-31077990-1280-844

L’art de la science fiction au cinéma, tout simplement. Un chef d’oeuvre incontestable et intemporel. Trois ans après « Alien« , Ridley Scott livre une nouvelle pierre angulaire à la SF sur grand écran. Sa mise en scène est étincelante, du début jusqu’à la fin. L’histoire inspirée du roman de Philip Dick est minutieusement traitée et respectée. Les décors et les effets spéciaux ne prennent pas une ride. Harrison Ford et Rutger Hauer sont fantastiques, ils tiennent tous les deux les meilleurs rôles de leur carrière. La bande originale de Vangelis est en adéquation parfaite avec le genre et le propos. Le résultat saute aux yeux et il est excellent. Pourtant quand on voit le making of, rien n’était gagné pour Ridley Scott et son film. Je vous conseille bien évidemment de voir et revoir ce film dans sa version définitive ainsi que le making of. Du grand cinéma comme ça, on aimerait en voir plus souvent aujourd’hui de la part du réalisateur. Un jour peut être…

Alien, le huitième passager

still-of-john-hurt-and-ridley-scott-in-alien-1979

Il pourrait être égalité avec « Blade Runner« , tellement ce film a bouleversé lui aussi le genre au cinéma.  Ce chef d’oeuvre nous plonge dés l’ouverture du film au beau milieu de l’espace avec seul accompagnant, Jerry Goldsmith et sa musique frissonnante. Alien est l’un des films qui m’a le plus secoué quand j’étais gamin. La première fois que je l’ai vu, je peux vous dire que la couette n’était pas loin de mes yeux (on ne se moque pas). La façon dont Ridley Scott manie le récit, son équipe et sa caméra, c’est tout simplement grandiose. Il instaure petit à petit une atmosphère prenante et stressante, c’est de plus en plus sombre et violent. Le mélange des genres est habilement orchestré par le cinéaste, on a en face de soi un huis clos à la sauce science-fiction et saupoudré d’épouvante. Il fallait oser ce côté claustrophobe qui rend le film frissonnant et cauchemardesque (dans le bon sens du terme). Les décors, les effets spéciaux et la structure du Nostromo sont vraiment parfaits.Ridley Scott utilise à merveille tout ces éléments. Tout cela entraine bien évidemment une photographie magnifique pour une atmosphère unique en son genre.

 Le casting a été très bien conçu et dirigé, chacun nous fait ressentir comme il faut leurs émotions et plus particulièrement la peur. Sigourney Weaver tient parfaitement le rôle de Ripley, qui est l’un des plus grands personnages féminins du cinéma. A ses côtés, le reste de la distribution est excellente.

Ce chef d’oeuvre est sans conteste un monument de la science-fiction mais aussi de l’épouvante. J’espère que « Alien Covenant » sera de la même veine, sans être un copier/coller du film d’origine.

Mentions honorables :

Kingdom of Heaven

kingdom of heaven

La chute du Faucon Noir

chute-du-faucon-noir

Legend

Legend

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. virgbeneteau dit :

    Mon préféré est Thelma & Louise

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s