Leonardo DiCaprio, un diamant brut du cinéma

leonardo-dicaprio-beautiful

Quel est le premier film que j’ai vu avec Leonardo DiCaprio ? Je crois que je ne serais pas original sur ce coup là puisque c’est Titanic de James Cameron. Cet acteur est pour moi l’un des meilleurs de sa profession, de la même trempe que Robert De Niro et Al Pacino. C’est simple je ne rate aucun film où il apparait, ces choix artistiques sont variés, il n’hésite pas à relever de nouveaux défis.

Leonardo DiCaprio, né le 11 novembre 1974 à Los Angeles et doit son premier prénom au peintre Léonard de Vinci : quand il était encore dans le ventre de sa mère et alors que celle-ci était un jour en train d’admirer une œuvre du peintre dans un musée en Italie, elle a senti plusieurs coups de pied de son enfant. Son père (dessinateur et éditeur de bande dessinées) a alors pensé que c’était un signe et lui a donné le prénom de l’artiste. La mère de Leonardo est allemande et le père italien ce qui va permettre au futur acteur de connaître différentes cultures. Il passe ses vacances en Allemagne à Francfort, plus précisément à Steinbach, mais vit essentiellement avec sa mère Irmelin Idenbirken dans le quartier d’Hollywood.

Ne recevant pas d’éducation stricte, Leonardo DiCaprio est libre de se consacrer à n’importe quelle activité dès son plus jeune âge et notamment aux cours de comédie, domaine dans lequel il peut s’épanouir pleinement. Enfant, Leonardo DiCaprio commence déjà à tourner des spots publicitaires et obtient très vite des petits rôles à la télévision, dont notamment Quoi de neuf docteur ? de Neal Marlens (1991), série dans laquelle il va se faire remarquer. Mais son objectif premier est de jouer au cinéma, et après un premier film d’horreur (Critters 3), Leonardo DiCaprio est choisi parmi quatre cents candidats pour jouer le beau-fils maltraité de Robert De Niro dans Blessures secrètes (1993), le duo fonctionne du tonnerre et Robert De Niro dira même après le tournage que ce petit gamin l’a impressionné et qu’il a le potentiel pour devenir un grand acteur.

blessures-secretes-1993-08-gA 21 ans, Leonardo DiCaprio étonne en interprétant un attardé mental dans Gilbert Grape (1993), où il vole la vedette à Johnny Depp. Sa composition lui vaut une double nomination comme Meilleur second rôle aux Golden Globes et aux Oscars 1994.  Il se montre à l’aise dans plusieurs registres et il va le prouver en 1995 en interprétant un junkie dans Basketball diaries ,  The Kid dans le western de Sam Raimi Mort ou vif et prend à contre courant tout le monde en incarnant Arthur Rimbaud dans Rimbaud Verlaine aux côtés de Romane Bohringer. Choisissant ses films davantage sur des critères artistiques qu’économiques, Leonardo DiCaprio, relégué au rang d’acteur secondaire, accède au statut de star en 1996 lorsque sort sur les écrans Romeo + Juliette, une version contemporaine et déjantée de l’œuvre de William Shakespeare réalisée par l’Australien Baz Luhrmann. Pari risqué, le film est un succès international.

Mais l’acteur va toucher la consécration internationale avec son rôle dans Titanic de James Cameron. es recettes engendrées aux Etats-Unis s’élèvent à plus de 600 millions de dollars. Amant de Claire Danes puis de Kate Winslet à l’écran, il fait figure de nouveau héros romantique et devient l’objet d’une véritable « DiCaprio mania ». D’ailleurs tous les films tournés avant Titanic vont profiter de cette déferlante que ce soit Celebrity de Woody Allen ou L’Homme au masque de fer. Qui dit grande notoriété, dit augmentation et pour ce qui est de Leonardo DiCaprio s’est assez impressionnant car on passe de 2,5 millions de dollars, son cachet passe à 20 millions pour le voyage initiatique de La Plage (2000) du Britannique Danny Boyle. Le film départagera pas mal la critique et les spectateurs et personnellement j’aime bien ce film.

Les grands réalisateurs de ce monde se l’arrachent et lui confient des personnages plus matures : escroc dans Arrête-moi si tu peux (2003) aux côtés de Tom Hanks sous la direction de Steven Spielberg. Comme vous avez pu le voir dans le Top 5 de Steven Spielberg, j’adore ce film.  Leonardo DiCaprio collabore ainsi à quatre reprises avec Martin Scorsese sur Gangs of New York (2003), Aviator (2004), Les Infiltrés (2006) et Shutter Island (2010). La relation entre les deux hommes rappelle celle que le réalisateur entretenait auparavant avec Robert De Niro, un clin d’œil intéressant quand on voit le début de carrière de Leonardo.

infiltres-2006-tou-14-g Le plus souvent, les personnages qu’il incarne sont à la fois torturés et en proie à des tensions permanentes. Aventurier dans Blood Diamond (2006) ou espion dans Mensonges d’Etat (2008) de Ridley Scott, il n’en oublie pas pour autant sa fibre écologique comme le prouve sa participation en tant que producteur et narrateur au documentaire La 11e heure, le dernier virage (2007). En 2009, plus de dix ans après l’épopée Titanic, le couple mythique qu’il formait avec Kate Winslet se recompose pour les besoins du drame sentimental Les Noces rebelles réalisé par Sam Mendes. Parallèlement à sa carrière de comédien, il poursuit son activité de producteur, notamment avec les films Esther, Le Chaperon Rouge, Les Marches du Pouvoir ou encore Les Brasiers de la Colère.

En 2010, c’est un autre grand réalisateur, Christopher Nolan, qui lui offre le rôle de Jake Cobb, voleur spécialisé dans l’art périlleux de l’extraction, s’invitant dans les rêves de ses victimes, dans le thriller mystérieux Inception. Étant fan de l’acteur et du réalisateur, vous imaginez bien que j’ai été très heureux de voir cette collaboration. L’année suivante, pour sa première collaboration avec Clint Eastwood, l’acteur se fait transformiste dans J. Edgar. Grimé et pratiquement méconnaissable, il incarne aux côtés de Naomi Watts le dogmatique directeur du FBI J. Edgar Hoover, l’une des figures les plus controversées du XXème siècle. En 2013, le comédien est à l’affiche de trois films de trois cinéastes dont la réputation n’est plus à faire : Django Unchained de Tarantino, Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann et Le Loup de Wall Street pour lequel il retrouve son metteur en scène fétiche une cinquième fois.

Leonardo tourne en ce moment au Canada sous la direction de Alejandro González Inárritu (couronné aux Oscars)  dans The Revenant aux côtés de Tom Hardy. L’acteur incarne un trappeur laissé pour mort par ses amis après une attaque de grizzli et qui cherche à se venger. Le film sortira en salles en janvier 2016 et je peux vous dire que j’ai hâte de le découvrir.

the-revenant-image-leonardo-dicaprio-alejandro-gonzalez-inarrituLe dernier projet en date pour l’acteur est l’adaptation du roman Les Mille et Une Vies de Billy Milligan (The minds of Billy Milligan) publié en 1981. Cette histoire vraie est tirée de la vie de Billy Milligan, le premier Américain à avoir été acquitté à la fin des années 70 pour avoir été déclaré non responsable de ses actes (trois viols et un braquage à main armée), souffrant de troubles de la personnalité. Au cours de ses nombreux entretiens avec des psychiatres et des passages en asiles psychiatriques, il fut reconnu que Billy Milligan avait dix personnalités. Pour le moment le réalisateur de ce film est inconnu même si l’on sait que David Fincher ou encore James Cameron ont été approchés mais en dehors de ça on ne sait pas grand chose. En tout cas cela montre une nouvelle fois que l’acteur ne repose pas sur ses lauriers, qu’il veut toujours quelque chose de nouveau et c’est pour moi la marque des grands acteurs.

Filmographie sélective :

– Gilbert Grape de Lasse Hallström

– Romeo + Juliette de Baz Luhrmann

– Titanic de James Cameron

– Gangs of New-York de Martin Scorsese

– Arrête moi si tu peux de Steven Spielberg

– Aviator de Martin Scorsese

– Blood Diamond de Edward Zwick

– Les Noces rebelles de Sam Mendes

– Shutter Island de Martin Scorsese

– Inception de Christopher Nolan

– Django Unchained de Quentin Tarantino

– Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese

black-and-white-version-us-4a50-diaporama

Quand on regarde sa filmographie alors qu’il n’a que 40 ans, Leonardo DiCaprio a déjà clairement marqué de son empreinte le 7ème Art. Il a tourné avec les plus grands réalisateurs de notre époque et ce n’est pas fini, la plupart du temps il délivre des prestations incroyables mais malgré ça il court toujours après l’Oscar du meilleur acteur qui pour moi aurait du lui revenir au moins deux fois à ce jour.

En résumé, Leonardo DiCaprio est pour moi l’acteur le plus doué de sa génération qui va à contre courant, qui finalement est loin du star système…Ce qui lui coûte peut être au final pour ce qui est des Oscars mais ne vous inquiétez pas, il le décrochera un jour et toute façon même sans Oscar cela reste l’un des plus acteurs de notre époque.

 

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marie Circée dit :

    Salut,
    J’ai lu avec « avidité » ton article ! Quel plaisir, tu écris exactement tout ce que je pense de Léo, c’est impressionnant. Merci beaucoup, un vrai régal 😃

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire et ta participation sur ce site =)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s