La Peur au ventre (2006)

La Peur au ventre (Running Scared) est un film américain réalisé par Wayne Kramer.

Confiance aveugle

Il faut savoir que les producteurs ont laissé carte blanche à Wayne Kramer pour le scénario, la réalisation et le choix des interprètes. Michael A. Pierce, un des producteurs s’exprime sur la liberté qu’il a accordé au réalisateur :  » La vision de Wayne était si précise et son projet si abouti que nous ne voulions pas confier le film aux habituels circuits de production des grands studios. IIs affadissent souvent le contenu et refuse de prendre des risques. C’est pourquoi nous avons décidé de le produire en toute indépendance. »

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Cela fait un bout de temps que je devais voir ce film, je l’ai eu en DVD un peu avant le décès de Paul Walker. La Peur au ventre est considéré comme beaucoup comme le meilleur film de l’acteur. Quentin Tarantino a aussi porté des éloges envers ce long métrage et ce n’est pas donné à tout le monde. Je pense que l’action va être au rendez vous et j’espère être agréablement surpris par la réalisation, le scénario et Paul Walker.

De quoi ça parle ?

Joey Gazelle est un père de famille qui travaille au service de la mafia italienne. Tout se passait bien pour lui, mais un jour, durant un deal de came avec des Jamaïcains, des gangsters interviennent et ça tourne au carnage. Tommy, le fils du chef de la mafia italienne, en tue un avec un revolver à canon court chromé. Les mafieux découvrent alors que les voleurs étaient en fait de la police. Tommy demande ensuite à Joey de se débarrasser de l’arme, mais il va la garder cachée chez lui. Mais le flingue va être dérober et cela va entrainer une véritable course à la montre car la police et la mafia se retrouvent collé aux fesses de Joey.

Les premières minutes ?

Ça démarre sur un bon rythme avec de l’action et une bonne mise en scène qui me rappelle un peu celle de Tony Scott. Je suis agréablement surpris de voir la sublime Vera Farmiga dans le film (elle interprète la femme de Joey). Un début qui brille par sa réalisation musclée et son intrigue qui se met tout doucement en place et qui va certainement créer un réaction en chaine.

Le casting ?

Nous avons donc le regretté Paul Walker à la tête du film. Je trouve qu’ici l’acteur tire son épingle du jeu mais il faut avouer qu’il ne casse pas non plus la baraque. A ses côtés, Vera Farmiga toujours aussi belle et juste dans sa prestation. Chazz Palminteri (Il était une fois dans le Bronx) est aussi de la partie et impose son charisme et son expérience mais je trouve dommage qu’on ne le vois pas plus que ça. Au niveau de l’écriture des personnages ça reste tout de même un peu lisse, stéréotypé et c’est bien dommage quand on voit ce genre d’acteurs.

Et au final ça donne quoi ?

Wayne Kramer livre un thriller noir, musclé et violent. Sa mise en scène fait le show même si on aperçoit quelques défauts.  Il y a de très bonnes scènes comme celle de la patinoire ou encore celle de la balle qui traverse le fenêtre de chez Joey. Le scénario est bon dans l’ensemble mais je trouve que certains éléments sont dispensables. Il y a aussi quelques invraisemblances et c’est bien dommage. Quand on voit tout ça au final on se dit peut être que Wayne Kramer a eu trop de liberté justement pour mené ce film, quelques conseillés ne lui auraient pas fait de mal.

peur-au-ventre-2006-01-g

En résumé, La Peur au ventre est un thriller doté de certaines qualités, mais aussi de quelques maladresses, ce qui fait de ce film un simple divertissement.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. hauntya dit :

    Merci pour cet article qui donne très envie de voir ce film ! Je suis en train de m’intéresser à la filmographie de Vera Farmiga et m’interrogeais sur quoi voir d’elle…ceci se rajoute donc à ma liste !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s