Un Singe en Hiver (1962)

10441036_754704891232121_5929036651896102756_nUn singe en hiver est un film français réalisé par Henri Verneuil. Le scénario est adapté du roman éponyme d’Antoine Blondin.

C’est la seule fois où Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo se rencontrèrent à l’écran, la star du cinéma français et l’acteur vedette de la Nouvelle Vague. Jean Gabin considérait ce film comme l’un de ses meilleurs voir même le meilleur car il avait adoré Jean Paul Belmondo, la complicité qu’il avait avec lui…

 

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

La première fois que j’ai vu ce film je devais avoir six ans et c’était lors d’un jour férié, la diffusion du film était un après midi sur le service public. Ce qui est sur c’est quand on est gosse et qu’on voit ce film, on ne comprend pas tout comme pour « La Vache et le Prisonnier ». C’est aussi le genre de film qui fait bon de revoir de temps en temps pour revivre les belles années du cinéma français avec des acteurs légendaires.

Les premières minutes ?
Jean Gabin nous en met plein la vue dés le départ, les dialogues de Michel Audiard font déjà des merveilles. Le climat de fin guerre et d’après Guerre est très bien abordé de manière subtile et efficace. Henri Verneuil met brillamment en avant l’acteur et nous offre déjà une grande scène celle du « Yang Tse Kiang »dans l’hôtel de passe.

Le casting ?
Du lourd ! Du très lourd ! Jean Gabin est tout simplement grandiose en très grande forme, on boit ses paroles avec grand plaisir. A ses côtés Jean Paul Belmondo qui lui aussi nous émerveille de son talent. Le duo formé par ces deux acteurs a marqué logique le cinéma français de part sa fraternité, cette alchimie, d’ailleurs Audiard le fait dire à Gabin à l’adresse de Belmondo : « Môme, t’es mes vingt ans ! ».
Suzanne Flon est une actrice que j’adore que ce soit dans les années 60 ou 2000 elle toujours aussi impeccable. Noël Roquevert est une bonne surprise qui vient se fondre de façon logique dans le duo Gabin/Belmondo.

Et au final ça donne quoi ?
Henri Verneuil réussit une nouvelle fois un très grand film populaire, bien écrit, qui aborde beaucoup de sujets qui sont encore d’actualité et qui le seront certainement toujours comme les différences de nature chez l’homme et la femme, des acteurs sont au sommet de leur art, les dialogues sont aiguisés par le maître Michel Audiard et tout ça fait de « Un singe en hiver » un modèle du genre.

UnSingeEnHiver1En résumé, Un Singe en Hiver a tous les ingrédients du chef d’oeuvre français, une histoire qui parait simple mais qui a pourtant beaucoup de profondeur, des acteurs irréprochables, des dialogues fantastiques…Que demander de plus ?

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. virgbeneteau dit :

    Un très grand duo d’acteurs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s