Locke (2014)

Locke affiche

Locke est un film dramatique américano-britannique écrit et réalisé par Steven Knight. Ce dernier est surtout connu pour son talent de scénariste (Les Promesses de l’ombre et bientôt World War Z 2). Il orchestre ici son deuxième long métrage de sa carrière.

Il faut savoir que comm le personnage principal, Ivan Locke, le réalisateur a travaillé sur un chantier de construction quand il était plus jeune.

Après quatre semaines de répétitions, le tournage a duré 8 nuits. Pour pallier aux problèmes de temps, Steven Knight a sollicité une équipe presque complète (sans directeur artistique et chef décorateur), et a filmé avec 3 caméras numériques RED Epic qui offrent chacune un point de vue différent.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Premièrement c’est « 24 Films par seconde » qui m’a donné envie de voir ce film, il avait tellement aimé et comme nous avons pratiquement les mêmes goûts, je me suis dit pourquoi pas. Ensuite le film a pour acteur principal Tom Hardy que je ne lâche plus depuis sa performance dans Bronson. Je trouve que l’affiche en jette pas mal aussi et attire l’œil.

Les premières minutes ?

Un démarrage mystérieux, on suit un homme au volant de sa voiture, il semble pressé et il se prénomme Ivan Locke. Quelque chose vient de chambouler sa vie, on ne sait pas quoi mais ça à l’air très important. Je ne vais pas vous spoiler sur ce qu’est le chamboulement en question… La mise en scène me rappelle un peu celle que Michael Mann avait adopté pour Collatéral. Le rythme me convient bien ça monte peu à peu en intensité et il semblerait que ça va s’accentuer de plus en plus et peut être que ça va amener à quelque chose d’inattendu. La musique est bien choisie, c’est envoutant.

Le casting ?

Bon bah je vais vous parler que de Tom Hardy puisque c’est un huis clos avec l’acteur, qui apparait à chaque plan. Il est tout simplement irréprochable et je vous conseille grandement de voir ce film en VO pour vous rendre mieux compte de son jeu. Il porte le film sur ses épaules et on peut dire qu’il taillé pour, chapeau Monsieur et cela me donne encore plus envie de voir le prochain Mad Max Fury Road.

Et au final ça donne quoi ?

Ce qui est marrant avec ce long métrage, c’est qu’on dirait un premier film…Steven Knight déploie une mise en scène ensorcelante et très propre.Le réalisateur nous colle au plus près du personnage et nous transmet avec brio les émotions qu’il ressent. Il faut souligner aussi le gros travail de Justine Wright sur le montage, à savoir qu’elle a monté le film à partir des 50 heures d’images tournées, comprenant cinq versions complètes du jeu de l’acteur selon des angles différents, ainsi que plusieurs autres plans. Au niveau du scénario, c’est plutôt bien ficelé même si j’aurais aimé un peu plus de rebondissements. Ce film n’est pas à la portée de tous mais si vous avez aimé Buried, je pense que ça peut vous plaire.

Locke_(film)

En résumé, Locke est un film audacieux pour le réalisateur et l’acteur et les deux s’en sortent comme il faut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s