Shokuzai (2012)

affiche-Shokuzai-Celles-qui-voulaient-oublier-2011-1Shokuzai est un film japonais réalisé par Kiyoshi Kurosawa , il s’agit à l’origine d’une série de cinq épisodes qui fut découpé en deux parties afin d’améliorer son exportation dans les salles étrangères plus facilement. Le film est l’adaptation du roman éponyme de Kanae Minato. Les deux parties se nomment « Celles qui voulaient se souvenir » et « Celles qui voulaient oublier ».

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Tout simplement car j’apprécie beaucoup le cinéma asiatique et que le synopsis m’a tapé dans l’œil.

De quoi ça parle ?

Dans une cour  d’école au Japon , quatre petites filles sont témoins du meurtre de l’une de leur camarade de classe , Emili. Traumatisées , elles sont incapables de souvenir du visage du meurtrier . Asako la mère de la jeune fille assassinée est désespérée à l’idée que le coupable soit en liberté , elle convoque donc les quatre fillettes chez elle , les priant de se souvenir du visage de l’assassin sans quoi elles devront faire pénitence toute leur vie. Quinze ans après nous retrouvons Sae et Maki qui veulent se souvenir , puis Akiko et Yuka qui veulent oublier.

Les premières minutes ?

J’ai rarement été aussi prise par le début d’un film , l’atmosphère est à la fois incroyablement douce et sombre. Le premier épisode de la saga concernant Sae est glauque au possible. La photographie est absolument somptueuse. Dès les premières minutes le film installe une ambiance ultra sombre qui fait toute la force du récit. Il plante très bien la trame de départ et s’avère très prenant.

Le casting ?

Le casting du premier volet est composé du trio d’actrice Yu Aoi dans le rôle de Sae , Eiko Koike dans celui de Maki et Kyoko Koizumi qui interprète la mère Asako. Dans la seconde partie nous retrouvons évidemment Kyoko Koizumi , Sakura Ando dans le rôle de Akiko et Chizuru Ikewaki incarne Yuka. La petite Emili quant à elle est interprétée par Hazuki Kimura. Le casting est donc principalement féminin. Elles interprètent tout leur personnage à la perfection , j’ai été particulièrement marqué par le jeu de Yu Aoi qui incarne véritablement la candeur propre à son personnage.

Et finalement ça donne quoi ?

Shokuzai est une vraie réussite , il se regarde d’une traite malgré les 5 heures de durée. Dans sa construction c’est un thriller assez classique mais il se démarque vraiment par son ambiance glaçante et sa profonde noirceur. L’interprétation des actrices ajoute énormément de cachet au film. La musique composé par Yusuke Hayashi est grandiose et colle parfaitement au côté à la fois poétique et sombre qui caractérise le film. Le final est excellent. De plus , je trouve le film très grand public , je recommande chaudement cette saga tant au fan de cinéma asiatique qu’au fan de cinéma tout court. Du grand art.

ShokuzaiEn résumé, Shokuzai est un très bon film, certes long mais ça en vaut la peine, une bonne petite surprise.

 

Marine.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s