Alléuia (2014)

Alléuia affiche

Alleluia est un film belgo-français de Fabrice Du Welz. Il s’agit d’une nouvelle adaptation du parcours criminel de Raymond Fernandez et Martha Beck. Le film a été présenté au Festival de Cannes 2014 : sélection « Quinzaine des réalisateurs » ainsi qu’au Festival international du film de Toronto.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

C’est avant tout une curiosité, le film a été couronné au Festival du Fantastique de Strasbourg et les critiques étaient plus que positives.

De quoi ça parle ?

Gloria travaille à la morgue. Une amie à elle lui fait rencontrer Michel par le biais des petites annonces.

Les premières minutes ?

Une ambiance posée mais en même temps très étrange surtout quand le personnage de Michel fait son apparition. Le tournage en 16 mm favorise le fait que la caméra est haut plus près des personnages, comme le montre si bien la scène au restaurant. L’obscurité et les jeux de lumières sont bien utilisés comme on le montre la scène dans l’escalier. Laurent Lucas et Lola Dueñas sont convaincants et beaux. La musique de Vincent Cahay vient accentuer le côté pulsion et désir abyssale que ressent Gloria. Un premier quart d’heure qui passe bien où l’on voit une femme amoureuse et un homme énigmatique voir même flippant dans son regard et dans son attitude.

Le casting

Je vais commencer par Loala Dueñas que je connaissais pas du tout avant de voir ce film. L’actrice espagnole est vraiment excellente, un jeu d’actrice évolutif très intéressant. Je pense qu’on la retrouvera très vite dans un film à plus grand public. A ses côtés, Laurent Lucas que j’ai découvert dans Harry, un ami qui vous veut du bien. L’acteur effectue ici une grande performance. Le couple est mystifiant, un amour fou et destructeur les anime. Le reste du casting est également très bon même si il est moins en vue que le couple principal.

Et au final ça donne quoi ?

Un OVNI ! Fabrice Du Welz livre un film envoûtant et violent. Sa mise en scène capte admirablement l’animosité qui habite ce couple effrayant. On a quelque chose de très réaliste, très crue et cela donne quelque chose d’authentique et même d’organique. Cela transpire au delà de l’image et cela est très dur de réussir ce genre de cinéma. Le scénario m’a retourné, c’est profond et déstabilisant. Il y a des moments très forts et qui sont très bien mis en pratique par le réalisateur. J’en conviens que ce film ne plaira pas à tout le monde mais en tout cas il mérite d’être vu au moins une fois. Le cinéma français en a encore à nous apprendre comme nous le montre parfaitement ce petit film sans prétention mais redoutablement efficace.

Alléuia

En résumé, Alléluia est un thriller d’un nouveau genre dans le paysage du cinéma hexagonal. Une descente en enfer déstabilisante d’un couple monstrueusement amoureux .

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s