Après Séance : Jurassic World

Jurassic World

Jurassic World est un film d’aventure et de science-fiction américain, réalisé par Colin Trevorrow. Il s’agit du quatrième volet de la série cinématographique Jurassic Park, librement adaptée des romans Jurassic Park et Le Monde perdu du romancier Michael Crichton.

Steven Spielberg veut réactivé la saga mais c’est compliqué :

En juin 2002, Steven Spielberg déclare en interview qu’il envisage de produire un quatrième volet de la série Jurassic Park, qui serait réalisé par Joe Johnston, déjà réalisateur de Jurassic Park . Quelques mois plus tard, William Monahan est annoncé comme scénariste du projet. Une date de sortie est alors envisagée pour l’été 2005. En juillet 2003, William Monahan a terminé la première ébauche. L’acteur Sam Neill annonce ensuite qu’il reprendra son rôle d’Alan Grant et que le tournage devrait avoir lieu courant 2004 en Californie et à Hawaï. Cependant, en septembre 2004, John Sayles est chargé de réécrire le script ; la sortie est alors repoussée à l’hiver 2005.

Une perte de temps fatale !

En octobre 2004, le paléontologue Jack Horner annonce qu’il sera à nouveau conseiller sur le film. En avril 2005, le spécialiste des effets visuels Stan Winston déclare que le retard du film est dû aux nombreuses réécritures du script demandées par Steven Spielberg.

En juin 2008, Stan Winston décède des suites d’un cancer. Cinq mois plus tard, l’auteur Michael Crichton, auteur des romans originaux Jurassic Park et Le Monde perdu, est à son tour emporté par une longue maladie. La disparition de Winston et Crichton compromet sérieusement le projet d’un quatrième volet. Interviewée en décembre, la productrice Kathleen Kennedy déclare : « Quand Michael Crichton est décédé, j’ai senti que c’était peut-être terminé. C’est peut-être un signe que nous ne devrions pas le faire »

Le projet se relance peu à peu :

Un an plus tard, Joe Johnston évoque cependant la possibilité de relancer le projet avec un tout nouveau script, premier d’une nouvelle trilogie. En 2011, lors du Comic Con’ de San Diego, Steven Spielberg confirme que le projet progresse et qu’un script a été écrit par Mark Protosevich. Spielberg envisage alors une sortie deux ou trois ans plus tard. En juin de la même année, les scénaristes de La Planète des singes : Les Origines, Rick Jaffa et Amanda Silver, sont engagés pour écrire un nouveau script.

En janvier 2013, Universal Pictures annonce officiellement une sortie pour le 13 juin 2014. Kathleen Kennedy annonce ensuite qu’elle ne produira pas le film, pour se concentrer sur Star Wars, épisode VII. En mars de la même année, Universal annonce avoir trouvé un réalisateur pour Jurassic Park 4 en la présence de Colin Trevorrow. Le titre de travail Jurassic Park 4 est alors renommé Jurassic World. Le réalisateur explique plus tard que les producteurs travaillent déjà sur des suites : « Nous avons effectivement beaucoup discuté des épisodes ultérieurs. Nous voulons créer quelque chose qui soit moins arbitraire et épisodique, un arc qui pourrait s’étendre sur plusieurs volets afin de former une histoire complète ».

Colin Trevorrow indique que le film n’est pas un reboot ou un remake, et qu’il se déroule vingt-deux ans ans après le premier Jurassic Park, dans la réalité comme à l’écran.

Qui pour incarner le héros principal ?

Il faut savoir qu’à la base c’est Josh Brolin qui devait incarner le rôle de Owen Grady, ensuite Idris Alba s’est retrouvé lui aussi en négociations mais au final rien n’a été finalisé. C’est donc Chris Pratt qui sera choisi suite à sa composition dans « Les Gardiens de la Galaxie« .

jurassic-world-director

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Je suis un grand fan de la saga même si il y a eu des hauts et des bas. J’ai vu le premier Jurassic Park au cinéma à l’âge de 4 ans et cela reste un très grand souvenir. Aujourd’hui un quatrième volet voit le jour et je me dis qu’il mérite d’être vu au cinéma. Je ne connais pas très bien le réalisateur qui aux commandes mais par contre au niveau de l’écriture du scénario, on retrouve le couple Rick Jaffa et Amanda Silver qui ont écris les deux scriptes de « La Planète des Singes« , ce qui est plutôt rassurant. Perso, je n’ai regardé les bandes annonces car de nos jours ça spoile plus que nous mettre simplement l’eau à la bouche.

De quoi ça parle ?

Une vingtaine d’années se sont passées après les événements du premier Jurassic Park. Aujourd’hui le défi a été relevé, faire un parc d’attraction avec des dinosaures mais bien évidemment rien ne va se passer comme tout le monde l’espère et cela suite à la bêtise humaine.

Les premières minutes ?

Je replonge 22 ans dans le passé, le côté nostalgique refait surface. La musique de Williams est là en guise de piqure de rappel. Le parc envoie du rêve, on a même envie d’y aller, chose que je voulais déjà faire au début du premier film. Le format adapté (2/1) est très bien utilisé et je trouve que ça intensifie le spectacle. Je suis à fond dedans, l’histoire de départ est limpide et à la portée de tous. Visuellement c’est très très bon. Le premier quart d’heure est passé à grande vitesse.

Le casting ?

Alors nous avons en tête Chris Pratt qui enchaine les blockbusters. L’acteur colle comme il faut au genre, le côté aventurier lui va à merveille.

A ses côtés, on a Bryce Dallas Howard qui est une actrice discrète mais qui a tout de même un filmographie bien remplie. Sa composition au sein du film pourra énerver certains mais pour moi ça passe bien. Omar Sy a un petit rôle mais se montre bon comme pour dans X-Men. Vincent D’Onofrio est également de la partie et incarne le salaud de service à merveille mais faut avouer que son personnage tombe parfois dans le cliché et c’est un peu dommage.

Et au final ça donne quoi ?

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, le défi est relevé et ce même si il y a des défauts. Pas mal de cinéphiles craignaient cette suite mais à la fin on se dit qu’on attendait ça depuis un petit moment et qu’on prend vachement de plaisir à retrouver cet univers. La mise en scène est efficace et bien adaptée, on en prend plein les yeux et les oreilles. On retrouve un peu la magie du premier à certains moments (je ne parle pas de objets…). Je vois ce film plus comme un hommage à celui de Steven Spielberg, on voit bien que ça n’essaye pas de faire mieux mais ça essaye de faire bien pour que tous les fans s’y retrouvent et aussi attirer le jeune public.
Au niveau du scénario, c’est plutôt bien écrit même si des fois c’est un peu tiré par les cheveux mais bon c’est du cinéma et le premier n’était pas exempt de défauts non plus. Le fameux Indominus Rex est pas mal mais je m’attendait à quelque chose d’encore plus fort, plus destructeur…mais cela reste quand même un dino intéressant. Il est sur qu’il y aura une suite car il y a quelques zones d’ombres au sein du film. Et si suite il y a, j’espère que ce sera le même réalisateur car il s’est montré à la hauteur des attentes des fans et des cinéphiles. Alors par contre, je ne comprend pas trop l’énorme succès qu’il a eu, les recors battus…C’est un bon divertissement c’est vrai mais je ne pense pas qu’il mérite tout ça. Quand on voit le box office à l’ancienne et celui d’aujourd’hui, on voit clairement le changement et ce n’est pas si bon que ça.

AP_jurrasic_world_still_jef_150610_16x9_992

En résumé, Jurassic World est une suite intéressante mais pas sans défauts. Un divertissement qui est bien évidemment loin du chef d’oeuvre de Steven Spielberg.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s