Top 5 Séquence pré générique de James Bond

bond-logoTout James Bond à sa scène d’intro, le fameux « pré générique » (à l’exception notable de Dr No le 1er opus de la série, la règle n’étant pas encore établit par les producteurs), voici donc mon top 5 … subjectif des meilleures séquences pré générique de James Bond.
Le Top ne prends pas en compte l’interprète du rôle-titre, la qualité globale des films mais seulement la beauté de la séquence d’intro.

N°5- The World is not Enough

Le plus long pré générique de la saga à ce jour, Michael Apted réalise une séquence en deux parties, une première partie en Espagne à la banque Suisse de Bilbao où James Bond doit récupérer une valise pleine d’argent et s’enfuir du bureau du banquier La Chaise.
Puis retour à Londres, au MI6 où on assiste à l’assassinat du destinataire de l’argent, à l’explosion des services secrets (rien que ça !) et une course poursuite en bateau sur la tamise se terminant sur le dôme du Millénium tout neuf à l’époque.

http://www.metacafe.com/watch/5378463/james_bond_007_the_world_is_not_enough_boat_chase_pierce_brosna/

N°4 – Casino royale
Changement de ton en perspective et pour Martin Campbell, le réalisateur, sa passe aussi par la mise en scène, pré générique en noir et blanc, premiers meurtres de James Bond qui lui permettent de devenir 00. Une scène qui en a surpris plus d’un, dont votre serviteur, quand les spectateurs l’ont découverte en salle à l’époque.

N°3 – The Living Daylights

Bond est à Gibraltar pour un exercice de routine un saut en parachute et une partie de Paintball qui va bientôt ce finir en jeu de massacre lorsque qu’un des agents 00 est assassiné par un intrus. 007 témoins de la scène ce lance à la poursuite du tueur. Pour sa première apparition dans la saga Timothy Dalton se retrouve dans les luxuriants paysages de Gibraltar, et ce dernier en profite pour réaliser une partie des cascade lui-même ce qui a l’époque est un fait nouveau dans la saga.

 

N°2 – The Spy Who Loved Me

Les Alpes autrichiennes ont été choisi par les producteur pour introduire ce 10 eme James Bond, Roger Moore fera ici face à des tueurs à ski dans une poursuite assez inoubliable dont le final rentrera dans les annales. Bond saute à ski d’une falaise et sort son parachute au couleur de l’Angleterre, une cascade qui a bien failli mal finir pour le cascadeur car comme on le voit dans le film un des skis tombé dans les airs manque de déchiré son parachute. Ouf plus de peur que de mal !

N°1 – Goldeneye

Cette séquence est un court métrage à elle toute seul, Bond est envoyé en mission au barrage d’Arkhangelsk en Sibérie pour comprendre ce que manigance le colonel Ourumov et avec l’aide de son ami de toujours 006 de piéger ses installations. Martin Campbell encore lui prppose ici une seuqnce d’exception et une introduction toute trouv par le nouveau James Bond : Pierce Brosnan

 

Mention honorable pour :

Tomorrow Never Die :
Sa pétarade dans tous les sens dans l’intro de Tomorrow never die, (facilité scénaristique mise à part) la séquence est rythmée, annonce la couleur pour le reste du film et Brosnan est au meilleur de sa forme.

You Only Live Twice :
En 1967 quand vous alliez voir James Bond au cinéma le pré générique vous réservait une surprise de taille : sa mort !

Licence To Kill :

Marquante par sa mise en scène explosive (à l’image du film), la séquence nous montre l’arrestation du méchant du film : le trafiquant de drogue Sanchez avec en points d’orgue une cascade aérienne périlleuse et spectaculaire.

 

Yann.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s