Un homme idéal (2014)

Un Homme idéal

Un homme idéal est un film français réalisé par Yann Gozlan. Ce dernier réalise ici son deuxième long métrage après le thriller « Captifs ». Le scénario rappelle le roman d’Henri Troyat Le mort saisit le vif (1942). Dans ce roman, Jacques Sorbier signe le roman La Colère, dont le véritable auteur est en fait décédé. La spirale de l’imposture conduit le personnage de Sorbier aux portes de la folie.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Pierre Niney est étoile montante du cinéma français, j’ai vu deux ou trois films avec lui et j’apprécie le travail qu’il produit que ce soit dans des comédies ou des films plus sérieux comme « Yves Saint Laurent ». La bande annonce m’a fait penser un peu à un thriller à la François Ozon et j’aime ce genre de film à la française.

De quoi ça parle ?

Mathieu, vingt-cinq ans, aspire depuis toujours à devenir un auteur reconnu. Un rêve qui lui semble inaccessible car malgré tous ses efforts, il n’a jamais réussi à être édité. En attendant, il gagne sa vie en travaillant chez son oncle qui dirige une société de déménagement… Son destin bascule le jour où il tombe par hasard sur le manuscrit d’un vieil homme solitaire qui vient de décéder. Mathieu hésite avant finalement de s’en emparer, et de signer le texte de son nom… Devenu le nouvel espoir le plus en vue de la littérature française, et alors que l’attente autour de son second roman devient chaque jour plus pressante, Mathieu va plonger dans une spirale mensongère et criminelle pour préserver à tout prix son secret…

Les premières minutes ?

Ça démarre sur les chapeaux de roue ! On y voit le protagoniste principal au volant d’une voiture, on le sent au bout du rouleau, il roule à fond et fonce vers une pierre… A partir de ce moment, on voit ce qui s’est passé précédemment dans sa vie. On y voit un jeune écrivain en galère, aucune édition ne veut de ses manuscrits…Pierre Niney montre déjà qu’il colle bien à la peau de son personnage, il me rappelle un peu Gaspard Ulliel à certains moments. Le réalisateur prend soin de nous isoler auprès du personnage principal pour mieux comprendre sa détresse et cela va certainement découlé sur quelque chose de plus fort par la suite. A noter aussi que la bande son à l’air pas mal du tout.

Le casting ?

Pierre Niney démontre une nouvelle qu’il est un très grand espoir du cinéma français. Au fur et à mesure de ses rôles, il choppe un charisme intéressant. Il est très convaincant sous les traits de cet écrivain imposteur, je trouve qu’il adhère bien au thriller et j’espère le revoir dans ce genre. A ses côtés, on a Ana Girardo qui est convaincante dans le rôle de la compagne de Matthieu. Thibault Vinçon incarne comme il faut l’élément perturbateur, celui qui va déstabilisé l’imposteur.

Et au final ça donne quoi ?

Yann Gozlan offre ici un bon petit thriller avec une mise en scène bien rythmée. L’aspect psychologique  des personnages est omniprésent. Le réalisateur dirige comme il faut Pierre Niney qui est le point central du film, sans lui ça n’aurait pas du tout la même saveur. Au niveau du scénario, cela reste assez simple et tout de même quelques incohérences mais ça passe. J’ai aimé le final que ce soit au niveau de l’histoire et dans la mise en scène, tout est bien articulé et une fin reste très importante dans un film donc faut le souligner quand c’est de bonne facture. La bande originale de Cyrille Aufort est très bonne comme le laissait entendre les premières minutes. Yann Gozlan est donc un metteur en scène à suivre car en l’espace de deux films, il montre déjà beaucoup de qualité que ce soit dans la mise en scène mais également dans le direction des acteurs.

Un homme idéal

En résumé, Un homme idéal est un thriller psychologique intéressant avec quelques failles mais qui sont vite gommées, grâce principalement à la composition de Pierre Niney, qui est encore une fois très bon dans la peau de l’usurpateur tourmenté et persécuté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s