Bad Lieutenant (1992)

bad-lieutenant-affiche1

Bad Lieutenant est un film américain réalisé par Abel Ferrara (« Nos Funérailles »,  » The King of New York »).

Pourquoi je voulais voir ce film ?

Bad Lieutenant est un film que je veux voir depuis longtemps mais il se fait très rare à la TV et le DVD n’est pas donné au vu de sa rareté. Je voulais le voir tout d’abord pour la prestation de Harvey Keitel qui est un acteur que j’apprécie. Ici et c’est rare, il tient le rôle principal et pas chez n’importe quel réalisateur puisque c’est Abel Ferrara qui le dirige. Ce dernier a un talent certain mais le seul film à ce jour que j’ai aimé de sa part c’est  » The King of New York « . Harvey Keitel je l’ai apprécié lui dans « Reservoir Dogs », « Thelma & Louise » ou encore « La Leçon de piano » et j’en passe…Bref tout est réunit pour voir un bon film.


De quoi ça parle ?
L’histoire d’un lieutenant de la police de New York, ayant succombé aux tentations que lui propose son métier. Drogué, accro aux jeux et pervers, ce père de deux enfants semble perdu et irrécupérable. Mais lorsque qu’il est mis sur l’enquête du viol d’une religieuse, le lieutenant maudit va commencer son chemin vers la rédemption.

Les première minutes ?

Dés le début on suit « le lieutenant » lors d’une journée de boulot ordinaire, on y voit son addiction pour les paris sportifs et le cocaïne et autres drogues…On voit déjà que le personnage est une spirale destructrice. Abel Ferrara est au plus proche de son acteur et sa façon de filmer respire l’authenticité et j’espère bien que ça va continuer.

Et Harvey Keitel ?
Époustouflant !! Il est complétement habité par son personnage, il délivre une sacrée performance, sa meilleure pour moi. Pour info, l’acteur s’est tellement impliqué qu’il buvait et prenait de la coke pour de vrai. On est dans les ténèbres d’Harvey !

Et au final ça donne quoi ?
Abel Ferrara réalise un film sombre, marquant et dérangeant ce qui est le plus souvent la marque de fabrique du réalisateur. « Bad Lieutenant » ce titre n’est pas la pour rien car ce lieutenant est vraiment un sacré pourri. On retrouve un sujet commun avec « The King of New York » : la recherche de rédemption. La mise à scène est à vif ici, Ferarra filmait comme ça sans autorisation…Ce qui offre du réalisme et accentue le petit côté authentique, un petit goût de documentaire même. Le scénario est inspiré par une vraie affaire policière, l’histoire est centrée sur le flic incarné par Harvey Keitel donc on est plus dans la psychologie du personnage suivant les différents évènement qui interfèrent dans sa vie ainsi que son environnement.
A savoir :

Le tournage a duré 20 jours dans les rues du Bronx, de New York et du New Jersey.
Le scénario s’inspire d’une vraie affaire policière qui était le viol d’une nonne.
Scorsese est un très grand fan de ce film.

Harvey Keitel
En résumé, Bad Lieutenant une pépite noire livré par le poète gangster du cinéma. Harvey Keitel y trouve le rôle, le plus puissant de sa carrière.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s