La Revanche de Cooler / Cent mille guerriers de métal

Revenge of Cooler Dragon Ball Z : La Revanche de Cooler est un film d’animation japonais réalisé par Mitsuo Hashimoto, sorti 1991. Le film est officiellement intégré dans la chronologie de la série. Il se déroule pendant la période où Goku, Gohan et Piccolo s’entraînent ensemble en prévision de l’arrivée des cyborgs 17 et 18 annoncés par Trunks.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Un petit côté nostalgique, j’étais un grand fan de DBZ quand j’étais gamin et c’est que du bonheur de revoir de temps quelques épisodes ou des OAV de qualité comme celui-ci.

De quoi ça parle ?

Cooler, le frère de Freezer vient sur Terre pour venger la mort de ce dernier, tué par Son Goku sur Namek.

Les premières minutes ?

Le film commence par un petit flashback pour mieux comprendre ce qui va suivre. Ce procédé est très bon car il permet aux novices de la franchise de suivre mais aussi aux fans de savourer quelques événements passés. On voit qu’une petite négligence passée peut avoir une terrible répercussion sur l’avenir…On fait la connaissance d’un personnage mystérieux nommé Cooler, le réalisateur prend soin de ne pas trop en divulguer sur ce personnage, on n’entend que sa voix et l’on voit que sa silhouette…

Côté personnages ? 

Son Goku est une nouvelle fois en tête et nous montre tout l’étendu de sa force et de sa puissance, c’est toujours un régal de le voir cogner. Le fameux Cooler est adversaire intéressant, il y a un bon traitement au niveau de l’écriture même si je trouve qu’il méritait d’être un peu plus fort car il le dit qu’il est plus fort que Freezer et ce dernier était un adversaire coriace. Krilin et San Gohan ne servent pas à grand chose sauf à meubler un peu et cela donne quelques longueurs. Petit Cœur ne fait pas long feu alors qu’on sait qu’il est capable d’envoyer du lourd, je trouve dommage de le voir si vite effacé et c’est très souvent le cas.

Et au final ça donne quoi ?

Un bon OAV mais qui manque un peu de rythme après le premier quart d’heure. Le face à face Cooler/Goku ne déçoit pas trop même si on aurait un peu plus de fight plus fluide ainsi qu’une grande résistance de la part du méchant. On attend un peu plus de cette fameuse vengeance, un peu plus cruelle comme sur la scène où Petit Cœur se fait dégommer à bout portant. Au niveau du scénario, ça démarre pas mal mais après on attend qu’une chose c’est la fight, les péripéties sont peu palpitantes. Ce n’est pas le meilleur OAV mais pas le plus mauvais non plus, on prend tout de même du plaisir à le voir ou le revoir.

goku_vs_cooler_by_dony910-d578qvc

En résumé, La Revanche de Cooler est un bon film mais son scénario reste un peu trop simpliste.

—————————————————————————————————————————————–

 

oav_06__new_cover___the_return_of_cooler_by_dony910-d59rt1v

Cent Mille Guerriers de métal est un film d’animation japonais réalisé par Daisuke Nishio, sorti 1992. Ce film est la suite de « La Revanche de Cooler » mais il n’entre pas dans la continuité de la série TV.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

C’est l’un des seuls films que j’ai eu du mal à voir à l’époque car je ne le trouvais pas en VHS mais heureusement quelques années plus tard, il est sorti en DVD et j’ai pu enfin le voir. Je me rappelle avoir été agréablement surpris par cette suite et donc avec plaisir que je le revois aujourd’hui.

De quoi ça parle ?

La nouvelle Namek se meurt. Une planète de métal, appelée Big Guest Star, pompe toute son énergie. Nos héros se rendent sur Namek accompagnés de Oolong, Kamé Sennin et Yajirobé pour aider leurs amis et arrivés sur place, ils doivent combattre une armée de robots très résistants. À leur tête, Metal Cooler qui a fusionné avec la planète de métal.

Les premières minutes ?

Un bon démarrage, on va direct au fait. Cooler est encore plus impressionnant que dans le premier film. On se demande comment ce retour est-il possible ? On sent que le réalisateur ne va pas faire les mêmes erreurs que son confrère avait fait lors du précédent film.

Et les personnages ?

Alors ici Cooler a un meilleur traitement, il est plus fort, plus mystérieux et son histoire est intéressante. Goku fidèle à lui même, toujours là pour envoyer du lourd. A ses côtés, Végéta ajoute un petit piment avec ses réflexions et la rivalité toujours omniprésente avec Goku. Au niveau des secondaires, on retrouve les mêmes, Krilin, Gohan etc…mais ici c’est mieux meublé que dans « La revanche de Cooler », ces personnages font moins has been.

Et au final ça donne quoi ?

Cette fois ci on a un résultat final satisfaisant avec une mise en bien rythmée, y a des scènes vraiment bien animées comme celle dans le repère de Cooler, les combats sont géniaux, bien mieux chorégraphiés qu’auparavant. L’histoire est vraiment bonne, y a du suspens et du mystère sur les origines du retour de Cooler en métal. On ressent que l’écriture est plus affinée. Cet OAV marque le début des grands OAV, vous verrez lesquels très vite, comptez sur moi.

dragon-ball-z-cent-mille

En résumé, Cent mille Guerriers de métal est un OAV haletant bien supérieur à la « Revanche de Cooler ». La mise en scène et l’écriture sont plus soignées.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s