Waterworld : Kevin Costner défend le film encore aujourd’hui

waterworld kevin costner

En 1995 sort l’un des films les plus maudits de cette décennie. Waterworld, avec en tête d’affiche l’acteur au sommet qui était alors au sommet de sa carrière, Kevin Costner. Tout le monde attendait ce blockbuster au budget impressionnant de 175 millions de dollars et finalement il s’est planté mais malgré ça, le film continue encore aujourd’hui à faire son petit bonhomme de chemin chez les cinéphiles. Kevin Costner en reparle et le défend contre vent et marée.

« Waterworld« , en quelques mots c’est : une fresque post-apocalyptique située dans un monde recouvert par les eaux  où Kevin Costner incarnait un aventurier solitaire et amphibie à la recherche d’une nouvelle terre. Sur le papier, il est clair que ça donne envie, mais le film de Kevin Reynolds avait joué de malchance, vidant les caisses d’Universal (175 millions de dollars, une somme pharaonique à l’époque) et se faisant dégommer un peu partout par la critique à sa sortie. L’aventure avait d’ailleurs failli coûter sa carrière à Kevin Costner.

Pourtant, l’acteur-réalisateur vient de déclarer au site Hollywood Elsewhere qu’il était très fier du film, encore aujourd’hui et que ce dernier méritait d’être défendu :

« Je doute que vous sachiez à quel point ce film est aimé à travers le monde. Descendre un film est un acte facile, surtout quand on ignore ce qui s’est passé sur le tournage. Quand vous savez comment se fabrique un film, le combat que l’on doit mener contre les décisions d’autres personnes, vous ne pouvez que le voir d’un oeil différent.  La plupart des gens pensent que Waterworld a été l’un des moments les plus bas de ma carrière. C’est faux. Il aurait pu connaitre un meilleur destin et je n’ai jamais dû autant me battre contre tous ceux qui le descendaient. Ce film, avec toutes ses imperfections, a été un vrai bonheur pour moi. A l’époque et encore aujourd’hui. »

Waterworld

Clairement, ce long métrage ne méritait pas tout l’acharnement reçu lors de sa sortie en salles. Certes tout n’est pas parfait, mais tout n’est pas mauvais pour autant. Cet espèce de Mad Max aquatique regorge d’idées et visuellement c’est magnifique. Kevin Costner le défend et il a bien raison. Aujourd’hui, peu de réalisateurs arriveraient à faire ce qu’a fait Kevin Reynolds avec son équipe.

 

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. remyboeringer dit :

    Effectivement, c’est même pour moi un film culte. Ses détracteurs ne comprennent rien au film de genre. Il y a une forme et un fond. C’est ce qui leur échappe en premier lieu.

    J'aime

  2. Madrox dit :

    Attention à la répétition de « sommet » dans le préambule 😉

    Pas revu le film depuis sa sortie cinéma. Je réessaierai peut-être !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s