TOP 5 des meilleures prestations de Christopher Walken

639c54c0f32a12185166adc9ba92dcd1

Voila le genre de visage que l’on une seule fois et cela suffit pour vous marquer à vie. Un regard aussi envoûtant que foudroyant et un sourire qui vous faire rire mais également flipper. Mais bien sur, Christopher Walken est une pure « gueule » du cinéma américain comme l’est Steve Buscemi mais il n’est pas que ça bien sur, c’est aussi l’un des acteurs mystérieux et talentueux de sa génération. Il a souvent été cantonné à des seconds mais il y excellé à plusieurs reprises. Même quand il apparaît ne serait ce que pour une scène ou quelques minutes, il impose direct. Du haut de ses 72 ans, l’acteur continue sa carrière et va bientôt interpréter le fameux Roi Louis dans la nouvelle adaptation du « Livre de la Jungle ». Je vous propose aujourd’hui un petit TOP 5 de ses plus grandes performances au cinéma. Bonne lecture à toutes et à tous !

Sleepy Hollow

N°5 : Le cavalier sans tête dans « Sleepy Hollow » réalisé par Tim Burton

L’acteur apparaît au total même pas dix minutes et pourtant il est dans toutes les mémoires (pour ceux qui ont vu le film bien sur). Certains diront que le maquillage est pour beaucoup mais il faut avouer que ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une telle présence dés les premières secondes. Il est à la fois effrayant, saisissant et classe alors qu’il ne décroche jamais un mot. Voila l’exemple type du style Walken, capable de vous saisir en un regard. Cette prestation vaudra à l’acteur une nomination aux Saturns Awards. Tim Burton a vu juste en choisissant l’acteur pour ce rôle car il est tout de même une pièce maîtresse du film mine de rien.

True Romance

N°4 : Vincenzo Coccotti dans « True Romance » réalisé par Tony Scott

Une scène, en une scène Christopher Walken est génial et il ne faut pas oublier de saluer l’excellente complicité qu’il avec Dennis Hopper. Dés que Walken se présente en étant Vincenzo Coccotti, tout est si limpide qu’on a l’impression même de l’avoir déjà vu auparavant. Une telle classe se dégage de lui et de son personnage, c’est quelque part la force des très grands acteurs car peu de personnes peuvent en faire autant. Tony Scott et Quentin Tarantino ont fait de cette scène, un moment culte du 7ème art. Il faut tirer son chapeau à toute cette équipe qui en fait l’espace de quelques minutes un personnage culte de films de gangsters.

Walken DiCaprio

N°3 : Frank Abagnale Sr dans « Arrête-moi si tu peux » réalisé par Steven Spielberg

A ce jour, c’est pour la dernière grosse performance de l’acteur. Il est tellement excellent dans la peau de ce père qui perd tout et qui voit avec fierté son fils grandir et bluffé tout le monde. Christopher Walken m’a touché à travers sa prestation, il est loin d’avoir volé sa nomination aux Oscars qui pour l’aurait mérité, égalité avec Paul Newman qui est également resplendissant dans « Les Sentiers de la perdition ». L’alchimie entre Walken et DiCaprio est très belle, on a vraiment l’impression que le père et le fils sont là. Bravo à Steven Spielberg pour ce grand films avec de très grands acteurs.

King of new york

N°2 : Frank White dans « The King of New-York » réalisé par Abel Ferrara

Abel Ferrara est l’un des seuls réalisateurs qui a su donner un vrai premier rôle à Christopher Walken, à la hauteur de son talent. L’acteur incarne Frank White, un gangster qui loin d’avoir froid aux yeux et à la philosophie bien tordue. Christopher Walken est le pilier central du film, Abel Ferrara a su parfaitement le diriger et cela donne au final l’un de ses meilleurs films et l’un des plus beaux rôles offert à l’acteur. C’est bien dommage que Walken n’est jamais croisé la route de Scorsese ou De Palma car je pense qu’il aurait été grandiose sous leurs directions.

the_deer_hunter christopher_walken

N°1 : Nickanor Chevotarevitch, dit « Nick » dans « Voyage au bout de l’enfer » réalisé par Michael Cimino

Je pense que ce n’est pas une grande surprise pour vous que de voir cette performance en première position. C’est la prestation la plus saisissante que j’ai vu à ce jour de la part de l’acteur. Si on compte les minutes où on le voit vraiment à l’écran, on ne doit pas dépasser trente minutes et pourtant ce film dure trois heures et l’acteur y a un rôle très important. Michael Cimino a composé un duo et ensuite un face à face électrisant entre Walken et De Niro. Du très grand cinéma pour un très grand acteur et c’est peut être pour ça que l’acteur n’a jamais été au premier plan car je pense qu’il n’a pas rencontré que de bons réalisateur. Quand y regarde bien, cet acteur a la fois discret mais marquant, tient une filmographie riche et variée. Je vais reprendre une phrase de Matthieu Blomme qui a dit sur Sam Neill « un anonyme parmi les grands et un grand parmi les anonymes » et c’est pareil pour Christopher Walken.

Mentions Honorables :

Johnny Smith dans « Dead Zone » réalisé par David Cronenberg

film-dead-zone5

Le Capitaine Koons dans « Pulp Fiction » réalisé par Quentin Tarantino

Walken Pulp

Brad Whitewood dans « Comme un chien enragé » réalisé par James Foley

at-close-range-walken

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s