Vengeance Froide (1996)

vengeance_froide_affVengeance froide est un film américain réalisé par Phil Joanou. Il s’agit d’une adaptation du roman Heaven’s Prisoners de James Lee Burke.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

J’ai vu ce film lors de sa première diffusion à la télévision, ça devait être en 1998. C’est le genre de thriller qui te marque quand tu es gosse comme « Basic Instinct », « Malice » ou encore »Guet-apens ». J’apprécie l’acteur Alec Baldwin qui excellait dans ce type de film à l’époque et je le dis une nouvelle fois, j’adore l’atmosphère de la Louisiane. Je le revois aujourd’hui, pour examiner avec œil plus expérimenté ce film qui m’avait marqué il y a une quinzaine d’années. A t-il mal vieillit ? Est-ce finalement une histoire banale ? On va bien voir…

De quoi ça parle ?

Dave Robicheaux, ancien détective à la police criminelle de La Nouvelle-Orléans, vit dans les bayous avec sa femme Annie. Il s’est reconverti dans la vente d’articles de pêche après des déboires dus à l’alcool. Lors d’une sortie de plongée, un avion de tourisme s’abîme dans le lac Pontchartrain non loin de leur bateau. Dave plonge aussitôt pour porter secours à d’éventuels survivants et parvient à ramener une fillette à la surface.

Les autres occupants de l’avions sont morts dans l’accident ou noyés. La rescapée est traumatisée par l’accident et ne parle que l’espagnol. Elle s’avère être une immigrée salvadorienne, transportée clandestinement avec sa famille. Pris de compassion, Dave et Annie décident de garder l’orpheline auprès d’eux et la prénomment Alafair. Un agent de la DEA vient peu après interroger Dave Robicheaux sur ce qu’il a pu voir ou récupérer dans l’épave de l’avion. Son comportement est étrange et, lorsque l’agent des stups met en doute ses affirmations sur la disparition d’un des cadavres, l’ancien policier décide de mener sa propre enquête.

Les premières minutes ?

Un bon démarrage dans l’ensemble, dommage que les effets spéciaux utilisés, pour le crash de l’avion, ont mal vieilli mais on oublie très vite ce petit défaut et on se concentre plus sur l’histoire. Phil Joanou pose bien le décor et les personnages, le couple Baldwin/Lynch est un cliché mais bon ça passe. Le générique de début me fait penser à celui du film « Sexcrimes », n’oublions que ces films ont pour points communs le côté thriller et la Louisiane.

Le casting ? 

Phil Joanou dirige un casting homogène pour ce polar et il le dirige très bien. On a donc Alec Baldwin en tête d’affiche, il est grande forme et bien dans les pompes de son personnage. Pour moi, c’est l’une des meilleures prestations de sa carrière. Au niveau des seconds rôles, c’est de bonne qualité avec Eric Roberts qui est très  convaincant en maffieux des bayous, Teri Hatcher incarne la femme de ce dernier et on peut dire que c’est chaud, très chaud ! Mary Stuart Masterson et Kelly Lynch font le job sans être toute fois mémorables.

Et au final ça donne quoi ?

Comme je l’ai indiqué ci-dessous, ce film avait marqué mon enfance de part sa violence et son atmosphère. Je dois dire que j’ai pris du plaisir en revoyant ce film, Phil Joanou livre ici un polar humide, violent et quelque peu inattendu. La mise en scène est bonne, on ressent le thriller des 90’s. On s’imprègne très vite de l’ambiance et cela m’a rappelée un autre film du même genre, « Sans pitié » avec Richard Gere et Kim Basinger. La nostalgie et les souvenirs du petit cinéphile que j’étais refont surface. Les scènes d’actions sont très bien menées comme celle de la poursuite sur les toits. Le réalisateur nous offre également beaux plans comme lors de l’escapade de Baldwin dans les bayous. Au niveau du scénario, c’est pas mal mais bon je dois dire qu’on devine facilement ce que va se passer mais en revanche les personnages sont très intéressants. Ce film a très bien vieillit, un thriller typique 90’s sans prétention. Ceux qui aiment Baldwin et l’ambiance poisseuse de la Louisiane, je vous le conseille.

heavens-prisoners

En résumé, Vengeance Froide est un polar intense avec de bons acteurs, un bon divertissement 90’s dans la lignée de « Guet-apens ».

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s