Après séance : Terminator Genisys

Terminator Genisys

Terminator Genisys est un film de science-fiction américain réalisé par Alan Taylor. Ce dernier réalise ici son cinquième long métrage de sa carrière.

C’est le cinquième film tiré de la licence Terminator, après Terminator Renaissance sorti en 2009, mais Terminator Genisys est un « reboot » de la série de films Terminator.

Un projet qui date ?

Il faut savoir que ce cinquième film est annoncé en 2008, McG annonce qu’il est temps pour la saga de connaître un second souffle. Mais des soucis d’ordre juridique ont mis en stand-bye ce projet, ce n’est qu’en 2011 que le film fait reparler de lui et les scénaristes veulent repartir de zéro. Le film ne sera pas la suite de « Renaissance » mais bel et bien un reboot qui est intitulé : Genisys.

Qui a la réalisation ?

Au départ, c’est Justin Lin (« Fast & Furious 3, 4 et 5 ») qui est engagé mais il se retire du projet pour pouvoir réaliser le sixième opus de la saga Fast & Furious.

En septembre 2013, Alan Taylor est en pourparlers pour diriger le film, après que Rian Johnson, Denis Villeneuve et Ang Lee ont été approchés.

Schwarzy de retour ? Qui d’autres ?

Paul Walker est annoncé en 2011 pour interpréter Kyle Reese mais ensuite d’autres noms circulent. En novembre 2013, Garrett Hedlund, Tom Hardy, Taylor Kitsch, et Nicholas Hoult sont auditionnés pour le rôle. En février 2014, les studios annoncent finalement que Jai Courtney tiendra le rôle de Kyle Reese avec un contrat signé pour deux films.

En juin 2013, Arnold Schwarzenegger annonce qu’il sera de retour dans le nouveau Terminator. Les fans sont alors divisés, contents de le retrouver mais inquiets sur sa crédibilité.

En décembre 2013, Emilia Clarke a été annoncé pour le rôle de Sarah Connor et Jason Clarke pour le rôle de John Connor.

rendez-vous-le-1er-juillet

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Je suis un grand fan de Terminator, principalement les deux premiers films qui ont été magnifiquement conçus par James Cameron. J’ai attendu un peu avant de voir ce nouvel opus, on a tout vu et tout entendu, donc il était logique de prendre un peu de recul sur tout ça. La promo du film a été très mal gérée et je pense que ça a porté préjudice au film. Il est possible que je me trompe et que ce film mérite tout les critiques négatives dont il a fait l’objet. J’aurais la réponse dans un peu plus de deux heures…

Les premières minutes ?

Une intro efficace de quelques minutes qui nous replonge dans l’univers Terminator. L’ambiance et le rythme sont plutôt bons avec la musique. La mise en scène d’Alan Taylor est pour le moment de bonne facture. Les effets spéciaux et moyens techniques sont impressionnants.

Au niveau de l’histoire, on se replace très facilement par rapport aux films précédents. On ne voit pas le premier quart d’heure passé, ce qui montre l’efficacité du rythme, du scénario et de la réalisation. J’espère vraiment que le film garde le même niveau entreprit, pour le reste du film.

Un début nostalgique bien mené par Alan Taylor, qui rend un bel hommage aux deux films de James Cameron. J’avais ressenti ça aussi lorsque j’ai vu « Jurassic World« , il y avait la même recette de départ et efficace. On y voit souvent du fan service, mais il faut avouer que parfois on aime ça aussi.

Le casting ?

Alan Taylor s’est trouvé un casting intéressant et prestigieux pour ce nouveau volet de la saga Terminator. Cette fois ci, Arnold n’est pas l’acteur principal mais c’est bien l’actrice Emilia Clarke qui est en première ligne et on peut dire qu’elle s’en sort très bien. Elle campe comme il faut le personnage de Sarah Connor, elle ne fait pas oublier la performance de Linda Hamilton bien évidemment mais s’en approche tout de même.

A ses côtés, on a Jay Courtney que j’avais découvert dans « Jack Reacher ». L’acteur interprète Kyle Reese, sa prestation est pas mal, mais pas aussi bonne et charismatique que celle de Michael Biehn. Il se fait un peu éclipser par les autres acteurs comme Jason Clarke par exemple, qui est intéressant dans la peau de John Connor.

Arnold Schwarzenegger évolue en même temps que son personnage, c’est à dire qu’il est devenu un « Papy-Terminator » et ça convient parfaitement que se soit pour lui mais aussi pour le scénario. L’acteur relève le défi haut la main en nuançant comme il faut l’humour, l’émotion et l’action. J.K Simmons est également de la partie mais son personnage est trop secondaire pour se faire une réelle idée de sa prestation, disons qu’il fait le boulot tout simplement. Matt Smith (Doctor Who) est discret mais il y a quelque chose dans son rôle et son interprétation qui donne envie d’en savoir et d’en voir un peu plus.

Il aurait été fun de voir Robert Patrick, cela aurait donné une continuité au niveau du T-1000.

Et au final ça donne quoi ?

Après un démarrage séduisant, ce nouvel opus nous propose ensuite beaucoup d’actions, quelques voyages dans le temps, un peu d’humour et encore de l’action. Alan Taylor livre une mise en scène intéressante, débordante d’idées et aussi de défauts. Les scènes d’actions sont à couper le souffle, l’humour est subtile et bien placé et l’émotion autour du duo Sarah/T-800 est intéressante. Parlons un petit peu du rythme qui au départ est excellent, mais la seconde partie s’essouffle. Le film se perd par moments dans des choses surréalistes, comme la course poursuite en hélicoptères ou la scène du bus sur le pont de San Francisco, c’est un peu trop lourd.

Au niveau du scénario, Laeta Kalogridis et Patrick Lussier ont fait un travail ambitieux, sauf qu’ils se plantent dans la timeline. C’est vraiment dommage ! Ils ont pourtant réussis à nous pondre une bonne histoire de départ, toutefois les incohérences sont présentes. Malgré ces gros défauts, le film se place au dessus de « Terminator 3« . Je suis d’accord avec Cameron quand il dit « Terminator Genisys est en fait le véritable troisième épisode de la saga ». C’est sûr, on ne retrouve pas du cinéma à la hauteur des deux films de James Cameron, mais ce film ne mérite pas d’être autant dégommé. On a du spectacle, de bonnes scènes et surtout un retour réussi de la part de Schwarzy.

Ce n’est pas le film de l’année, mais je m’attendais à bien pire, au vu de ce que la presse et les fans ont déclarés. Le gros point faible de ce film est principalement sa promotion, elle a été catastrophique.  Montrer dans les bandes annonces des moments clés de l’intrigue, a tout gâché. Si vous êtes fan de la saga, je vous conseille bien évidemment de le voir et de vous faire votre propre avis.

Terminator Genisys scène

En résumé, Terminator Genisys est un bon divertissement avec des qualités et des failles. Toutefois, il est digne d’être considéré comme le troisième Terminator dans la chronologie.

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. zetsuboucycy dit :

    J’ai adoré ce film! Malgré les mauvaises critiques… Je trouve qu’il était vraiment cohérent dans la suite des films, il y a bien l’identité Terminator ainsi que l’humour qui va avec, tout en se modernisant ^^ !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s