X-Men : Days of Future Past (2014)

X-Men-Days-of-Future-Past-Affiche-France-FinaleX-Men : Days of Future Past est un film de super-héros américano-britannique réalisé par Bryan Singer. Inspiré du comic du même nom publié par Marvel Comics en 1981 et mettant en scène les personnages créés par Stan Lee et Jack Kirby, c’est la suite de X-Men : Le Commencement (X-Men: First Class) réalisé par Matthew Vaughn en 2011 et second chapitre de la prélogie X-Men.

Vaughn ou Singer, telle est la question :

Matthew Vaughn a réussi avec « X-Men, le commencement » à relancer la saga X-men. Son travail a été salué par la critique et les fans et on avait hâte de découvrir la suite. Durant l’été 2012, Bryan Singer confirme qu’une suite est en préparation et que Matthew Vaughn sera à la réalisation sauf que deux mois plus tard, ce dernier passe la main et c’est Bryan Singer lui même qui réalisera cette fameuse suite.

Désaccord sur le scénario ?

Il faut savoir que Matthew Vaughn voulait à l’origine situer son film dans les années 1970 avec une intrigue autour de l’assassinat de John F. Kennedy orchestré par Magneto, de la guerre du Vietnam et du mouvement des droits civiques aux États-Unis. Mais Bryan Singer préfère puiser l’inspiration dans l’arc narratif X-Men: Days of Future Past de John Byrne et Chris Claremont, publié en 1981. Toutefois, Singer conserve quelques idées de Matthew Vaughn et les intègre ainsi dans le scénario final.

Pourquoi j’ai voulu (re)voir ce film ?

A sa sortie en salles, je me suis précipité pour le voir. J’attendais avec impatience cette suite et j’espérais qu’on soit dans la continuité de « X-Men, le commencement ». Quand je suis sorti de la salle, j’ai été globalement conquis par le film et l’histoire. Aujourd’hui, j’ai tenu à la revoir pour un plus examiné cette suite et vérifier si ma première impression était la bonne.

De quoi ça parle ?

Les X-Men envoient Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants.

Les premières minutes ?

Bryan Singer nous embarque direct en 2023 dans un New-York dévasté par la guerre qui oppose les Sentinelles et les mutants. Le réalisateur s’est clairement inspiré des faits de la Seconde Guerre Mondiale, on voit des camps, des cadavres mutants transportés par des tractopelles…Des images très fortes qui nous parlent direct. L’ambiance est posée efficacement, on retrouve quelques uns de nos héros mais aussi de nouveaux aux pouvoirs intéressants. L’histoire tient vraiment bon démarrage et on ressent l’envie d’en savoir et découvrir un peu plus.

Le casting ?

On peut dire que le metteur en scène s’est entouré d’un casting incroyable. On retrouve pratiquement tous les acteurs principaux des films précédents. On a donc en tête Hugh Jackman qui retrouve le rôle de Wolverine pour la septième fois en l’espace de quinze ans. L’acteur tient toujours aussi bien son personnage, y a rien à dire de plus à part qu’il est toujours l’homme de la situation et qu’il va être dur à le remplacer. A ses côtés, il y a James McAvoy qui décoche une composition parfaitement nuancé, plus profonde que dans « First Class ». Michael Fassbender est lui aussi très bon, très convaincant dans la peau de Magneto (jeune). Son regard et son jeu d’acteur correspond exactement à son personnage et cela développe une grande intensité. Côté féminin, Jennifer Lawrence reprend son rôle de Mystic. L’actrice est convaincante dans l’ensemble mais je dois dire que je suis un peu nostalgique de Rebecca Romijn qui avait effectué de bonnes performances lors des précédents films.

Un petit mot sur Peter Dinklage qui est Bolivar Trask à l’écran, l’acteur de « Game of thrones » est plutôt bon dans l’ensemble. Il apparaît peu d temps au final à l’écran mais il ne passe pas inaperçu car il est celui qui a provoqué cette fameuse guerre.

Nicolas Hoult a une présence plus importante par rapport à « First Class »et il incarne Hank McCoy/Le Fauve (jeune) sur le même ton. Au niveau des personnages plus secondaires, on retrouve Patrick Stewart, Ian McKellen, Halle Berry, Ellen Page ou encore Anna Paquin (présente dans la version longue). Bien sur, il y a quelques nouveaux comme Omar Sy que tout le monde critiquait avant même d’avoir vu le film et il est s’en sort bien. Evan Peters se fait plus remarqué grâce à son jeu subtile sur le ton de l’humour et il participe à l’une des plus grandes scènes du film.

Bryan Singer a vraiment très bien géré son casting, beaucoup de grands noms et de personnages mais le réalisateur a relevé le défi. Chaque personnage a une importance, certes certains sont un peu plus mis en valeur que d’autres mais il y a un équilibre cohérent et bien orchestré.

x-men-days-of-future-past-banniere-casting

Et au final ça donne quoi ?

Bryan Singer réussit un véritable retour en force dans la saga, il reste dans dans la continuité du travail de Matthew Vaughn tout en imposant sa griffe. On retrouve l’âme des premiers films, du spectacle articulé d’une bonne histoire. La mise en scène de Singer fait mouche avec un rythme haletant, des scènes jouissives et d’excellents effets spéciaux. Le réalisateur établit un bon équilibre entre le spectacle visuel, émotionnel et narratif. Au niveau du scénario, les éléments et les thématiques abordés sont audacieux mais bien amenés. L’aspect est clairement plus sombre que les précédents films. Les voyages à travers le temps sont cohérents dans l’ensemble, certains se seraient casser les dents sur un tel procédé avec autant de personnages mais Bryan Singer s’en sort très bien. Si j’aurais un petit reproche à faire, ça serait sur la fin qui trop happy end à mon goût. Le réalisateur a tenu à retrouver John Ottman, qui s’occupe de la musique et du montage et encore le travail est excellent. Ce film est certainement le meilleur de la saga et inspire à une suite encore meilleure, on aura la réponse fin mai 2016 et je peux vous dire que j’ai hâte d’en prendre à nouveaux pleins les yeux et les oreilles.

Quicksilver-X-Men

En résumé, X-Men : Days of Future Past est un très bon film de supers-héros orchestré avec intelligence et sérieux, le meilleur volet de la saga X-Men.

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s