Après Séance : Seul sur Mars

Seul sur Mars affiche

« Bring him home ». C’est sur ces mots que se forge Seul sur Mars, le tout nouveau long-métrage de science-fiction du grand Ridley Scott qui je l’espère, n’a pas besoin de présentation. Il s’agit d’une adaptation du roman du même nom d’Andy Weir paru en 2011.

Bien que les dernières œuvres de Scott n’étaient pas à la hauteur des attentes (Prometheus, Exodus), Seul sur Mars quant à elle est une solide aventure visuelle et spatiale qui relate l’histoire de Mark Watney (Matt Damon) qui lors d’une mission sur Mars, se fait laisser pour mort par erreur par l’équipage d’Ares III sur la planète rouge. Son but? Survivre jusqu’à la prochaine mission en pratiquant l’agriculture et en se servant de sa maîtrise de la botanique ainsi de communiquer à partir de rien son état à la Terre.

Les premières minutes ?

Dès le début, on a droit à des effets visuels époustouflants, de la tension, de l’adrénaline au tapis et une énorme tempête de sable, qui va ensuite se calmer pour laisser place à un isolement pour le moins qu’on puisse dire sans pareil.

Le casting ?

Solide performance de Matt Damon qui réussit à nous décrocher des sourires tout au long du film même dans les moments périlleux (peut être au détriment de la tension dramatique) Jessica Chastain (Interstellaire) comme commandante d’Ares III exploite bien son rôle, mais les autres personnages sont laissés de côté et ne contribuent que bien peu au déroulement de l’histoire. Mention spéciale à Jeff Daniels, qui tient un rôle sérieux en tant que directeur de la NASA, moi qui étais sceptique le connaissant surtout pour son inoubliable rôle comique dans La Cloche et l’Idiot.

Un petit mot sur la 3D :

Puisque Seul sur Mars a été entièrement tourné à l’aide de caméras 3D (à l’instar de trafiquer l’effet en post-production) le plus grand atout du film, les effets spéciaux et la cinématographie réglée au quart de tour sont époustouflants! Au cinéma, Mark Watney il est avec nous. Il y a une proximité qui se crée au bénéfice d’une expérience plus réaliste et plus proche de ce que vit le personnage.

l-espace-est-son-univers,M265421

La bande originale ?

Starman de Bowie, Hot Stuff de Donna Summer et beaucoup de disco sont ce que l’on peut entendre tout au long du film. Certains aimeront le style que cela apporte, d’autres aimeraient mieux une trame plus traditionnelle, pour ma part moi, j’ai bien aimé. Le disco ajoute une belle ambiance et une légèreté comique malgré la gravité de la situation ce qui fait changement par rapport à la quasi-totalité des autres films de science-fiction qui sont pour la plupart accentués sur le drame et les lourdes émotions.

Hollywood dans les parages :

Ne vous emballez pas trop vite, avec son énorme budget de 108 000 000 millions de dollars, Seul sur Mars reste un blockbuster hollywoodien qui est sans aucun doute conçu pour plaire à une vaste masse de spectateurs. La où Interstellaire est cérébral et ambitieux (à la 2001), le nouveau venu de Ridley lui reste simpliste et explicite pour éviter la confusion, chez les plus jeunes ou les plus vieux… Néanmoins, il reste un solide divertissement qui plaira certainement à tous, mais avec peu de valeur de réécoute puisque tout est dit et se comprend facilement, et ce, dès la première fois.

Et au final ça donne quoi ?

Malgré quelques scènes qui n’ajoutent absolument rien au déroulement de l’histoire et des clichés un peu trop poussés (le personnage de Rich Purnell l’étudiant en astrodynamique marginal qui sort de nulle part en est un bon exemple), Seul sur Mars est un excellent film qui démontre encore une fois la capacité de Sir Ridley Scott à nous offrir des œuvres de qualité. Intellectuel jusqu’à une certaine mesure, mais somme toute une vivante aventure à travers la persévérance et l’ingéniosité, ce film saura certainement ravir les familles, comme les passionnés du genre.

THE MARTIAN

En résumé, Seul sur Mars est visuellement parfait, ingénieux et disco ! Un bon divertissement en somme.

 

Marc-Antoine Bonneau

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Alexandre Côté dit :

    Belle critique ! J’ai meme apris plusieurs choses a travers. C’est parfait ! Un grand bravo.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s