Big (1988)

Big Tom HanksBig est un film américain de Penny Marshall. Ce long métrage a connu un grand succès au box-office américain en 1988.

Pourquoi j’ai voulu (re)voir ce film ?

Après avoir vu L’Éveil, réalisé par Penny Marshall, cela m’a donné envie de revoir l’une de ses premières réalisations. Big est le second long métrage de la réalisatrice et elle donne le premier grand rôle à Tom Hanks qui lui vaudra même une nomination aux Oscars. C’est avec grand plaisir que de revoir ce film, nostalgie quand tu nous tiens…

De quoi ça parle ?

Josh Baskin fait le vœu de grandir. Le lendemain il se réveille avec le corps d’un adulte alors qu’à l’intérieur, il est encore un enfant. Travail, argent, amour, il se retrouve vite confronté au monde adulte.

Les premières minutes ?

La mise en scène est très classique est fait penser un peu à celle d’un simple téléfilm. On entre vite dans le vif du sujet au bout de à peine 10 minutes. La musique est très présente et cela donne une bonne cadence de départ. Le côté fantastique du film nous fait penser aux « Goonies » ou « Chérie j’ai rétrécie les gosses ». A l’époque, il y avait de l’originalité mené avec avec subtilité, c’est pour cela qu’on est séduit dés le premier quart d’heure du film. On s’imagine déjà comment on réagirait si une telle histoire nous arrivait. L’aspect humour est bien saupoudré tout comme le côté tragique de la situation.

Le casting ?

Après s’être fait remarqué dans « Splash » de Ron Howard, Tom Hanks tient ici l’un de ses meilleurs rôles de sa carrière. L’acteur se montre très convaincant dans le rôle du gosse coincé dans un corps d’adulte. Sa prestation est saluée par la critique et la profession. Il obtient entre autres le Golden Globe du meilleur acteur. A travers cette performance, Tom Hanks donne un coup de boost à sa carrière.

A ses côtés, on a la charmante Elisabeth Perkins qui livre une bonne prestation. Elle tient bien son personnage de la tête aux pieds. Lors des cinq dernières minutes du film, elle est très touchante.

Le regretté Robert Loggia campe à merveille le chef d’entreprise qui retrouve une seconde jeunesse à travers Josh (T.Hanks).

John Heard joue l’enfoiré de service de manière convaincante, il retrouvera d’ailleurs la réalisatrice dans « L’Éveil ».

Et au final ça donne quoi ?

Penny Marshall nous raconte une belle fable où s’entremêle humour, amour et drame. Un cocktail bien dosé qui fait passer un très bon moment. La réalisatrice livre une mise en scène classique mais brille surtout pour sa direction d’acteurs. Cela nous donne des scènes marrantes et émouvantes comme la scène du piano ou encore la scène de fin.

Le scénario est bien ficelé, il aborde des thématiques très intéressantes à travers une histoire originale et fantastique. La base est simple mais c’est surtout la psychologie des personnages qui est mise en avant. Les rapports humains sont intéressants et cohérents. Une histoire charmante, intelligente et touchante.

La musique de Howard Shore est sublime, une composition en adéquation avec les images et les situations des personnages. Une nomination aux Oscars aurait été méritée.

big-1988-movie

En résumé, Big vous (re)fera passer un bon moment où vous allez rire et peut être pleurer. Tom Hanks crève l’écran !

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Laura dit :

    C est qu on en apprend des choses avec ce blog !!!! 😮😊
    Moi j aimerai bien voir Sam Worthington dans ce role !!!
    Affaire à suivre !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s