TOP 25 des Robots au cinéma

Terminator Robocop

Le concept du robot proto-humanoïde dans une œuvre culturelle apparaît pour la première fois au cinéma en l’an 1900 dans le film de Georges Méliès ; « Coppelia : La Poupée animée », court-métrage aujourd’hui disparu. Depuis, le Septième Art a connu un florilège de robots et il y en a certains qui sont parvenus au statut de personnage culte du cinéma. Voici le TOP 25 des Robots qui ont marqué le cinéma.

 

25 – The Gunslinger dans « Westworld« 

Brynner-Yul-Westworld_NRFPT_043

24 – Gerty dans « Moon« 

Gerty-in-Moon

23 – Gort dans « Le jour où la Terre s’arrêta« 

le_jour_ou_la_terre_s_arreta_explication_Scott_Derrickson_sur_gort_4

22 – Robby le robot dans « Planète Interdite« 

forbidden-planet-robby-the-robot

21 – Le robot géant dans « Le Géant de fer« 

le-geant-de-fer-4

N°20 – Johnny 5 dans « Short Circuit »

Johnny5-5

N°19 – Le Guerrier Bactério dans « Judge Dredd »

Robot Judge Dredd

N°18 – Chappie

Chappie

N°17 – Sonny dans « I-Robot »

Sonny I Robot

N°16 – Optimus Prime dans la saga « Transformers »

ResurrectedOptimusPrime_featured_photo_gallery

N°15 – TARS dans « Interstellar » 

Tars Interstellar Nolan

N°14 – Ava dans « Ex Machina »

-Alicia-Vikander-ex-machina

N°13 – Eve & Wall-E dans  « Wall-E »

Wall-e Eve

N°12 – David dans « A.I. Intelligence Artificielle »

David A.I.

N°11 – David dans « Prometheus »

prometheus-david

N°10 – T-1000 dans « Terminator 2 »

T-1000

N°9 – Maria dans « Metropolis »

Maria - Metropolis

N°8 –  Hal 9000 dans « 2001 l’Odyssée de l’espace »

hal-9000

N°7 – l’Intelligence artificielle suprême des Machines dans « Matrix Revolutions »

Matrix

N°6 – Bishop dans « Aliens, le retour »

aliens-le-retour-1986-02-g

N°5 – Robocop

robocop

N°4 -Ash dans « Alien, le huitième passager »

Ash's_Sympathies

N°3 – Les réplicants dans « Blade Runner »

blade-runner-art-roy-pris


Les réplicants sont considérés comme des esclaves modernes, appartenant à une classe inférieure, à la manière du film Metropolis (1927) de Fritz Lang. Les premières versions créées, c’est-à-dire antérieures à la troisième génération synthogénétique, étaient utilisées dans les travaux pénibles ou dangereux, comme objets de plaisirs, dans les forces armées ou encore pour explorer des sites inhospitaliers.

Après une révolte sanglante de réplicants dans une colonie martienne, ces derniers sont bannis de la Terre. Toutefois, certains réussissent à la regagner. Des unités spécialisées, appelées Blade Runner, sont là pour faire respecter la loi aux contrevenants androïdes. Ils ont l’autorisation de tuer n’importe quel réplicant en situation irrégulière. Les gouvernements n’appellent pas cela un meurtre mais un « retrait ».

« Les réplicants sont comme n’importe quelle autre machine — ils sont soit un bienfait, soit un risque. S’ils sont un bienfait, ils ne sont pas mon problème. »

Rick Deckard

Blade Runner replicant

Le réplicant le plus marquant reste Roy Batty incarné merveilleusement par l’acteur néerlandais Rutger Hauer. Une performance remarquable et habitée qui a marqué la carrière de Hauer, le monologue semi-improvisé reste l’une des plus belles scènes du film.

N°2 – C-3PO & R2-D2 dans la saga « Star Wars »

R2-D2 C6PO

C’est le DUO robotique le plus célèbre de la planète. George Lucas s’est inspiré de Laurel et Hardy et par Tahei et Matashichi les deux paysans du film d’Akira Kurosawa, « La Forteresse cachée ».

On a d’un côté C-3PO, le droïde protocolaire de forme humanoïde, particulièrement bavard et, selon ses dires, « maîtrisant plus de six millions de formes de communication ».

Et de l’autre R2-D2, le petit robot s’exprime par des sifflements et des bips électroniques caractéristiques. Il est intelligent, il s’adapte très vite aux situations les plus périlleuses, un robot casse coup, tout le contraire de son partenaire et c’est pour ça que le duo fonctionne à merveille. Ils sont les seuls personnages a apparaître dans tous les films de la saga.

N°1 – T-800 dans la saga « Terminator » 

Terminator

Soit il est là pour vous supprimer ou pour vous protéger, le T-800 est le rôle emblématique d’Arnold Schwarzenegger. En 1984, l’acteur interprète avec brio le cyborg, créé pour infiltrer et détruire la résistance humaine en se faisant passer pour un être humain. L’une des meilleures prestations de l’acteur, qu’il confirme en 1992 dans l’excellente suite titrée Terminator 2 : Le Jugement dernier. Cette fois ci, il est là pour protéger John Connor, le chef de la résistance dans le futur. Le cyborg connait une évolution au fil des films, il devient plus résistant et plus réactif. Il est en même temps l’un des plus grands héros et l’un des plus grands méchants de l’histoire du cinéma américain. Chapeau Arnold !

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. je rajouterais personellement ex-eaquo avec Chappie l’homme bicentenaire avec Robin Williams

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s