Good Morning Vietnam, Ici Radio Saïgon Édition Spéciale Cronauer !

Good_Morning_Vietnam Good Morning Vietnam est un film américain de Barry Levinson sorti en 1987.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Radio, Musique 60’s, Vietnam,Robin Williams autre chose ?

Qu’est ce que ça raconte ?

1965. Adrian Cronauer aviateur et animateur radio fraichement débarqué de Crète est envoyé à Saïgon pour animer la matinale radio à destination des soldats US au front. Dès sa première émission il fait des débuts tonitruants, il fait l’unanimité au prés de ses collègues et de son public de part ses calembours et sa programmation musicale non autorisée. Mais tout le monde n’est pas de cet avis, son supérieur direct le lieutenant Oaks et le sergent –major chef de la station ne sont pas très fans du style « Cronauer », et il se rend très vite compte qu’il ne pourra pas tout dire, la plupart des infos étant censurées avant d’arriver au micro. Heureusement pour ce dernier il est très vite soutenu par l’homme qui l’a choisit le général Taylor.
Cronauer se fait vite à sa nouvelle vie à Saïgon et découvre grâce à ses collègues, les mœurs et les… bars locaux. Durant une de ses pérégrinations, il croise furtivement une jeune vietnamienne dont il a très vite le béguin, il décide de la suivre et découvre qu’elle suit des cours d’alphabétisation. Son culot (et son argent) lui permettent très rapidement de devenir le professeur de la classe. Il y rencontre le frère de la jeune fille, avec qui il décide de sympathiser se disant que s’il fait ses preuves avec lui il pourra discuter avec sa sœur.
Tout semble bien aller pour Cronauer malgré sa relation houleuse avec sa hiérarchie, jusqu‘ au jour où son ami Vietnamien le sauve de justesse d’un attentat qui fait exploser le bar où il a ses habitudes. L’info est très vite censurée, mais il décide étant acteur de l’évènement de la relayer quand même à la radio, il est immédiatement renvoyé et découvre que l’occupant US n’est peut-être pas le sauveur qu’il pensait.

Good morning vietnam Robin Williams

Les premières minutes ?

Apres une introduction classique pour nous présenter les personnages, les lieux et surtout l’ambiance pas très joyeuse à Saigon faut bien le dire. Adrian Cronauer rentre en scène dans un moment de cinéma les plus célèbres de ces dernières années alors GOOOOOOOODDDDDDD MMMMMOOOOOORNNNNIIIIIINNNNGGGGG VIETNAMMMMMM !!!!!!!!!!!!

Le casting ?

Robin Williams ! Il nous prouve ici qu’il est capable de l’humour le plus vif, de l’improvisation la plus folle (c’est d’ailleurs sa prestation d’Adrian Cronauer qui lui permettra plus tard de doubler le génie dans le Aladdin de Disney).
Patrick Floersheim lui prête ici sa voix et il faut bien dire que ce n’était pas gagné tant les impros de Williams sont denses, justes et surtout folles. Il arrive néanmoins à faire ressortir tout le talent et la verve du comédien dans notre langue ce qui n’était pas une mince affaire.
On retrouve également le tout jeune Forrest Whitaker en assistant de Cronauer qui fait ce qu’il peut pour calmer le jeu avec ses supérieurs, cela en étant le complice pas toujours volontaire d’Adrian dans ses boutades et ses frasques.

Good Morning Vietnam Whitaker Williams

Et au final ça donne quoi ?

Message d’amour à la radio, leçon d’histoire culturelle américaine et surtout peut être une sorte de mea culpa pour le Vietnam et les erreurs des chefs militaires américains devant les populations locales mais aussi devant leurs propres hommes durant ce conflit. Good Morning Vietnam est tout ça à la fois et bien plus encore.

Pilier central du film,les ondes permettent à Robin williams de se lâcher complétement, il improvise dans tous les sens, fait des voix, raconte des vannes, comme en One Man Show. Le vrai Adrian Cronauer était bien moins fantasque mais Williams par son génie comique transforme ce héros de la guerre en héros de film, et crée un personnage tout en nuances et en subtilités.

Pour ancrer un film dans une époque, la musique est le moyen le plus simple et le plus évocateur. Et la playlist de DJ Cronauer ne manque pas de tubes et de morceaux de légende, allant de James Brown aux Beach Boy, le film transpire la contre- culture américaine et un des pivots du scenario est la confrontation de la bienpensance de cette armée pensant bien faire et cette culture subversive qui est bien plus proche de la vie des soldats que la polka de Oaks.

good-morning-vietnam-

Film culte s’il en est de par la prestation de Robin Williams bien sûr mais également par les thèmes qu’il aborde, à l’époque où l’Amérique était en pleine transformation post-Vietnam, où le cinéma avait d’abord tenté de faire oublier cela, puis avait joué son devoir de mémoire pour ne jamais oublier. Good Morning Vietam se place en conclusion parfaite de ce cycle amorcé des 79 avec Voyages au bout de l’enfer de Michael Cimino et Apocalypse Nowde Coppola. Le film nous fait comprendre qu’il est temps pour cette nouvelle Amérique de la fin des 80’s de non pas faire oublier mais de faire tout ce qu’il faut pour se faire pardonner ses erreurs.

Barry Levinson signe ici son premier grand film et par la légèreté apparente tente de faire passer un message de paix et de réconciliation. Le personnage de Robin Williams par la radio se veut porteur de ces valeurs et malheureusement aussi de son impuissance face à la bêtise et à l’incompréhension durant cette guerre mais aussi durant toutes les autres.

patrick-floersheim

Pour finir, je profite de ces lignes pour rendre hommage au comédien Patrick Floersheim, qui prête ici sa voix et l’a prêtera à de nombreuses autres reprises durant la première partie de sa carrière à Robin Williams, mais aussi à tellement d’autres acteurs, qu’il me serait dur de tous les citer ici. Gardons en mémoire, Williams, Peter Weller dans Robocop, Kurt Russell dans The Thing et New York 1997, Mel Gibson dans Mad Max 1 et 2 mais aussi et surtout au grand Michael Douglas depuis la fin des années 80. Merci pour tout Patrick ta voix est éternelle dans nos mémoires et dans tous ces films que ton talent à su rendre cultes….

Yann R.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s