Après Séance : Batman V Superman

Batman V Superman posterBatman V Superman : Dawn of Justice est un film de super-héros américain réalisé par Zack Snyder.

Le film est la suite directe de « Man of Steel » sorti en 2013 et déjà réalisé par Zack Snyder.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Contrairement à de nombreux fans de Superman, j’ai aimé ce qu’a fait Zack Snyder avec « Man of Steel ». Tout n’était pas parfait, mais dans l’ensemble j’avais passé un bon moment devant ce film. Depuis gamin, j’attends de voir Batman et Superman réunis dans un même film. Près de 20 ans plus tard, ce fantasme devient réalité. Je suis également très curieux de voir comment Snyder va incruster le chevalier noir. J’espère que ça sera original et cohérent. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que Ben Affleck va assurer en Bruce Wayne/Batman. Que la séance commence !

Qu’est ce que ça raconte ?

Craignant que Superman n’abuse de sa toute-puissance, le Chevalier noir décide de l’affronter : le monde a-t-il davantage besoin d’un super-héros aux pouvoirs sans limite ou d’un justicier à la force redoutable mais d’origine humaine ? Pendant ce temps-là, une terrible menace se profile à l’horizon…

Les premières minutes ?

Zack Snyder nous réchauffe à sa sauce la petite histoire sur Bruce Wayne. On y retrouve l’identité propre au réalisateur ainsi que celle de son chef opérateur. Cela rappelle bien évidemment, l’ouverture de « Watchmen ». La phrase de Bruce Wayne qui conclue cette intro, résume tout et c’est subtilement trouvé.

Ensuite on a « l’accroche » qui relie Bruce Wayne à « Man of Steel », le point de vue du milliardaire est bien mené et c’est ainsi que le rivalité va naître entre le justicier de Gotham et l’homme d’acier de Métropolis.

On s’aperçoit déjà que les scénaristes ont pris quelques libertés par rapport au comics de base. Il y a de l’audace dés le départ et c’est plutôt bon. J’espère que le film restera sur la même dynamique, sans dérailler.

ben affleck batmanLe casting ?

Ben Affleck était attendu au tournant. Personnellement, je le sentais à la hauteur du personnage et il l’a été. L’acteur livre une excellente composition, différente de celle ses prédécesseurs. Il y a une approche plus meurtrie, plus torturée et plus vengeresse chez Batman. Que ce soit avec ou sans le masque, Ben Affleck assure comme un chef, le côté Bruce Wayne fait un peu James Bond et ça  marche à merveille. On est proche du Batman de la série animée de Bruce Timm.

Face à lui, Henry Cavill s’installe de mieux en mieux dans la peau Clark Kent/Superman. L’acteur tient son personnage avec conviction, ce qui nous donne un très bon face à face avec Affleck.

Batman V Superman

Au centre des deux super héros, on a le machiavélique Lex Luthor incarné efficacement par Jesse Eisenberg. Une composition du personnage respectueuse par rapport au comics des années 40. Il y a un petit côté Joker/Homme Mystère dans l’approche du personnage. Cela fonctionne plutôt bien et on a envie d’en savoir un peu plus son passé et de voit son évolution future.

Amy Adams tient un rôle plus secondaire que pour « Man of Steel » (il faut bien faire de la place pour les nouveau arrivants), mais l’actrice remplie comme il faut le job.

Gal Gadot se fait remarquer à travers sa beauté mais aussi par sa prestation qui sonne très bien. Zack Snyder et les scénaristes ont fait un très bon travail sur le personnage, dans la façon de l’amener dans le film et malheureusement ce n’est pas le cas de tous (on y reviendra un peu plus bas).

Jeremy Irons incarne un Alfred différent des précédents films, il est tout d’abord plus jeune. Il est aussi plus mis en avant aux côtés de Batman, c’est un allier capital pour le chevalier noir. L’acteur colle bien au personnage.

Batman-V-Superman-Dawn-of-Justice-Ben-Affleck-Jeremy-Irons

Attention ! Petit SPOILER ! Mon héros d’enfance, Kevin Costner n’apparaît que trois minutes, mais quelle prestance. Beaucoup d’émotion à travers son regard et ses paroles, la puissance des grands acteurs !

Holly Hunter, Laurence Fishburne et Diane Lane sont également convaincants.

Comme pour « Man of Steel », Zack Snyder s’entoure d’un très bon casting. Les détracteurs qui voyaient une catastrophe dans les choix du réalisateur et de la production vont devoir retourner leurs vestes.

Et au final ça donne quoi ?

Zack Snyder s’est attaqué à un projet titanesque. La rencontre entre Batman et Superman au cinéma, était attendue depuis des décennies. Alors bien évidemment, ce film ne va pas plaire à tout le monde. Il va diviser les fans et la critique, comme c’était le cas pour « Man of Steel ».

La mise en scène de Snyder est de meilleure facture que pour son film précédent. Comme l’inspirait les premières minutes, on retrouve la griffe du réalisateur. On y voit toujours quelques petits défauts, mais il faut avouer que Snyder a compris les erreurs de « Man of Steel ». Par contre, certains effets spéciaux sont irritants, Superman et le navire dans l’Antarctique et les éclairs autour de du vaisseau et Doomsday ne sont pas assez affûtés. On est dans le grossier de ce côté là. En dehors de ça, le réalisateur tient une bonne dynamique tout au long des 2h30 du film. Il jongle avec brio entre le rivalité à distance entre les deux super héros, la psychologie des personnages, les manipulations de Luthor et les moments plus axés sur l’action. On a des plans épiques comme celui où l’on voit Batman affronter des ennemis dans un bâtiment où alors la fight en plein désert. Superman aussi a le droit a des plans superbes (Carnaval de Juarez ou encore quand il vient en aide à une famille sur le toit d’une maison). On y voit clairement du cinéma à la Snyder. La photographie de Larry Fong est également très importante, on retrouve les saveurs visuelles de « Sucker Punch » et de « Watchmen ».

Batman Snyder

Le petit reproche que l’on peut faire, c’est que le metteur en scène et la production ne livrent pas le film dans son intégralité au cinéma. On voit bien qu’il y a quelques enchainement rapides (scène du début dans le désert, la conception de l’armure et des armes de Batman…). Je chipote bien sur, mais il est dommage qu’on ne puisse pas se rendre compte du véritable résultat final de ce film.

Le scénario traite énormément de choses (peut être un peu trop ?). Commençons par les bons points, le traitement de Bruce Wayne et Batman est excellent. C’est différent de ce qu’on a vu jusqu’à maintenant au cinéma en ce qui concerne ce personnage et la prestation de Ben Affleck nous le montre très bien. La relation électrisante entre Wayne (Batman) et Kent (Superman) est bien menée du début à la fin. Le côté médiatiquo-politique ne tombe pas dans le n’importe quoi. L’arrivé de Diana Prince (Wonder Woman) est subtilement amené. Globalement les personnages sont bien écris et le résultat saute aux yeux à l’écran.

Parlons maintenant des maladresses, soit dû au montage de 2h30 au lieu de 3h, soit à la complexité de tous ce qui y avait à traiter et à la différence d’écriture des deux scénaristes. L’incrustation des futurs membres de la Justice League est maladroite, ça m’a rappelé « Iron Man 2 » quand Fury montre à Stark les futurs membres des Avengers. Par exemple pour Aquaman, il y avait mieux à faire, sur le papier comme à l’écran. Les manipulations de Luthor sont un peu trop souterraines, il y a de bonnes idées mais cela reste un peu confus au final. Autre confusion, celle des visions qu’a Bruce Wayne dans ses rêves. On comprend certaines choses, mais ça vient un peu comme un cheveu sur la soupe. L’action qui se passe en Afrique reste légèrement inexpliquée tout comme la toute dernière scène du film.

Il y a de l’audace dans l’écriture, des surprises aussi, des erreurs, mais globalement ça se tient. Notre imagination travaille au cours du film et ce n’est pas une mauvaise chose. Il faut espérer en tout cas que certaines zones d’ombres seront éclairées par la version de 3h qui sortira en Blu Ray.

batman-v-superman lex luthor

Les costumes et les décors sont supers, notamment en ce qui concerne Batman. Sa batcave, ses différentes tenues sont à la fois originales sans trop s’éloigner du personnage et de son univers.

Hans Zimmer s’est associé à Junkie XL pour composer la bande son et le résultat est plutôt satisfaisant. On a un mélange cohérent dans l’ensemble, c’est épique et c’est ce qu’on attend pour un tel film.

Je suis ressortis de la salle avec le sentiment d’avoir vu un bon film de super héros. Il n’est pas exempt de défauts, mais voila c’est un gros morceau et Zack Snyder s’en tire très bien. Les bandes annonces ont peut être trop montrées de choses, il fallait s’en tenir à la première. Les fans et les médias sont divisés et c’est normal. Mais personnellement, j’ai eu ce que je voulais, c’est à dire un bon divertissement avec deux de mes héros préférés. J’ai hâte de découvrir de la version director’s cut en blu ray, car certainement la côte du film sera amplifiée.

Batman V Superman

En résumé, Batman V Superman est un film qui tient globalement ses promesses et qui fera taire les pessimistes autour de Snyder et de Ben Affleck.


batman-v-superman-ultimate-header

Batman v Superman version ultimate cut : ça donne quoi ?

Après avoir été globalement conquis en salle par sa version raccourcie, on attendait avec impatience de découvrir cette fameuse version « Ultimate Cut » dont on nous parle depuis plusieurs mois. Il faut dire que la version du réalisateur contient plus de 30 minutes de film par rapport à la version cinéma, ce qui quand même assez conséquent. « Batman V Superman » s’est fait dégommé de partout, espérons que ce nouveau montage réconcilie certains spectateurs et fans avec le film et avec la vision de Zack Snyder.

Un démarrage mieux calibré et plus accessible :

La première séquence brouillonne que l’on pouvait reprocher à la version cinéma, est celle où Loïs Lane part en Afrique pour interview qui va mal tourner. Grâce à seulement quelques minutes supplémentaires, on comprend déjà mieux la machination qu’organise Lex Luthor autour de Superman, c’est plus limpide et les enjeux sont mieux mis en place. Les non-initiés vont pouvoir mieux se replonger dans ce film, on trouve tout de même dommageable qu’il faut attendre la sortie blu ray pour obtenir la véritable version d’un film.

Batman-V-Superman-Ultimate-4

L’équilibre de la mise en scène et la cohérence de l’écriture sautent aux yeux dans cette version alternative. Le montage de Snyder est beaucoup moins haché et donne une meilleure structure narrative au film. Oubliez les petits moments qui paraissaient essoufflés au cinéma, ici le rythme est maintenu tout au long des trois heures. On gagne énormément en spectacle et en intensité.

Une version qui respecte son spectateur :

L’opposition entre Bruce Wayne/Batman et Clack Kent/Superman tient la même genèse que dans la version initiale le développement est beaucoup plus intéressant et donne une cohérence certaine à l’ensemble du film. Le contraste entre les deux personnages est également plus épaissis et impacte mieux le spectateur.

batman-v-superman-steppenwolf

Lex Luthor prend lui aussi un peu plus d’ampleur dans l’histoire et passe moins pour le méchant « bouffon » de service. On comprend beaucoup mieux son plan machiavélique et on prend réellement conscience de sa redoutable intelligence.

Bien évidemment certains défauts sont toujours là, comme la séquence limite ridicule des méta-humains qui viennent préchauffer le terrain pour la Justice League. Un espèce de rajout qui ne sonne pas dans la même intonation que le film. L’autre reproche qui avait été fait sur la version cinéma était le fameux « Martha » qui vient couper court au combat entre Batman et Superma. Dans l’ultimate cut, il y a toujours cet aspect grossier de la situation, mais cela passe un peu mieux que la première fois.

Batman-v-Superman-Trailer-Affleck-Batsuit

Verdict final ?

Cette version « Ultimate Cut » apporte une structure plus solide que la version cinéma. Le scénario prend un véritable sens, sans trop se dispersé. Sans la hache de la Warner, le film gagne en cohérence sur le fond et la forme. Si vous avez porté un avis mitigé en salles, rattrapez vous avec la version de Zack Snyder. Il s’agit clairement du meilleur film de super héros de l’année 2016 !

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. sadfran dit :

    Je constate que nous partageons passablement d’avis sur ce film et m’en réjouis, tout comme de la sortie de ce director’s cut qui s’annonce exceptionnel et plein de révélations.

    Aimé par 1 personne

  2. belette2911 dit :

    Jeremy Irons allait bien dans le rôle, mais j’avais un faible pour Michael Caine parce qu’il avait tout du butler anglais et que je l’avais aimé en Sherlock Holmes décalé.

    Kevin Costner ! Je me disais bien qu’il ressemblait au gars qui essaie de me vendre du thon Rio Mare, mais je m’étais dit que j’avais rêvé et que l’abus de mojitos en était la cause, ben non !

    Faut que je me regarde man of steel… 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s