Le Secret de la Planète des Singes (1970)

le

Le_Secret_de_la_planete_des_singesLe Secret de la Planète des Singes (Beneath Planet of the Apes) de Ted Post.

De quoi ça parle ?

Suite directe de la Planète des singes. On suit cette fois-ci Brent envoyé au secours de Taylor qui rencontre Nova, la «  femelle » de ce dernier. Arrivé au village des singes il rencontre Zira et Cornelius (qui n’est plus joué par Roddy McDowall !?) et après s’être fait bêtement capturer, s’enfuit dans les profondeurs de la planète où après l’exploration des ruines du métro tombe sur  une secte d’hommes irradiés télépathes (oui, oui vous lisez bien) qui vénèrent une bombe atomique affublé e des lettres alpha et oméga (subtilité….).

Brent tombe sur Taylor emprisonné par les hommes, les singes débarquent pour se battre contre les humains et Taylor fait sauter la planète

Pourquoi  j’ai voulu voir ce film ?

Prise à part, l’intrigue de cette suite n’a que peu d’intérêt comparée au film original, mais dans la globalité de la saga elle prend toute son importance permettant d’introduire le point de départ crucial du troisième film, l’arrivée de Zira et Cornelius à notre époque.

SECRET-PLANETE-SINGES--1-

Les premières minutes ?

Ted Post choisi pour introduire son film de reprendre la séquence de fin du premier film, pourquoi pas … ça nous permet au moins de voir Roddy MacDowall qui faute de temps n’a pas pu tourner dans le film            

 Le casting ?

James Francescus sosie de Charlton Heston et spécialiste du bis italien façon La Mort au Large est choisi pour remplacer ce dernier qui ne voulait pas faire de suite. Il ne livre pas une performance mémorable loin sans faut.

Charlton Heston revient moins de 10 minutes pour faire plaisir à son ami Zanuck de la Fox mais on sent que lui il ne se fait pas plaisir …

Et au final ça donne quoi ?

Le Secret de la Planètes des Singes est une sorte de mauvais copié collé du film original. Copiant allégrement le métrage de 68 en y ajoutant des éléments dispensables (ou ridicules c’est selon.) Entre la secte d’humain irradiés télépathes qui vénèrent une bombe atomique, le clone de Charlton Heston qui ne joue pas comme ce dernier ou le fameux comédien sus nommé qui ne voulait pas jouer dans la suite, mais qui accepte pour faire plaisir au producteur de cachetonné même pas 10 min et pour faire en sorte de faire exploser la planète pour ne plus jamais entendre parler de la saga.

En gros, Beneath Planet of the Apes doit être vu pour comprendre les suites à conditions d’être patient et bon public. Le bis n’est pas qu’Italien (ce film le prouve). Et dire que Ted Post à réaliser Magnum  Force en 1973 … En plus y’a même pas Roddy Mc Dowall…

Le_Secret_de_la_planete_des_singes 2

                                                                                                                                                                                                  Yann R.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s