TOP 5 Des meilleurs épisodes de Batman (série télévisée 90’s)

batman-la-serie-animee
« Batman: The Animated Series » est l’une des séries télévisées d’animation cultes des années 90. Rappelez vous, vous étiez votre canapé entrain de la regarder le dimanche en fin d’après midi sur Canal + ou  le dimanche matin sur France 3. Les souvenirs reviennent ? Voici un petit Top 5 des meilleurs épisodes de la série, pour mieux vous raffraichir la mémoire. Bonne lecture à tous et à toutes !

 Cette série a débarqué en France en décembre 1992 sur Canal +. Le premier épisode « Duel » mettait déjà la barre assez haut pour une série animée, on y trouve de l’action, du suspens, de la noirceur et une grande qualité visuelle. La psychologie des personnages (principaux, secondaires ou ennemis) a également son importance au sein de la série. L’intégralité de la série compte 85 épisodes auxquels il faut ajouter deux films. Les producteurs Bruce Timm et Eric Radomski se sont entourés de réalisateurs, de scénaristes, dessinateurs et d’acteurs talentueux pour mener à bien cette nouvelle adaptation. Celle-ci est inspirée par le comics de 1939 mais aussi des certains épisodes des 60’s et bien évidemment des deux films réalisé par Tim Burton. Ce mélange nous offre une série très riche sur tous les plans, chaque épisode est une grande aventure, mais certaines restent inoubliables…

On échauffe tranquillement les méninges avec le fameux générique. Les souvenirs vont commencer à émerger tout doucement….

Voici notre TOP 5 des meilleurs épisodes de la série Batman :

Le_Plastiqueur_fou Batman

N°5 – « Le Plastiqueur fou » (épisode 18) :

Cet épisode nous dévoile le héros d’enfance de Bruce Wayne, Le Fantôme Gris. C’est celui qui a éveillé (inconsciemment) en lui le côté justicier solitaire. L’histoire ? Une vague d’explosions criminelles détruit les bâtiments importants de Gotham City les uns après les autres ! Tandis que la police reste impuissante, Batman découvre que le criminel suit scrupuleusement le scénario d’un épisode du Fantôme Gris, une série qu’il adorait étant enfant. C’est à ce moment là, que les souvenirs d’enfance de Bruce vont revenir. On y voit toute l’admiration qu’il portait pour son héros.

Batman_Fantome_Gris

Pour son enquête, le Chevalier Noir ira jusqu’à retrouver Simon Trent, l’ancien acteur de la série et va s’associer avec lui pour découvrir qui est le criminel qui se cache derrière ces attentats. Batman se retrouve ainsi aux côtés de son idole. L’épisode nous montre le respect mutuel qu’il y a entre les deux justiciers, ainsi que le côté dramatique de l’après célébrité. Pour info, c’est Adam West (le premier acteur ayant incarné Batman à la télévision) qui double le personnage du Fantôme Gris. Un joli clin d’oeil de la part de Bruce Timm et de son équipe.

Almost Got' Im Batman

N°4 – « Il s’en fallu de peu » (épisode 46) :

Bruce Timm et son équipe ont des fantasmes de gamins et ça tombe bien, on a les mêmes ! L’une des forces de cette série animée, c’est que l’ensemble de la bande mené par Timm va dans le même sens et se met à la place d’un gosse ou d’un adulte fan du chevalier noir et de son univers. Cette impression, on la ressent sur chaque épisode de la série et certains en plus que d’autres.

« Il s’en fallu de peu » nous montre le Joker, le Pingouin, Double-Face, Killer Croc et Poison Ivy réunis autour d’une table. Ils jouent au poker et débattent sur celui qui était le plus proche d’éliminer Batman. Chacun raconte sa petite histoire, ce qui nous donne un épisode riche et original. Les dialogues entre les ennemis du chevalier noir sont succulents. L’humour, la rivalité entre ces méchants et l’action font de cet épisode l’un des meilleurs de la série animée. Un fantasme de gosse et de grand enfant qui se réalise…

double face

N°3 – « Double Jeu » (épisode 10) :

Cet épisode est sans aucun doute, l’un des plus marquants de la première partie de la série. Il est en deux parties et raconte comment est né le personnage de Double-Face.

L’histoire met subtilement en avant l’incorruptibilité d’Harvey Dent, son envie de réduire la criminalité de Gohtam à néant, son histoire d’amour avec sa fiancé Grace, ainsi que sa relation fraternelle qu’il entretient avec Bruce Wayne. Bien sûr, le côté ténébreux et schizophrène est omniprésent chez Dent et c’est amené de façon très intelligente pour que tous les publics comprennent la genèse du personnage de Double-Face. Ce qui est très fort de la part de Timm, c’est qu’il avait présenter Harvey Dent comme un personnage gentil et attachant lors des épisodes précédents.

L’animation s’inspire brillamment du docteur Jekyll et de M. Hyde, les jeux d’ombres et de lumières ont une place très importante. La musique est également sublime et en adéquation avec le fond et la forme. 

Double Face

Autre paramètre à souligner, c’est la place de Bruce/Batman qu’a dans cette histoire. Il est en quelque le responsable de la défiguration d’Harvey Dent, ce qui va entrainer une véritable culpabilisation de la part de Wayne. Il a fait basculer son meilleur ami du côté des ténèbres. Ce regret ressortira à chaque épisode où le justicier de Gotham sera confronté à Double-Face.

Batman

« Double Jeu » montre que la série peut atteindre un ton beaucoup plus sombre et que la psychologie des personnages peut elle aussi être mise à rude épreuve. La place de cet épisode au sein de ce TOP 5 est plus que logique, au vu des qualités qu’il dégage. Si vous ne l’avez pas encore vu, on vous conseille de vite rattraper cette erreur.

Le Procès Batman

N°2 – « Le Procès » (épisode 68) :

Comme pour  » Il s’en fallu de peu », on a un fantasme assouvi grâce à cet épisode. Le Joker, Double-Face, le Ventriloque, le Chapelier Fou, Killer Croc, l’Épouvantail, Poison Ivy et Harley Quinn ont kidnappé Batman et décident de lui faire un procès, l’accusant d’être responsable de ce qu’ils sont aujourd’hui ! Rien que ça, c’est génial ! Mettre Batman de l’autre côté de la barrière, face à ces ennemis, fallait le faire quand même et encore une fois Bruce Timm ose pour notre plus grand plaisir. Batman fait-il plus le mal que le bien au final ? Voila la question que soulève cet épisode.

Comme on a pu le voir dans « Double Jeu » ou encore « Bas les masques », Batman n’est pas innocent dans la création de certains criminels. Les ennemis du chevalier noir vont alors s’emparer de l’asile d’Arkham et le transformer en tribunal pour y juger Batman. Ce dernier est défendu par le procureur de Gotham, qui pense également qu’il est coupable de la misère et de la hausse de criminalité dans la ville. Le juge est campé par le Joker tandis que l’avocat général est endossé par Double-Face. Deux ennemis accidentellement créés par le chevalier noir.

Trial Batman Procès

L’épisode est témoin du plus grand rassemblement de méchants dans un épisode de Batman. Il y a un véritable équilibre entre tous ses personnages. Chacun à son moment, une belle prouesse pour un épisode de vingt minutes. Différentes thèses sont exposées et associées avec différents flashbacks (comme pour « Il s’en fallu de peu »)  et la conclusion du procureur est très intéressante.

Encore une fois, le fond et la forme fusionnent parfaitement. Une fois, l’épisode terminé, on en redemande tellement c’est bon et intelligent.

batmanfantomemasquevis3

N°1 – « Rêve ou réalité » (épisode 30) :

Si on pouvait résumer l’intelligence et l’audace de cette série dans un seul épisode, on prendrait certainement celui-ci. L’histoire ? Lorsqu’il se réveille, Bruce Wayne apprend que ses parents n’ont jamais été tués… et qu’il n’a jamais été Batman ! L’idée est absolument géniale ! Bruce Wayne devient un homme tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Évidemment, on se doute bien que quelque chose se trame derrière tout ça et Bruce soupçonne également la supercherie, mais il se laisse quand même emporté par ce rêve d’avoir une vie « normale ». Ce qui est fort, c’est que même le spectateur peut douter. Est ce qu’il rêve ? Est ce qu’il devient fou ? Est ce au final, la vérité ? On est assez content de voir le milliardaire de Gotham mener une vie tranquille, loin des crimes et du costume de Batman. Les scènes où il est avec ses parents sont touchantes.

Wayne_and_Batman_fight

La révélation finale est astucieusement orchestrée et on peut dire que le moral de notre héros en prend un sacré coup. Encore une fois, on s’aperçoit à quel point Bruce Timm et son équipe aiment jouer sur les faux semblants et les fantasmes des fans. L’animation a un aspect très théâtral, qui colle parfaitement au propos. D’habitude les rêves sont vite oubliés, mais celui ci on n’est pas prêt de l’oublier, tout comme Bruce Wayne.

Mentions honorables :

House and Garden

« Le Jardin d’enfants » (épisode 70) :

C’est l’un des épisodes les plus marquants de la troisième partie de la série. Il mêle habilement le mystère, l’investigation et l’horreur. Les premières minutes ne nous préparent pas du tout à une telle histoire et une telle audace. Un petit mot sur l’histoire pour rappeler des souvenirs ou pour vous donner envie de visionner ce très bon épisode. Plusieurs empoisonnements laissent penser à Batman que Poison Ivy a récidivé. Mais lorsqu’il rencontre la jeune femme, il découvre une Pamela calme, mariée et rangée… Bien que Pamela Isley devenu Carlyle, semble repentante et comblée dans son rôle de femme au foyer, Batman n’est pas totalement convaincu et décide de mener son enquête au plus près de la petite famille Carlyle. Ce épisode est à la fois haletant, original et poignant. Une animation qui à merveille entre le jour et la nuit et la scène révélatrice reste mémorable.

Heart-of-Ice-2

« Amour on Ice » (épisode 16) :

Cet épisode marque les premières apparitions, dans la série de Mr Freeze. On y apprend la nature de la transformation physique du personnage et son but à atteindre. Il s’agit du premier épisode réalisé par Bruce Timm et y voit l’identité propre qu’il veut donner à la série. Lui et le scénariste Paul Dini imposent de manière intelligente une réflexion sur les limites entre la vengeance, représentée par Freeze, et la justice, défendue par Batman. La scène la plus marquante de l’épisode est la réaction qu’a Batman après avoir vu l’enregistrement vidéo : rarement le Chevalier Noir a semblé aussi choqué et révolté, à tel point qu’il laisse à son sort un Ferris Boyle (le responsable de la tragédie touchant  Freeze et sa femme Nora) à moitié gelé (alors qu’il était auparavant venu en aide à un homme de main de Freeze qui avait subi un sort similaire) après avoir montré avec sa dernière phrase tout le dégoût que l’homme d’affaires lui inspire. On peut voir encore une fois, toute l’audace de la part de Timm et de son scénariste, un traitement fort et subtile sur la justice et la vengeance. La tragédie, l’action, l’humour et l’amour forment un sublime cocktail, qui rend cet épisode très intéressant.

Batman Duel

« Duel » (épisode 1) :

Évidemment, cet épisode devait y figurer. Bruce Timm et sa bande ont directement donné le ton de la série et l’approche qu’ils avaient du personnage avec ce premier épisode. Celui-ci nous montre efficacement les personnages qui seront récurrents dans la série par la suite. On a donc Bruce Wayne/Batman, Alfred, le commissaire Gordon, Bullock et Harvey Dent. Ce petit tour de table est parfaitement orchestré, rien n’est exagéré. Pour ce premier épisode, Timm voulait un ennemi original et de taille face au chevalier noir (l’audace était déjà là). On peut dire qu’il a réussi son pari, Man-Bat est un adversaire redoutable et impressionnant. C’est le parfait reflet déformé du chevalier noir. Au niveau de l’animation, ce premier épisode impose une ambiance très sombre (voir horrifique) et mature. On y voit la malice du réalisateur qui ne nous montre pas tout de suite la créature. Il joue sur le suspens et la surprise. L’action est rondement menée avec des séquences époustouflantes. On n’oubliera pas non plus, ce plan très osé de Batman au visage ensanglanté, qui  causera quelques soucis avec la censure. En bref, ce épisode est le début de tout, d’une série fantastique, originale, intelligente et sombre. Sans conteste la meilleure série animée sur le chevalier noir de Gotham. Elle est encore aujourd’hui une source influente pour les adaptations cinéma ou télévisées.

 

J’espère que ce classement vous a plus, si c’est le cas il y en aura peut être d’autres à venir. N’hésitez pas à le commenter et à le partager.

 

 

 

 

 

 

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. seriesdefilms dit :

    série culte !
    Je me rappelle aussi du film tiré de la série , ‘Batman contre le fantôme masqué’ ! Un petit bijou j’ai même abîmé la VHS à force de le regarder !

    Aimé par 1 personne

    1. On a fait la critique il y a quelques mois de cet excellent film. J’espère qu’un jour on l’aura en DVD en France…

      J'aime

      1. seriesdefilms dit :

        Oui Warner France devrait sortir un coffret avec ce film au lieu d’intégrer toujours les mêmes contenus dès qu’il s’agit des coffrets Batman ! Depuis le temps que j’attends de l’acheter je commence à perdre espoir…

        Aimé par 1 personne

      2. On l’aura un jour, on l’aura :p :p

        Aimé par 1 personne

      3. seriesdefilms dit :

        On croise les doigts ! 😛

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s