Après Séance : Captain America – Civil War

Avant de vous livrer la critique de notre séance du jour, je tenais à vous donner mes impressions sur les deux premières phases du MCU. Car il faut l’avouer, tout est loin d’être parfait dans cette franchise et maintenant qu’on attaque la phase 3 avec « Civil War, il fallait un petit récapitulatif (personnel) des films précédents.

Marve lPhase 1

Qu’est ce que j’ai pensé de la première phase ?

Dés le départ, on a eu de tout ! « Iron Man » posait à merveille l’univers du héros grâce à l’excellente interprétation de Robert Downey Jr. Jon Favreau a réalisé sans aucun doute, l’un des meilleurs films de la franchise.

Ensuite on a eu « L’incroyable Hulk » avec Edward Norton qui succède à Eric Bana pour incarner Bruce Banner. Louis Letterier livre un film supérieur au « Hulk » d’Ang Lee, mais on peut toutefois lui reprocher un scénario simpliste.

« Iron Man 2 » a été une belle déception. Heureusement que Robert était st là ! Le scénario est un four-tout et la réalisation est beaucoup moins subtile, que pour le premier opus. Et quand on y repense, ce film n’apporte rien du tout à la franchise (ce n’est pas le seul bien sûr).

« Thor » a été ma seconde déception dans cette première phase. L’univers mythologique n’a pas été assez creusé et quelques longueurs se font sentir. Je m’attendais à un film purement héroïc fantasy. Chris Hemsworth et Tom Hiddleston sont les hommes de la situation et c’est l’une des seules choses à retenir de ce film.

Heureusement, avec « Captain America : First Avenger » j’ai repris goût au MCU. On retrouve, comme pour « Iron Man« , une bonne histoire, des interprètes convaincants et une réalisation en phase avec le propos. Chris Evans n’est pas complètement à l’aise dans son personnage (mais ça viendra plus tard).

Pour boucler cette première phase, on a eu le fameux « Avengers » de Joss Whedon. J’ai tout simplement pris mon pied devant ce film. Le réalisateur établit un très bon équilibre entre les différents personnages. Whedon alterne efficacement les scènes d’action, l’humour et les moments plus posés. On a le droit à un nouvel Hulk, avec l’excellent Mark Ruffalo.

Cette première phase est globalement une réussite, mais certains films sont devenus « inutiles » à la franchise. J’espérais bien évidemment que les studios allaient corriger le tir pour la deuxième phase…

Marvel Phase 2

Comme vous avez pu le remarqué, « Ant Man » n’est pas présent dans le montage ci dessus. Je ne sais pas vous, mais je trouve ce film inutile. Il amène un personnage plutôt secondaire dans la franchise. J’ai l’impression que cette adaptation est sortie, juste pour combler le calendrier et faire de la monnaie, par la même occasion.

Revenons à la phase 2 proprement dite avec « Iron Man 3« . Cette fois ci, c’est Shane Black à la réalisation et au scénario. Le réalisateur de l’excellent « Kiss Kiss Bang Bang« , a tenu à prendre tout le monde à contre-pied avec ce film. Son audace va irriter les fans du comics, mais pour ma part je la salue. Tout n’est pas parfait dans ce film, mais il a quand même une petite importance au sein de la franchise (traumatisme, obsession de Stark et son opération).

Après la déception que j’ai eu pour le premier, je n’attendais pas grand chose de « Thor : The Dark World« . Je l’ai trouvé tout simplement meilleur que son prédécesseur. Il y a quelques défauts bien évidemment, mais j’apprécie ce film. Il reste dans la lignée de « Avengers » en nous montrant l’univers autour d’Asgard. Il n’est pas le meilleur long métrage de la franchise, mais pas le pire non plus.

« Captain America : Le Soldat de l’hiver » m’a beaucoup plu. Son ambiance grisonnante à la sauce thriller/espionnage était une bonne surprise. La réalisation des frères Russo est en adéquation avec le fond et Chris Evans colle parfaitement au personnage. Ce film est du même niveau que « Iron Man », dont un très bon divertissement.

« Les Gardiens de la Galaxie » est, à ce jour, très certainement mon film préféré de la franchise. James Gunn a fait de l’excellent travail sur ce film. Sa réalisation et son scénario s’épousent parfaitement. L’action et l’humour sont subtilement bien dosé. La distribution est tout simplement géniale. La bande originale est sublime et très bien utilisée. Bref, une belle et fun réussite !

J’avais pris mon pied devant « Avengers« , il était donc normal que j’attendais la même chose pour le deuxième. Malheureusement, ça n’a pas été le cas. Joss Whedon tient un scénario riche, beaucoup trop riche, ce qui brouillonne pas mal de choses au sein du film. Techniquement, la réalisation est excellente, mais le film aurait du durer 45 min de plus. Le film n’a pas répondu à mes attentes, à cause principalement de son montage et des ces mauvais cut. Vraiment dommage…

Si je devais résumer la phase 2, je dirais qu’elle est à l’image d’Avengers L’ère d’Ultron : brouillonne. Relier la série « Les Agents du Shield » aux films était une belle erreur. Les deux réussites de cette deuxième phase, sont « Captain America : Le soldat de l’hiver » et « Les Gardiens de la Galaxie« .

Maintenant que le petit récapitulatif est fait, passons à notre séance du jour et attention il y a du spoilers.

Captain-America-Civil-War-affiche

Captain America : Civil War est un film américain de super-héros réalisé par Anthony et Joe Russo (« Captain America : Le Soldat de l’hiver« ). Il s’agit du 13éme film de l’univers cinématographique Marvel (MCU) et le 1er de la phase 3.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Après « Batman V Superman », « Civil War » est le deuxième choc de super héros de l’année. J’ai apprécié le travail des frères Russo sur « Captain America : le soldat de l’hiver » et je suis plutôt optimiste pour ce nouveau film. La bande annonce montrait de belles choses et j’espère qu’elle n’a pas tout montré. Allez c’est parti, que la séance commence !

De quoi ça parle ?

Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l’humanité. À la suite d’une de leurs interventions qui a causé d’importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision.
Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l’équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s’engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement…

Les premières minutes ?

Le film s’ouvre avec une petit piqure de rappel sur les débuts du Soldat de l’hiver en 1991. On y voit comment Hydra le manipule ainsi que sa première mission. Quelque chose me dit que les frères Russo et les scénaristes viennent d’employer le procédé du « Fusil de Tchekhov ».

Ensuite, on revient dans le présent au Nigeria où une partie des Avengers poursuivent la bande à Rumlow. La mise en scène de cette première course-poursuite est instable, ça tremble et les prises de vue ne sont pas très inspirées. Les Russo exagèrent leur style, on n’a pas quelque chose de plus travaillé… On n’est qu’au début du film et Joss Whedon me manque, est ce normal ? La structure narrative est assez proche de celle de « Captain America : le soldat de l’hiver ».

La scène souvenir numérisée de Tony Stark est vraiment bluffante. L’élément déclencheur de la conscience de Tony arrive comme un cheveux sur la soupe.

Ce premier quart d’heure (un peu passé) ne m’a pas conquis et j’espère que la suite sera plus sérieuse que ce soit sur le fond comme la forme.

crossbones-captain-america-civil-war

Le casting ?

Faisons un appel des troupes :

Chris Evans et Robert Downey Jr sont des habitués et ça se voit. Ils sont tous les deux très à l’aise dans leur personnage. Sebastian Stan (Bucky) a une présence importante au sein du film, mais c’est plus physique qu’autre chose. Scarlett Johansson, Don Cheaddle, Jeremy Renner, Emily VanCamp, Anthony Mackie, Elizabeth Olsen et Paul Bettany font convenablement le job. Les personnages sont acquis pour tous maintenant.

Parlons maintenant des petits nouveaux. Chadwick Boseman en Black Panther est une bonne surprise, tout comme Tom Holland en Spider-Man. Paul Rudd fait le job, même si il n’apparait que très peu au final.

Daniel Brühl démontre qu’il peut tout jouer, il est impeccable dans la peau du méchant de l’ombre. A l’inverse Martin Freeman est transparent.

L’ensemble de la distribution répond aux attentes, cela est de bon augure pour la suites des aventures de Spider-Man et Black Panther.

Civil-War

Et au final ça donne quoi ?

La phase 3 démarre à travers un bon divertissement, mais sans plus. On s’attendait à un véritable choc des titans et une fois le film terminé, on se dit « Tout ça pour ça ? »

Rien que la mise en scène des frères Russo est discutable. La plupart des scènes d’action sont bien chorégraphiées, en revanche elles sont filmées à l’arrache.  Les réalisateurs ne suivent pas les mouvements, ils le cassent et ce à plusieurs reprises, jusqu’à nous filer le tournis (exemple le plus flagrant les combats de Black Widow). Les enchaînements sont brouillons, ça cut de partout et dans tous les sens. Il y avait matière à nous offrir de magnifiques séquences. Heureusement que la scène de l’aéroport reste plus fluide et mieux inspirée, c’est sans aucun doute l’une des meilleures scènes du film (même si ça n’est pas à la hauteur du choc attendu). La fight finale entre Iron Man, Captain America et Bucky, est intense. Les frères Russo avaient montré de belles choses pour « Captain America : Le Soldat de l’hiver », mais là il se sont légèrement plantés et ce n’est pas un bon présage pour « Avengers : Infinity War ».

Les effets spéciaux sont convenables, mais les images de synthèses restent trop justes. Les fonds verts sont repérables à des kilomètres. Cela est en partie dû à la photographie légère et grisonnante de Trent Opaloch. Sur « Le Soldat de l’hiver », ça collait avec le propos et la réalisation, ici ça fonctionne par intermittences (l’appartement de Bucky et dans le Bucker russe).

spider man

Au scénario, on retrouve Christopher Markus et Stephen McFeely, qui avaient déjà bossé avec les Russo sur « Le Soldat de l’hiver ». Dés le début du film, on a une incohérence au niveau d’un moment déterminant. La femme qui se trouve dans les coulisses de la convention et qui vient annoncer à Tony, que les Avengers ont tué accidentellement son fils. Elle sort d’où ? Il n’y a pas de sécurité là dedans ? Et c’est comme ça souvent malheureusement, des enjeux se mettent en place, mais les fondements restent approximatifs voir inexistants. L’humour inséré dans le combat à l’aéroport fonctionne mais il casse un peu le choc qu’il doit y avoir. On veut que ça pète et je pense qu’un des Avengers auraient dû mourir lors de cette bataille. Je salue le travaille autour de Spider-Man, les Russo ont bossé énormément dessus et ça se ressent, car c’est l’une des réussites du film. Black Panther est amené un peu trop rapidement, mais bon ça passe. Ce qui est le plus foireux, c’est le twist final. Comment Captain America savait que Bucky avait assassiné les parents de Tony ? C’est un retournement important, qui va causer la fight finale, mais il y a absence de fondement. Marvel et Disney veulent aller trop vite et cela se ressent de plus en plus au sein des films.

Un petit mot sur les costumes qui sont bien conçus dans l’ensemble. Black Panther et Spider-Man sont réussis, même si pour ce dernier il va falloir arrêter le côté images de synthèses. On veut de l’authentique !

Au niveau de la musique, il n’y a rien de mémorable. On a pas un thème épique, comme pour « Avengers » et c’est bien dommage.

Je vais finir sur les petits détails de fin, le caméo de Stan Lee est excellent. La lettre de Captain casse tout, d’où mon expression « Tout ça pour ça ? » et les scènes post-générique n’ont rien d’exceptionnelles. On a plus de nouvelles de Black Widow, on aurait voir ce qu’elle devient. L’idée qu’elle part rejoindre Banner aurait été une solution.

Ce film a t-il une importance au sein de la franchise ? La réponse est oui, mais les raccourcis scénaristiques gâchent énormément. Malgré de nombreux défauts, j’ai été diverti par ce film, mais pas au même niveau que « Avengers ».

La troisième phase démarre sur un film déséquilibré, on espère que les films suivants vont relever le niveau. J’ai bien évidemment confiance en James Gunn et ses Gardiens de la Galaxie. Je me dis qu’il serait le réalisateur idéal pour réaliser « Avengers Infinity War ». Pas vous ?

Civil War

En résumé, Captain America : Civil War est globalement un bon divertissement. Dommage que le scénario et la mise en scène soient tronquées de part et d’autres.

 

 

 

 

 

 

Publicités

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Frédéric dit :

    J’ai trouvé ce film et les captain america en général bien au dessus de la série des Avengers. Question de goût 🙂 bonne soirée à toi !

    J'aime

    1. Avengers 1 le surpasse largement sur tous les plans 😀

      Aimé par 1 personne

  2. seriesdefilms dit :

    Pour le fait que Captain soit au courant du meurtre des parents de Tony , il apprend ça dans Le Soldat De l’Hiver quand Zola montre des dossiers prouvant que Hydra est derrière plein d’événements dans les premiers locaux du SHIELD 😉

    J'aime

  3. Smadj dit :

    Je suis complètement aligné sur ton avis concernent Ant-Man…
    En revanche, il semble que j’ai beaucoup plus apprécié que toi Civil War. Il n’est pas parfait certes mais il pose tellement de questions sur le mythe de super-héros et rebat les cartes du MCU. Je le trouve fondateur pour la phase 3 pour ma part.

    J'aime

    1. Fondateur pour Spider-Man et Black Panther, c’est tout. On dirait que Civil War a été bâclé…

      Aimé par 1 personne

      1. Smadj dit :

        Fondateur pour les enjeux qu’ils proposent. Mais je peux comprendre ta déception. J’ai publié ma chronique ce matin. J’y développe cette idée d’enjeux

        J'aime

      2. Je vais aller voir tout ça :p Je l’attendais ta chronique justement. Les enjeux proposés sont principalement sans fondements et ça craint…

        Aimé par 1 personne

      3. Smadj dit :

        On s’en reparle alors 😉

        J'aime

  4. pepparshoes dit :

    Comme toi, je m’attendais a quelque chose de fabuleux, puisque tout le monde parle de ce film incroyable ! Et au final… ben je l’ai trouvé assez rasoir, comme tu as pu le voir dans ma chronique. Il est bien oui, divertissant oui, mais je m’attendais à tellement plus. Et puis merde, un Iron Man sans humour, c’est même pas la peine quoi… Tout dépend ce qu’on recherche je suppose, mais je n’aime pas Steve Rogers de toute facon. Gros plus pour Daniel Brühl cela dit, que j’ai adoré !

    Aimé par 1 personne

  5. sadfran dit :

    On est d’accords sur le fait que ça fuit de partout et que rien ne fait sens si on réfléchit deux minutes. Je te pique ta remarque sur la mère du gamin face à
    Star car c’est bien représentatif des erreurs de narration. J’ai fini et posté ma critique en quatre parties mais je vais encore corriger des trucs. A plus.

    Aimé par 1 personne

  6. Mention spéciale pour Spiderman quand même 🙂 Alors que j’avais pas envie qu’on touche à Andrew Garfield que j’aimais beaucoup !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s