Deadpool (2016)

dead pool affiche

Deadpool est un film de super-héros (même si le principal concerné ne l’entend pas comme ça) américain réalisé par Tim Miller.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Séance de rattrapage ! J’avais envie de le voir, mais je n’ai pas eu le temps d’aller le voir au cinéma, au moment de sa sortie en salles. Beaucoup d’entre vous m’ont demandé « Quand est ce qu’on aura ton avis sur « Deadpool » ? Eh bah… Que la séance commence ! 🙂

De quoi ça parle ?

Deadpool raconte l’origine de cet agent des Forces Spéciales devenu mercenaire qu’est Wade Wilson. Après avoir été l’objet d’une lourde expérience, qui régénère sa santé et sa force, il devient Deadpool. Armé de nouveaux pouvoirs, et d’un sens de l’humour noir et tordu, Deadpool part à la recherche de l’homme qui a failli détruire sa vie.

Les premières minutes ?

Le générique nous annonce déjà la couleur, un film décomplexé, stylé et complètement barré. Les premières scènes et les dialogues le confirment. Deadpool brise le quatrième mur à plusieurs reprises dans ce premier quart d’heure. On a un rythme bien soutenu avec ce cocktail action/humour, d’ailleurs cela me rappelle légèrement le film « Wanted » .

deadpool2

Le casting ?

Ryan Reynolds a porté ce projet depuis plus de dix ans. Il est fan du personnage de Deadpool, il se l’est clairement accaparé. On le voyait à travers toute la promo, il est habité par ce personnage. Sa composition est excellente car il s’éclate dans son costume. L’acteur use également d’une auto-dérision qui fait mouche. Depuis « The Voices« , Ryan Reynolds commence à prendre une direction très intéressante, dans sa façon d’interpréter un personnage.

Ed Skrein démontre qu’il est un acteur avec un réel potentiel. Son interprétation du méchant ne tombe pas trop dans le cliché de base, bien au contraire. L’intensité du regard et le ton qu’il donne à certaines répliques montrent bien qu’il est un psychopathe.

T.J Miller seconde comme il faut Ryan Reynolds, il ajoute de l’humour et amène des situations marrantes. Morena Baccarin campe de façon convaincante la petite amie de l’anti-héros. Gina Carano fait le job, le physique parle avant tout. Brianna Hildebrand reste discrète mais efficace dans la peau d’une X-Men tout feu tout flamme.

Un petit mot sur Colossus qui bien conçu. La voix Stefan Kapičić et le visage de Greg Lasalle forment quelque chose d’assez sympa et convaincant.

En bref, on a une distribution habillement constituée et dirigée.

ryan-reynolds-tim-miller-deadpool-movie-image

Et au final ça donne quoi ?

J’ai bien fait d’attendre pour voir ce film car après la petit déception qu’a été pour « Civil War », « Deadpool » m’a redonné le sourire. Pour son premier long métrage, Tim Miller relève brillamment le défi. Bien sur le film a bénéficié d’une grosse promo, pour rattraper le four des 4 Fantastiques. Heureusement la qualité est au rendez-vous. Ce n’est pas un chef d’oeuvre incontournable, mais à travers ce film Marvel prend un petit tournant intéressant.

La mise en scène de Tim Miller est efficace et sert très bien le propos. Comme les premières minutes le laissaient penser, on est proche du travail de Timur Bekmambetov sur le film « Wanted« . L’humour et l’action se marient parfaitement, on ne tombe pas dans la surenchère. Cela correspond à ce qu’on attendait de ce film. La structure narrative et le montage se coordonnent à merveille, dommage que la deuxième partie du long métrage soit plus linéaire.

En ce qui concerne l’écriture, l’histoire proprement dite reste simple, mais c’est justement grâce à cette simplicité, qu’on ne tombe pas dans quelque chose d’incohérent. Il y a une véritable complémentarité au niveau des personnages et de leurs actions. La création de Deadpool est intéressante et son histoire d’amour sort de l’ordinaire. Les références cinéma, l’auto-critique et le côté pop-culture sont bien maniés et cela nous donne des scènes hilarantes. J’aurais aimé un petit caméo de James McAvoy ou de Hugh Jackman, cela aurait été une belle petite cerise.

La bande originale est signée Junkie XL (Batman V Superman, Mad Max : Fury Road) et encore une fois le compositeur fait du très bon boulot. Ajoutez à ça les musiques additionnelles, ce film dispose d’une excellente bande son.

deadpool-and-colossus-movie

En résumé, Deadpool est un film qui tient globalement ses promesses. C’est fun, musclé et sanglant et Ryan Reynolds est tout simplement parfait !

 

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Smadj dit :

    Comme toi j’ai adoreeeeee !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis d’accord l’acteur est au top ! Mais par contre j’ai été un peu déçu par le scénario. Finalement on nous sert une romance facile. D’autre part, j’ai trouvé que le film s’attardait un tout petit peu trop sur l’histoire du personnage. Alors que finalement, d’où il vient, on s’en fiche un peu… Ce n’est pas forcément le plus important.

    Aimé par 1 personne

  3. namejastin dit :

    Ce film https://papystream.me/54-spider-man-new-generation-2018.html et Dead Pool ont un style similaire.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s