Bang Gang (2015)

Bang Gang

Bang Gang est le premier film dramatique écrit et réalisé par Éva Husson. Cette dernière s’est inspirée d’un fait divers qui s’est déroulé en 1999 aux États-Unis dans une petite ville de classe moyenne et qui l’a beaucoup marqué.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

La bande annonce inspirait quelque chose de frais et audacieux. Eva Husson semble avoir réalisé un teen movie qui casse certains codes et ça ne peut que faire du bien au cinéma français.

Qu’est ce que ça raconte ?

Les faubourgs aisés d’une ville sur la côte atlantique. George, jolie jeune fille de 16 ans, tombe amoureuse d’Alex. Pour attirer son attention, elle lance un jeu collectif où sa bande d’amis va découvrir, tester et repousser les limites de leur sexualité. Au milieu des scandales et de l’effondrement de leur système de valeurs, chacun gère cette période intense de manière radicalement différente.

george bang gang

Les premières minutes ?

La petite scène d’intro nous met direct dans l’ambiance, le sujet s’expose de façon immédiate. La réalisatrice nous emmène ensuite deux mois avant que tout ça ne se produise, afin de mieux comprendre le pourquoi du comment de ce fameux Bang Gang.

On voit des adolescents qui se cherchent, qui se testent sentimentalement parlant. Un premier quart d’heure séduisant qui imprègne petit à petit son spectateur.

Le casting ?

Eva Husson s’est entourée d’acteurs et d’actrices plus ou moins expérimentés pour son premier film. Cela inspire à une véritable fraicheur et aussi une certaine innocence.

Pour son premier rôle au cinéma, la sublime Marilyn Lima se montre à l’aise et convaincante. A travers sa prestation, il en ressort un espèce de rayonnement à la Faye Dunaway.

A ses côtés, Daisy Broom est également très intéressante, à travers son attitude et sa diction. Au démarrage, on y croit pas de trop et puis au fil des minutes, son travail prend une réelle épaisseur.

Finnegan Oldfield impose son charisme semi-bestial et ça marche. Il y a un petit côté Matthias Schoenaerts par moments. L’acteur franco-britannique est entrain de se constituer une belle petite filmographie à seulement 25 ans.

Lorenzo Lefebvre incarne un personnage plus secondaire, mais cela n’empêche pas qu’on le remarque. Il dégage un certain naturel dans sa prestation.

Bang Gang

Et au final ça donne quoi ?

Pour son premier long métrage, Eva Husson nous éblouit avec un teen movie envoûtant et moderne. La mise en scène capte à merveille la sensualité et la fragilité des protagonistes. La réalisatrice filme ces acteurs et actrices avec affection, sans la jouer trash, mais plus dans l’innocence et la beauté. Les prises de vue sont réfléchies, tout comme les séquences plus longues, comme pour celle où Alex plonge dans la piscine. Il y a aussi cette interaction entre les personnages et le spectateur, le quatrième mur se brise en un regard. Le travail avec la lumière naturelle est maitrisé, cela nous donne des plans sublimes. D’ailleurs, Mattias Troelstrup accomplit de très belles choses à la photographie.

Au niveau de l’écriture, les personnages sont pensés avec un certain charme, de la tendresse et un soupçon poétique. Leurs trajectoires sont sont dans l’ensemble bien menées. Eva Husson traite à merveille le besoin qu’ont les jeunes à vouloir s’afficher et se regarder. C’est là que le côté moderne est bien exploité avec internet, les réseaux sociaux, l’envie d’aller encore plus loin… La petite chose que l’on peut reprocher, c’est l’absence d’autorité chez un ou deux parents. Après, la réalisatrice a voulu faire une véritable bulle autour de ces adolescents, mais il aurait été intéressant qu’elle éclate à cause d’un parent.

La bande originale est axée principalement sur de l’électro et cela fusionne avec le propos, l’époque et la mise en scène. On sent une véritable recherche sur la musique et le son.

bang-gang-une-histoire-d-amour-moderne

En résumé, Bang Gang est un regard sensuel, intelligent et sans prétention sur l’adolescence d’aujourd’hui. Eva Husson fait briller sa caméra, sa plume et ses acteurs. Une bonne petite surprise !

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. belette2911 dit :

    Je ne connais que ♫ Bang Bang ♫ He shot me down ♪ Bang Bang ♪ I hit the ground

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s