Saint Seiya : Les Guerriers d’Abel

Saint Seiya Abel

Saint Seiya : Les Guerriers d’Abel est le troisième film d’animation des cinq basés sur la série télévisée d’animation, Les Chevaliers du Zodiaque. Il est sorti le 23 juillet 1988 et a été réalisé par Shigeyasu Yamauchi et les studios Toei Animation.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Il semblerait que ce soit l’un des meilleurs OAV de la série, j’espère évidemment que cela soit le cas.

De quoi ça parle ?

Le dieu du Soleil, déchu de la mythologie grecque et frère d’Athéna, apparaît sur la Terre accompagné de ses chevaliers de Corona et des défunts Chevaliers d’Or ressuscités. Il annonce la fin imminente de la Terre et vient en chercher sa sœur aimée, Athéna.
Seiya, Shun, Shiryu, Hyoga et Ikki voient leur déesse, impuissante, les abandonner et passer dans le camp du tout-puissant Abel. Est-ce la fin des Chevaliers d’Athéna et de la Terre ?

Les premières minutes ?

Le film s’ouvre sur les retrouvailles entre Athéna (Saori) et son frère Abel. Ce dernier est un dieu puissant accompagné de plusieurs chevaliers dont certains chevaliers d’or comme celui du Cancer ou Aphrodite. Le comportement est plutôt bizarre de la part d’Athéna qui décide d’abandonner les Chevaliers du Zodiaque pour ceux de son frère. Saiya et ses compagnons sont scotchés et nous aussi, on ne comprend pas le pourquoi du comment. Est ce de la simple naïveté de la part d’Athéna ou autre chose ? On aura certainement la réponse un peu plus tard…

Un très bon démarrage, qui nous fait poser pas mal de questions. Shigeyasu Yamauchi pose bien son histoire, on s’en était déjà aperçu dans le film précédent. Il faut que ce réalisateur a travaillé sur un bon nombre de films d’animations de Dragon Ball, Dragon Ball Z ou encore One Piece.

Saint Seiya

Les personnages ?

Saiya se sent orphelin depuis qu’Athéna est parti avec Abel, il n’arrive pas à se faire une raison. Hyoga, Andromède et Shiryu sont déçus eux aussi, mais pas désorientés, contrairement à leur ami. Niveau combats, on retient plus ceux de Saiya (comme d’habitude), Hyoga et Shiryu, surtout quand ils endossent les armures d’or. Il est dommage qu’Andromède et Ikki ne font pas long feu. Sur les trois films, Andromède ne serre pas à grand chose.

Les Guerriers d’Abel ont plutôt fier allure avec Atlas et Jaow additionnés aux Chevaliers d’or. On a tout de même toujours cette petite préférence envers les Chevalier d’or, notamment Saga et Masque de Mort.

Athéna reste dans son rôle de pot de fleur, mais grâce à l’explication de Saga, on voit quand même un peu d’amélioration sur le personnage.

Abel semble à première vue surpuissant, mais se révèle au final assez banal comme ennemi. On s’attend à plus de pouvoirs, plus de puissance de la part de ce dieu.

Saint Seiya Abel

Et au final ça donne quoi ?

Est ce le meilleur OAV de la série ? Je dirais oui, mais il n’est pas non plus à couper le souffle. L’animation et le visuel sont plus que correctes. Les combats sont souvent fragmentés et c’est dommage, ça casse le dynamisme. On aimerait voir de vrais chocs de titans, des combats épiques mêlant pouvoirs et arts martiaux. En dehors de ça, on peut dire quand même que la qualité est au rendez vous.

Le scénario a toujours ce petit côté classique avec le sauvetage d’Athéna, l’arrivé d’Ikki mais il y a quand même quelques éléments très intéressants. Abel qui fait appel aux chevaliers d’or, c’est plutôt bien pensé et le fait que certains se retournent contre lui aussi. Pour Athéna, son attitude bizarre au début et l’explication qui va avec sont cohérentes. Les choses que l’on peut reprocher à l’histoire, c’est qu’il y a peu de surprise. On reste avec Saiya qui sauve tout le monde, tous ses amis sont à terre… Ce schéma méritait d’être corrigé ou nuancé au fur et à mesure des films.

La bande originale est sublime, y a un petit côté à la Morricone par moments.

Les Chevaliers du Zodiaque Abel

En résumé, Saint Seiya : Les Guerriers d’Abel est un OAV bien écris, mais qui aurait mérité des combats plus intenses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s