Sinister (2012)

sinister

Sinister est un film d’horreur américain écrit et réalisé par Scott Derrickson.

A propos de Monsieur Derrickson : Scénariste et réalisateur américain, né en 1977, il aura reçu une nomination pour l’Exorcisme d’Emily Rose. Sa filmographie est intéressante: Hellraiser 5, Délivre nous du mal… et bientôt Monsieur Strange.

Il est important de préciser, que le film a été produit par Jason Blum ( producteur de films d’horreur américain ). Il a dans sa filmographie : American nightmare, Insidious, Paranormal acitivity  The mirror ou encore The Mirror.

Tournée avec un budget de 3 millions de dollars Sinister rapportera tout de même 48 086 903 au Box office américain.

Autant vous dire que ce film est une petite perle, mais continuez votre lecture pour en savoir plus…

sinister film

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Comme vous avez pu le remarquer lors de mes précédentes critiques, je suis une fan inconditionnée de films d’épouvantes certes, mais où les esprits, fantômes. se complaisent à apparaître.
Lorsque j’ai vus pour la première fois la bande annonce, je suis tombée directement sous le charme..
Je n’ai pas été déçu du tout, les acteurs sont bons, les scènes sont sadiques, l’idée est hyper bien choisie, y a des effets, y a de l’ambiance, y a du stresse, c’est un bon mélange pour un film réussi.

Petite remarque personnelle :

Sinister – Bagul

Sinister

J. Adam Larose (Insidious)

J Adam Larose

Je trouve qu’il y a une similitude physique entre les méchants que nous propose les deux films, produits par Jason Blum, est-ce volontaire ? Pour que l’on s’y retrouve un peu ? C’est une suggestion qui je pense est à méditer. Qu’en pensez-vous ?

Qu’est ce que ça raconte ?

Un écrivain passionné d’histoires criminelles, en manque d’inspiration, décide d’emménager dans une nouvelle maison avec sa femme et ses enfants. Celle ci abrite en son lieu, le massacre d’une famille entière. Mais à la suite de la découverte d’un projecteur ainsi que de ses bobines, enfouis dans le grenier, décrivant le meurtre effroyable de la famille, ainsi que plusieurs autres, vont le mener là la découverte d’une entité maléfique. Qui pourrait mettre la vie de ses proches en danger.

1.-Sinister-the-hanging

Les premières minutes ?

Une image effroyable de quatre personnes pendues avec des sacs en tissus sur le visage, comme s’ils étaient exécutés, on voit bien qu’il ne s’agit pas d’un suicide collectif. On voit bien que l’image est de mauvaise qualité, filmé par un caméscope avec une vieille bobine. La musique est pesante, l’ambiance est lourde, on peut ressentir la douleur de la famille. Même l’arbre cède sous la pression de cet acte terrible.
Puis nous basculons, sur l’emménagement de la famille dans cette maison de malheur.

Ils ont l’air heureux d’y vivre.. Je ne suis pas certaine que ça continue sur cette lancée.

sinister

Le casting ?

Les acteurs sont bien choisis, chacun trouve bien sa place. Les adultes, les enfants. Il en faut du courage pour pouvoir tourner des scènes de sadismes et de tortures.

Ethan Hawke, qui interprète le père de famille est idéal, pas très souriant, très froid, impassible face à ses émotions, il cherche à en savoir plus, à propos de l’entité, n’abandonne pas malgré les risques il n’en est pas à son premier grand film ( Lord Of War, American Nightmare, Maggie.. ).

Nicholas King interprète Bagul, le vilain, le méchant, le pas beau, pas grand chose à dire, il remplit bien les traits de son rôle ( Il aura fait juste Sinister 1 et 2).

Et pour finir Clara Foley, la petite Ashley, qui vous laissera sans voix sans sa prestation on la retrouvera dans la rage au ventre avec Jack Gyllenhaal ou encore dans la série Gotham.

sinister

Et au final ça donne quoi ?

Il s’agit d’une réussite, Certains pourront trouver qu’il est un peu lent, c’est pas faux je l’avoue. Il faut bien expliquer l’histoire et le concept.

Après comme je l’ai signalé un peu plus haut, il y a une ambiance sadique qui nous tient en appétit, avec des scènes de tortures, de puisqu’en fin de compte, il s’agit de bourreaux, qui filment leurs « œuvres « .
Je trouve le concept original, surtout dans la conjoncture sociétale actuelle.

Ce que je peux trouver top aussi, c’est l’interprétation des enfants, et je me dis combien ça doit être compliqué de les faire tourner dans ce genre d’ambiance. Puisque après tout, le charme du film c’est ça c’est de voir l’adaptation des acteurs, dans des scènes qui paraissent réelles.

Je suis du genre à aimer les huit clos, dans des maisons, où les esprits rôdent etc… Là c’est parfait, car ça se passe avec peu de personnes, dans une maison, souvent la nuit. Idéal pour se mettre en place. Le réalisateur maitrise le genre avec sérieux jusqu’au bout.

Personnellement j’ai préféré le regarder en VOSTFR, c’est tellement mieux !

Les bobines, et le matériel utilisé dans le film sont anciens. On retombe dans une autre époque, avec les bruitages de la roue qui tourne, les fourmillements de la bobine. J’adore ce côté rétro.

Les décors sont simples, un film sans bling bling, une entité conforme avec le principe de simplicité. Maquillage sobre. On insistera beaucoup sur les apparitions qui font sursauter. Sans musique annonciatrice. Vous ne vous y attendrez pas.

En clair, je suis certaine que vous passerez un bon moment 🙂

sinister

En résumé, Sinister porte bien son nom français Sinistre… Le sinistre amène le sadisme, le sadisme la mort. 😉

Charlène J.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. belette2911 dit :

    Et ça tague les murs…. 😆

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s