A la rencontre de Forrester (2001)

69198034_af

A la rencontre de Forrester est un film américain réalisé par Gus Van Sant, sorti en France en avril 2001.

Gus Van Sant est le réalisateur de nombreux films acclamés par la critique, tels que Will Hunting, primé aux Oscars, Elephant, Palme d’or et Prix de la mise en scène au Festival de Cannes de 2003, Harvey Milk ou encore plus récemment Nos souvenirs avec Matthew McConaughey.
Mais encore, ce film est l’un des derniers films du grand Sean Connery, qui annonça peu de temps après sa retraite.
Pourquoi refuser de voir le film d’un réalisateur talentueux et respecté ? Pourquoi ne pas voir le dernier film notable du monument vivant qu’est Sean Connery ?

De quoi ça parle ?

A seize ans, Jamal Wallace entre par effraction dans un appartement que les rumeurs disent habité par un ermite. Ayant entendu un bruit, il prend ses jambes à son cou et en oublie son sac à dos avec ses livres dedans. L’ermite le lui rend. Mais Jamal constate que les textes qu’il a écrits ont été corrigés et commentés. Intrigué, il va tenter de connaître l’auteur de ces commentaires…

finding_forrester_screencap-exterior

Écrire pour exister

L’incipit cinématographique que propose Gus Van Sant est assez intéréssant. L’ambiance du quartier du Bronx est très bien retransmise, avec ce rap, sa population, ses jeunes jouant au basketball.

Le basketball est une religion dans ces quartiers, et dont le personnage principal du film, Jamal, joue avec ferveur, passion et talent. L’autre passion de Jamal n’est pas aussi appréciée dans son quartier. Aimer la littérature n’est pas bien vu dans les lycées. Jamal garde ainsi cette passion pour lui, il écrit de manière intime et cachée, et lit, sans trop le montrer. Cet état d’esprit est vraiment bien retransmis par le réalisateur. Alors, le spectateur comprend vite que cet élève est surdoué, mais qu’il ne montre pas ses capacités pour ne pas se « démarquer ».

finding-forrester
Jamal et ses amis se lancent un défi qui va finalement lancer le tournant du film : la rencontre entre le jeune du Bronx et le vieil ermite. Va naître alors une relation particulière entre ces deux personnages : une relation d’un mentor à son élève, pour finir vers une relation d’un père à son fils.

En même temps, Jamal est invité à intégrer une prestigieuse école privée au cœur de Manhattan, lui permettant d’assister à des cours de littérature d’avantage intéressants pour lui. Son niveau d’écriture va évoluer grâce à son mentor, et l’amour des mots va s’accroître.

Une histoire d’amitié

Plus qu’un film sur un homme et son amour pour les mots et sa nécessité « d’écrire pour exister », c’est un film sur une relation si belle et si particulière entre le personnage interprété par le jeune Rob Brown et celui interprété par le grand Sean Connery. Ce duo fonctionne parfaitement grâce à des prestations pleines de finesse et de sincérité. Rob Brown est assez impressionnant pour son jeune âge, à l’époque.

L’évolution de leur relation est simplement naturelle et véritable. Le passage d’une relation pleine de confrontations à celle d’une relation pleine de confidences, d’une relation d’un père à son fils lui donnant la clé de son héritage culturel.

A la rencontre de Forrester

Que vaut finalement A la rencontre de Forrester ?

Ce film est une petite perle passée inaperçue et sûrement sous-évalué par la critique. Il ne dénote pas dans la filmographie pourtant déjà si riche de son réalisateur, primé dans les plus grands festivals et les plus grandes cérémonies du septième art.

Vincent Taraud

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s