Après Séance : Suicide Squad

Suicide Squad

Suicide Squad est un film américain de super-vilains réalisé et écrit par David Ayer. Il s’agit du troisième film appartenant à l’univers cinématographique DC.

L’idée de ce long métrage est venue au cours de la saison 2 et 3 de la série Arrow, c’est à ce moment là que la Suicide Squad est abordée pour la première fois. Les studios Warner et DC Comics décident alors de mettre en route le projet d’un long métrage. Très vite, David Ayer est nommé aux commandes du film en tant que réalisateur/scénariste.

Quelques changements dans le casting initial :

Au départ, les producteurs et David Ayer songent à Will Smith, Ryan Gosling, Margot Robbie, Jared Leto et Tom Hardy pour constituer la fameuse Suicide Squad. Les négociations avec Ryan Gosling tournent très vite court, tandis que Tom Hardy est intéressé par le projet mais trouve que son personne n’est pas assez mis en valeur sur le papier. Au final, les deux acteurs déclinent l’offre et le réalisateur pense à Jake Gyllenhaal pour le rôle de Rick Flagg, que devait initialement incarné Tom Hardy. David Ayer et la production essuient un nouveau refus, celui de Jake Gyllenhaal. Joel Kinnaman obtient finalement le rôle laissé par les deux acteurs.

Jesse Eisenberg est pressenti pour apparaître une nouvelle fois sous les traits de Lex Luthor mais rien n’est confirmé. Ben Affleck serait lui aussi de l’aventure pour enfiler à nouveau le costume du Dark Knight, la confirmation arrive lors de la diffusion de la deuxième bande annonce du film.

suicide-squad-batman-jokermobile

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Quand le réalisateur de « Bad Times« , « End of Watch » ou encore « Fury » embarque dans le DC Extended Universe, ça attise forcément ma curiosité. D’autant plus quand j’ai vu les deux premières bandes annonces. Je suis également impatient de découvrir Margot Robbie en Harley Quinn, Will Smith en Deadshot et bien sûr Jared Leto en Joker. Comme pour « Batman V Superman« , je ne m’enflamme pas à dire que ça va être le meilleur film de l’année car une bande annonce ne reflète pas forcément le film et son ambiance. J’espère juste passer un bon moment, rigoler, frissonner et pourquoi pas bondir de mon siège. Que la séance commence !

Qu’est ce que ça raconte ?

Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces super-méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Les premières minutes ?

David Ayer nous balance une intro légèrement expéditive, qui veut aller uniquement à l’essentiel pour amorcer son long métrage. Il insère sa BO de manière un peu hasardeuse, a chaque personnage il met un met un morceau rock, histoire que sonne bien et visuellement ça n’hésite à flasher. En somme, c’est un concentré de la bande annonce que nous avons en un quart d’heure. On se demande déjà si le réalisateur a vraiment bien démarré son film. Le rythme est assez accentué et limité hachuré. L’utilisation des flashbacks forment des raccourcis, ce qui frôle le bâclage et c’est bien dommage.

La présentation des personnages n’a rien d’original et c’est bien dommage. On a l’impression d’avoir peut être tout vu à travers les deux premières bandes annonces. Bien sûr, ce n’est que le premier quart d’heure et il y a encore environ moins deux heures de film. On espère que David Ayer n’a pas balancé toutes ses cartouches à l’arrache.

Suicide Squad

Le casting ?

De toute la distribution, les seuls à tirer leurs épingles du jeu sont Margot Robbie et Will Smith. L’actrice se montre à l’aise dans la peau de l’imprévisible Harley Quinn, elle colle parfaitement au personnage. Après quelques désillusions, Will Smith se montre à nouveau en forme sous les traits de Deadshot. Sa prestation rappelle à certains moments celle qui livré dans « Hancock« . Voila en gros, les véritables satisfactions de ce casting.

On en vient au cas Jared Leto, dont on attendait tous sa composition du Joker. Verdict ? L’acteur n’apparait qu’une petite dizaine minute et il n’arrive jamais à en imposer comme il faut. La faute à qui ? A l’acteur ? Au scénario ? A David Ayer ? Un peu des trois, l’acteur n’est pas mis en valeur à cause notamment du scénario et les quelques scènes, dont il est la pièce centrale, n’ont rien d’exceptionnelles. Sur le papier, comme à l’écran, le personnage manque cruellement d’épaisseur. On espère que dans le Batman de Ben Affleck ça aura une toute autre histoire, car on ressent le potentiel qu’il y a avec Jared Leto mais ici il n’est pas du tout exploité.

Jai Courtney en Boomrang ça fonctionne plutôt bien dans l’ensemble, sans être époustouflant. Karen Fukuhara en Katana, ça n’a rien d’exceptionnel et ça frôle le déjà vu (Miho dans « Sin City« ). Viola Davis campe de façon assez énervante la patronne Amanda Waller, c’est cliché au possible et c’est navrant.

Scott Eastwood passe totalement inaperçu, il aurait mérité d’être plus en avant. Dans la peau Rick Flagg, Joel Kinnaman fait le job mais sans plus.

Pour le personnage de Diablo, Jay Hernandez semble être l’homme de la situation mais l’écriture de son personnage est médiocre.

Comme vous pouvez le constater, la principale faille, dans les performances des acteurs, c’est l’écriture et très certainement la direction de David Ayer.

Suicide Squad

Et au final ça donne quoi ?

« Batman V Superman » s’était fait injustement dégommé par la critique et il semblerait que « Suicide Squad » suive le même chemin. Est-ce mérité cette fois-ci ? Malheureusement, OUI !

David Ayer a clairement échoué dans son adaptation, de l’écriture à la mise en scène, en passant par la direction. Le réalisateur a bâclé son film et le rend limite divertissant. Sa mise en scène est en mode expresso, tout est expédié avec des effets visuels sans saveur. Quelques incohérences sautent également aux yeux, alors que c’était largement évitable. Depuis « Man of Steel« , il y a un gros soucis dans les montages des films DCEU et « Suicide Squad » en est une nouvelle fois le parfait exemple. Le ton fun, sombre, léger et le rythme du film ne sont pas du tout accordés. La violence est clairement retenue, ce sont des redoutables méchants quand même. Tout n’est pas à jeter, il y a quand même des petits bouts de scènes intéressants comme la première apparition de l’Enchanteresse ou encore Harley dans sa cellule. L’action est en surcharge et de plus c’est filmé sans réelle originalité et identité.

Le film souffre énormément du fait de balancer plusieurs personnages d’un coup, sans avoir exposer correctement leurs genèses. Un film autour du Joker et Harley Quinn aurait été le bienvenue avant ce film. DC Comics et Warner ont peut être fait les choses à l’envers avec cette histoire. Il aurait fallu développer certains personnages dans leurs univers respectifs (Harley et Joker dans un film Batman par exemple). C’est de là, que démarre le principal cafouillage de ce long métrage.

Le cafouillage en question se fait ressentir à 200% sur l’écriture. Les personnages sont balancés à l’arrache, heureusement pour certains qu’il y a de bons interprètes. L’origine de la romance entre le Joker et Harley en est le parfait exemple, un flashback et hop tu dois avaler ça ! L’objectif et l’utilité de la Suicide Squad restent inexistants. Les relations entre les différents membres sombrent au fur et à mesure dans le ridicule, on frôle le « on est amis pour la vie ». Globalement l’histoire en elle même ne casse pas des briques, pourtant ça démarrait pas si mal que ça au départ.

Sur le papier, la bande originale devait nous faire vibrer et au final ça nous gonfle plus qu’autre chose. Là aussi, ça balance à la chaine les standards du rock et rap. Quel gâchis !! On est bien loin de « Watchmen« …

Un petit mot sur la scène post-générique qui symbolise le film, à la fois expéditive, sans impact et dispensable.

On sort de la salle avec un goût amer dans la bouche, David Ayer avait toutes les cartes dans les mains et il les a balancé sur la table comme un tâcheron. Ce film a joué au bluff dés ces premières images, les premières déclarations (psychiatre sur le tournage, Jared Leto qui envoie des cadeaux empoisonnés…) et il est normal que le public ne le digère pas. On espère que la Warner, DC Comics et David Ayer ont pris conscience de leurs erreurs…

Suicide-Squad

En résumé, Suicide Squad est un four-tout qui part dans tous les sens, sans réellement trouver son utilité. Une déception totale !

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. seriesdefilms dit :

    ça va on se rejoint sur certains points ^^ Par contre je pense que c’est à cause de la VF mais Harley Quinn m’a bien saoulé aussi xD

    Aimé par 1 personne

      1. seriesdefilms dit :

        On est d’accord ! Horripilante !

        J'aime

      2. J’ai l’impression qu’il n’y a même pas eu de directeur ou directrice pour ce doublage.

        J'aime

  2. Ah bah merdum alors ! Bon, je pense que je vais quand même aller le voir ce soir…!

    J'aime

    1. Il faut aller le voir pour se faire son propre avis 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est bien ce que je compte faire !

        Aimé par 1 personne

  3. Décidément, la quasi totalité des critiques sont mauvaises. Mais comme beaucoup, je vais quand même aller le voir sur grand écran et me forger ma propre opinion………

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il faut se faire son propre avis 😉

      J'aime

  4. Frédéric dit :

    J’avais déjà trouvé « Fury » surfait, je ne suis pas fan de son style 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. justiceetmasque12 dit :

    Moi, j’ai beaucoup aimé ce film. Je l’ai trouvé vraiment top…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s