The Sunset Limited (2011)

the_sunset_limited

The Sunset Limited est un film dramatique américain réalisé par Tommy Lee Jones et écrit par Cormac McCarthy (« No Country for Old Men« ).

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Il s’agit du troisième long métrage réalisé par Tommy Lee Jones, il a été diffusé en 2011 sur la chaine HBO et a ensuite été distribué en DVD. Je désire voir ce film par simple curiosité, le trio Tommy Lee Jones / Cormac McCarthy / Samuel L. Jackson, ça a quand même du relief sur la papier et espérons qu’à l’écran ce soit la même chose.

De quoi ça parle ?

Inspiré de la pièce de Théâtre homonyme de Cormac McCarthy, ce film reprend l’histoire un ex prisonnier profondément religieux qui dissuade un professeur de collège asocial de se suicider. L’un noir, l’autre blanc, les deux hommes très différents, s’enferment dans un débat philosophique où chacun tente de convaincre l’autre…

Les premières minutes ?

La première chose qui saute aux yeux, c’est bien évidemment l’aspect théâtrale de ce huis clos. La mise en scène de Tommy Lee Jones nous montre que cette pièce a clairement sa place au sein d’un long métrage. Ce dernier démarre sur une ellipse, que l’on comprend tout comme le titre, au bout de quelques échanges entre les deux seuls personnages de cette histoire.

Le huis clos résonne comme une partie d’échec philosophique, où chaque protagoniste avance son pion avec des dialogues millimétrés. La dramaturgie de la situation n’empêche pas quelques pointes d’humour léger.

On a donc un premier quart d’heure captivant, dont on comprend très vite qu’il ne faudra rien raté de cette histoire. Chaque mot et chaque acte ont leurs importances.

the-sunset-limited

Le casting ?

Tommy Lee Jones et Samuel L.Jackson se retrouvent une deuxième fois devant la caméra, après « L’enfer du devoir » de Williams Friedkin. Bien évidemment, les deux grands acteurs n’ont plus à prouver leur talent inné pour le métier. Chacun tient son personnage comme il faut, ce qui donne un confrontation intense et convaincante.

Et au final ça donne quoi ?

Après « Les Derniers Pionniers » et « Trois Enterrements« , Tommy Lee Jones laisse de côté le western pour un huis clos philosophique passionnant et sans prétention. La mise en scène reste assez classique pour ce type d’adaptation mais pour le moins efficace. Le champ contre champ est la pièce maitresse d’un face à face, Tommy Lee Jones et son assistant l’utilise comme il se doit.

Le film se focalise principalement sur les dialogues, en d’autres termes la plume de Cormac McCarthy. Ce dernier oppose deux philosophies, deux caractères. D’un côté, on a un professeur de lettres nihiliste qui n’a plus foi en la vie et de l’autre, un ancien criminel qui a trouvé l’espoir et la foi auprès de Dieu. La mort, la vie, les actes manqués et la religion sont les axes de cette conversion d’une heure et demi. Un échange qui ne tombe jamais dans l’ennui ou la surenchère. Bien sûr, si vous n’êtes pas amateur de film dit « bavard », passez votre chemin.

Le compositeur Marco Beltrami retrouve Tommy Lee Jones pour une deuxième collaboration, qui s’avère la plus discrète. Une musique de fond sans réel impact au sein du film.

sunsetlimited

En résumé, The Sunset Limited est un huis clos méconnu. Intelligemment conçu sur le fond et légèrement classique sur la forme, ce film n’est reste pas moins une belle et captivante confrontation entre deux grands acteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s