Couvre-feu (1998)

couvre-feu

Couvre-feu est un thriller américain réalisé par Edward Zwick. Comme pour « A l’épreuve du feu« , notre film du jour a reçu un accueil très mitigé de la part des spectateurs. Fidèle à lui-même, le réalisateur porte à l’écran des sujets forts, comme ici le terrorisme, le gouvernement et l’armée américaine, l’immigration ou encore la religion.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Contrairement à beaucoup, j’ai apprécié « A l’épreuve du feu » dont l’audace dans son propos. « Couvre-feu » semble être de la même trempe, Edward Zwick touche à un autre sujet fort et risqué, à savoir le terrorisme occidental aux États-Unis.

Qu’est ce que ça raconte ?

Les États-Unis sont devenus la cible des terroristes palestiniens. Les attentats se multiplient dans les grandes villes. Quelque part dans le désert, un leader intégriste est enlevé par un commando et mis au secret. Anthony Hubbard, qui dirige la cellule antiterroriste de New York, reçoit un coup de fil anonyme exigeant la libération de l’intégriste. De nouveaux attentats meurtriers sont commis. Hubbard remonte la piste et découvre qu’Elise Kraft, agent de la CIA, entretient des liens étroits avec un jeune émigré palestinien dont il est à la fois l’informateur et l’amant.

Les premières minutes ?

D’entrée, on est plongé au cœur de l’action et du climat sous-tension dû à un faux attentat dans un bus. Edward Zwick montre les manœuvres internes du F.B.I. pour lutter contre la multi-menaces terroriste à New-York. Le réalisateur pond un premier quart d’heure classique avec un rythme assez relevé.

couvrefeu

Le casting ?

Dans la peau du big boss du F.B.I., on a un bon Denzel Washington qui se montre comme à son habitude charismatique, mais sa prestation manque quand même de profondeur et d’impact. L’acteur signe sa troisième collaboration avec le réalisateur.

Annette Bening livre une interprétation intéressante, tout comme celle du français Sami Bouajila. D’ailleurs, leurs interactions sont assez intenses.

Et pour finir,  Bruce Willis en impose mais surjoue au point d’en devenir ridicule. On a l’impression qu’il a voulu imiter le général Hummel (Ed Harris) dans « Rock« .

couvre-feu-denzel

Et au final ça donne quoi ?

Comme pour « A l’épreuve du feu« , Edward Zwick nous propose un film qui n’est pas un chef d’oeuvre mais qui n’en reste pas moins inintéressant. Il faut tout d’abord souligner l’audace du réalisateur, qui n’hésite pas à poser un regard critique sur pays et sa réaction envers le terrorisme islamiste. Zwick compose des scènes assez fortes, mais qui dotées d’un certain réalisme alarmant, comme le parcage des immigrés à Brooklyn ou encore l’échange final entre Denzel Washington et Bruce Willis. Par contre, l’aspect caricatural du méchant contre les gentils et la scène finale restent mauvais. On a connu le réalisateur bien mieux inspiré, dommage qu’il y avait vraiment matière à nous offrir un très grand film.

En ce qui concerne le scénario, on approche pessimiste de la communauté arabe et ainsi qu’au niveau de l’armée américaine. La caricature gâche vraiment ce que Zwick veut dénoncer, il aurait été préférable de traité parrallèlement les actions de l’armée américaine au Moyen-Orient. Il y a un manque de subtilité aussi sur l’application de la loi martiale, mais cet axe reste pour le moins percutant et loin d’être irréaliste, surtout avec les évènements de ses dernières années. Les conflits et les égos entre les différentes agences de l’État sont aussi intéressantes, mais sombre aussi dans la surenchère et la caricature. En gros, on a un script doté d’un certain culot mais c’est loin d’être subtile dans son traitement.

couvre_feu_the_siege_1998

En résumé, Couvre-feu est un film au propos intriguant et audacieux, malheureusement son développement reste classique et grossier.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. belette2911 dit :

    Tout ça ne me rajeunit pas car je l’avais vu à sa sortie… mais je n’aurais plus su te dire quel sentiment j’avais gardé de ce film, ce qui veut sans doute dire que je n’en avais pas pensé grand-chose ! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s