Jack Reacher (2012)

jack-reacher-affiche

Jack Reacher est un polar américain coécrit et réalisé par Christopher McQuarrie. Il s’agit de l’adaptation cinématographique du roman Folie furieuse (One Shot) de Lee Child paru en 2005, 9éme tome des aventures de Jack Reacher.

Pourquoi j’ai voulu (re)voir ce film ?

A l’occasion de la sortie de « Jack Reacher : Never Go Back« ,  j’avais envie de me refaire le premier film. J’en ai un bon souvenir, une bonne petite surprise lorsque je l’ai visionné pour la première fois.

Qu’est ce que ça raconte ?

Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. »

Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret.

Les premières minutes ?

Les premières scènes nous inspirent du « déjà vu », mais très vite Christopher McQuarrie casse subtilement les codes du genre, notamment avec l’entrée de Jack Reacher. Il y a un petit côté imprévisible et méthodique chez ce personnage et le réalisateur semble aller dans le même sens. Le complot de départ est intriguant, bien posé et fluide.

C’est simple, une fois le premier quart d’heure passé, on en redemande et il est évident qu’on ne va plus regarder sa montre.

jack-reacher-picture01

Le casting ?

Même à 50 ans, Tom Cruise nous montre encore une fois, qu’il est un très grand acteur. Il a réussi à s’accaparer le personnage et à l’imposer comme un héros culte du cinéma d’action des années 2010.

A ses côtés, Rosamund Pike est sublime et convaincante. On regrette toutefois le manque d’originalité en ce qui concerne son personnage. Cette actrice est dotée d’un potentiel de dingue, comme on a pu le voir dans « Gone Girl« , et il est parfois dommage de la voir s’enfermer dans des seconds rôles qui ont peu de relief.

Robert Duvall n’apparaît qu’une petite dizaine de minutes à l’écran, mais il en impose immédiatement. On éprouve tout de suite une sympathie envers son personnage et on est également de revoir le duo de « Jours de Tonnerre« .

Du côté des méchants, Jay Courtney s’en sort plutôt bien mais cela n’en fait pas un méchant incontournable. En revanche, Werner Herzog livre une composition glaçante, digne d’un bon méchant à la James Bond.

jack-reacher-tom-cruise-robert-duvall

Et au final ça donne quoi ?

Après ce second visionnage, on reste convaincu que ce film s’inscrit dans la lignée des grands films d’actions à l’ancienne. Christopher McQuarrie réussit son retour derrière la caméra, douze ans après « Way of the Gun« . Sa mise en scène est d’une efficacité redoutable, dont le montage minutieux apporte un dynamisme palpitant. Les scènes d’actions respirent le cinéma des 70’s, tout en apportant ce soupçon de modernité, notamment dans les combats rapprochés. Quelques petites doses d’humour noir amènent de la décontraction et de l’auto-dérision.

La patte de Christopher McQuarrie se fait ressentir également sur le fond, il aime prendre le spectateur à contre-pied avec des situations et des rebondissements. Il arrive à mélanger l’aspect classique du cinéma d’action avec un revêtement du cinéma d’action d’aujourd’hui, on est proche parfois du James Bond et du Die Hard. Une aventure cohérente et aboutie, qui nous présente un héros des temps modernes, qui n’hésite pas à se salir le mains pour conserver sa liberté. Il y a un petit côté « justicier dans la ville » à la Bronson additionné avec du Eastwood chez ce Jack Reacher.

Pour ce qui est de la bande son, Christopher McQuarrie a sollicité une nouvelle fois Joe Kraemer pour une troisième collaboration. Dans l’ensemble, le compositeur nous propose un score qui se fond comme il faut avec les images et le propos.

christopher-mquarrie-tom-cruise-jack-reacher

En résumé, Jack Reacher est un polar nerveux et bien ficelé. Un divertissement rafraichissant où Tom Cruise est comme un poisson dans l’eau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s