TOP 20 des films des années 2000 qu’il faut voir absolument !

Donnie Darko

Après avoir passé en revue les années 2010, on continue a remonter le temps, mais cette fois à travers les plus grands films des années 2000. Cette décennie a été profondément marquée par les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, et ce terrible événement va avoir un impact indélébile sur notre société et sur le cinéma hollywoodien mais pas que. On va avoir une mutation vers des œuvres de moins en moins décérébrées et plus introspectives. Malgré tout ça, le septième art a tout de même eu son lot de chefs d’œuvres et films cultes au cours de cette décennie.

Qu’est-ce que c’est dur pour un cinéphile de faire un « Top 20 » ! Plus on commence à avoir de la culture, de l’expérience, plus on devient difficile. Pourtant j’aurai pu mettre vingt autres noms dans ce classement. Certains sont des coups de cœurs sans être des films exceptionnels. Il ne faut donc pas prendre la problématique de cet article au sens littéral, car toutes les œuvres citées ci-dessous ne sont pas forcément cultes ou ne doivent pas être positionnées après un autre.

Le plus affreux, c’est que je me rends compte au fil du temps, que mes gouts ont changé. Je deviens de moins en moins réceptif à certaines créations et ce top m’a moi-même bluffé. J’ai essayé d’expliquer au mieux certaines décisions, mais soyez indulgent, car je peux comprendre que vous n’ayez pas le même classement. Il y a de nombreux films qui sont purement affectifs – ce top n’est donc pas une représentation des meilleures œuvres de cette dernière décennie. C’est parti pour ce top 20 des meilleurs films des années 2000 à 2009 !

Voici le TOP 20 de Tomas :

N°20 : Slumdog Millionaire (2009) réalisé par Danny Boyle

slumdog

Que ce fût dur de choisir un dernier lot à ce classement. Plusieurs films étaient proches de rentrer dans ce top comme les Infiltrés de Martin Scorsese, Le Prestige de Christopher Nolan ou un film d’animation comme Ratatouille, l’Age de Glace, Wall-E ou Shrek. Finalement, j’ai opté pour une petite surprise Slumdog Millionaire. Pour la petite anecdote de la journée, je n’ai jamais accepté de regarder ce film avant l’année dernière. Je voyais la réussite de cette histoire comme un hommage du cinéma américain à la culture indienne et comme cette œuvre avait complètement chamboulé le pays, elle fût récompenser par de multiples oscars. En fait, pas du tout. Déjà c’est fait par des anglais, le réalisateur ce n’est pas n’importe qui puisque Danny Boyle était aux commandes et surtout l’ensemble du projet est génial. Le scénario est original, Dev Patel est attachant au possible, l’histoire est rythmée et l’ambiance est prenante. Les huit oscars obtenus en 2009 sont purement mérités, je vous remercie de m’avoir prouvé que j’avais tort.

N°19 : Big fish (2004) réalisé par tim burton

big-fish-2004-tou-06-g

Je sais que de nombreuses personnes risquent de me taper sur les doigts en lisant ce qui va suivre, mais je le dis quand même : « Je ne suis pas un grand fan de Tim Burton. » Je reconnais les talents et le style artistique de ce dernier, mais je ne suis que très rarement sous le charme de son cinéma. Certains films sont sympathiques, mais bizarrement l’œuvre la moins sombre est celle qui m’a le plus chamboulé. Big Fish reste du Tim Burton dans le sens où le fantastique est la base de son art, mais cette fois-ci il nous conte une histoire comme un poète. Je suis même prêt à prononcer des mots très forts, Tim Burton a su dans ce film être l’égal d’un Guillaume Apollinaire. Chapeau bas l’artiste !

N°18 : L’étrange histoire de Benjamin Button (2009) réalisé par david fincher

Benjamin Button

Non, ce n’est pas une erreur, j’ai bien mis David Fincher devant Slumdog Millionaire. Comme vous avez pu lire précédemment, l’œuvre des studios britanniques est géniale et je comprends les choix de l’académie des oscars, mais L’Etrange Histoire de Benjamin Button est magnifique. Cette adaptation de la nouvelle de F. Scott Fitzgerald est d’une tendresse et d’une beauté artistique que j’en perds mes mots. Les transformations de Brad Pitt sont géniales, le casting féminin fait rêver : Cate Blanchett, Tilda Swinton, Taraji P. Henson et Julia Ormond et la thématique est intéressante.

N°17 : Un homme d’exception (2002) réalisé par ron howard

Un homme d'exception

Vous souhaitez me conseiller un style de film pour une critique ou pour me faire découvrir quelque chose ? Un homme d’exception, Une merveilleuse histoire du temps ou My Left Foot est typiquement ce que je recherche. Vous me mettez un drame issu d’une histoire vraie où le travail des personnages est prépondérant et je suis aux anges. Le cerveau humain est complexe et certains grands penseurs possèdent malheureusement des handicaps, des maladies horribles. Russel Crowe incarne merveilleusement bien John Forbes Nash Jr atteint de schizophrénie dans ce film de Ron Howard.

N°16 : Arrête-moi si tu peux (2002) réalisé par Steven spielberg

tom-hanks-catch-me-if-you-can-xlarge

Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme Steven Spielberg « The Entertainment King. » Le cinéaste a ce don de pouvoir raconter une histoire en première vu futile, mais qui possède finalement une trame narrative passionnante. Si on résume Arrête-moi si tu peux en une phrase on pourrait le définir par ceci : « C’est l’histoire d’un policier qui poursuit un voleur. » Pourtant, c’est bien plus enrichissant qu’on pourrait le croire. Ce voleur n’est pas un escroc comme les autres et ce chef du FBI n’est pas si lice qu’il y parait.

N°15 : Million Dollar Baby (2004) réalisé par clint eastwood

million-dollar-baby-2004-03-g

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de mettre Million Dollar Baby dans mon top sport. Certains ont critiqué ce choix en mettant un point fort sur le fait que Clint Eastwood ne raconte pas le récit d’une boxeuse, mais l’histoire dramatique d’une trentenaire souhaitant changer sa vie. Je suis tout à fait d’accord avec cette remarque et bien que je justifie ce choix en expliquant qu’en surface, cela évoque du sport, son contenu est bien plus complexe. Le cinéaste évoque le féminisme, les clivages sociaux, la famille, l’euthanasie, la mort, la foi et j’en passe. Ce film est pour moi, le contenu le plus complexe proposé par Clint Eastwood au cinéma.

N°14 : Ray (2004) réalisé par taylor hackford

ray-jamie-foxx

Ma mère étant fan de jazz et plus particulièrement de Ray Charles ; quand on est gosse on ne passe pas à côté des nombreuses chansons devenues cultes du chanteur aux lunettes noires. Alors quand quelques mois après la mort de ce dernier on tombe sur le film Ray, vous pouvez imaginer la nostalgie qu’il y a eu à la maison. Cette biographie est sublime et Jamie Foxx mérite cent fois son oscar tellement il incarne à merveille l’un des plus grands artistes de son époque.

N°13 : Neverland (2004) réalisé par Marc Forster

neverland

Saviez-vous que Peter Pan n’était pas une histoire inventée par Disney, mais bel et bien l’adaptation d’un roman puis d’une pièce de théâtre écrit par J.M. Barrie au début du XXème siècle ? Car oui, pour les non-littéraires, Peter Pan n’est pas une œuvre sortie du battement de paupière de Walt Disney. Comment est né Peter Pan ? D’où vient l’inspiration de l’écrivain britannique ? Cette jolie histoire où on retrouve des acteurs de renom comme Johnny Depp, Kate Winslet et Dustin Hoffman, risque de vous épater.

N°12 : La ligne verte (2000) réalisé par frank darabont

the-green-mile-movie-picture-8-jpg

Je ne vais pas épiloguer pendant des heures sur ce film, puisque j’ai déjà fait une longue critique sur cette œuvre de Frank Darabont, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à vous précipiter sur le blog et lire l’article sur la Ligne Verte.

N°11 : N’oublie jamais (2004) réalisé par Nick Cassavetes

ryan-gosling-rachel-mcadams-n-oublie-jamais-129267_w650

Première et avant dernière œuvre sur le thème de la romance, N’oublie jamais est pour moi le classique du genre. Votre petite copine ou votre femme vous en a surement déjà parlé, vous a peut-être même supplié de visionner ces deux heures de film et vous avez rechigné car vous en avez marre de ses œuvres entourées de praline sans intérêt cinématographique ; cette fois-ci elle ne vous a pas menti. Ryan Gosling parle d’amour merveilleusement bien et dévoile les dessous de l’une des plus belles romances du cinéma hollywoodien.

N°10 : A.I. Intelligence artificielle (2001) réalisé par Steven Spielberg

David A.I.

Je ne pouvais pas faire un top 20 sans parler d’A.I. Intelligence artificielle. Steven Spielberg à la production, à la réalisation et au scénario sur le papier ça vend du rêve… et le contenu est tout aussi jouissif. Cette histoire est émouvante, fantastique et le prodigieux réalisateur américain n’oublie pas d’évoquer le thème des extra-terrestres… Bref, si vous n’avez jamais vu cette œuvre, dépêchez-vous de rattraper votre retard.

N°9 : Into the Wild (2007) réalisé par sean penn

Into the wild

Vous êtes fan de Road Trip ? Into the Wild est le film qu’il vous faut. Christopher McCandless, étudiant brillant et dont l’avenir ne peut qu’être prodigieux rejette les principes de la société moderne. Il part donc du jour au lendemain, traverse les quatre coins des Etats-Unis, rencontre des personnes d’horizons diverses et variés – tout ça dans un seul but : se préparer pour l’air pur loin de la mondialisation. Sean Penn à la réalisation retrace la merveilleuse histoire de ce jeune vagabond dans les années 90 à la recherche de solitude.

N°8 : Seul au monde (2001) réalisé par Robert zemeckis

kingstoncastaway

Si je devais mettre un réalisateur préféré autre que mon idole Steven Spielberg, je mettrai sans hésiter Robert Zemeckis. Cet homme possède à son actif au moins cinq films que je chéris énormément. En tête de liste, il y a sans hésiter une œuvre qui fait partie de mon Top 5 all time c’est-à-dire Retour vers le futur.

D’ailleurs, petite annonce, si vous possédez une DeLorean volante, j’ai besoin de rajouter cet objet à mon incroyable collection Back to the future, donc n’hésitez pas à me contacter.

On peut donc rajouter quatre autres noms : Contact (exceptionnel), Forest Gump (magique), Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (le classique) et Seul au monde. J’ai revu ce dernier il y a quelques mois (pour la 50ème fois) et bien que je connaisse déjà la tournure des évènements – je verse encore aujourd’hui des larmes lorsque Wilson nous quitte. D’ailleurs pour montrer la virtuose de Robert Zemeckis ; il nous nargue pendant près de deux heures sur un colis que Tom Hanks n’ouvre pas et même à la fin lorsqu’il le rend, il refuse de nous dévoiler son contenu ! Comme dirait Calimero : « Alors ça c’est injuste, ça c’est vraiment trop injuste. »

N°7 : Gladiator (2000) réalisé par ridley scott

gladiator

Quand Ridley Scott revisite les péplums, il crée Gladiator. Ce film est, avec Alien, le huitième passager, selon moi, la plus belle création de ce géant du cinéma. Bien que je ne sois pas très fan de son cinéma depuis la Chute du Faucon Noir en 2002, le réalisateur américain a tout de même créé des chefs d’œuvre et celui-ci en fait partie. Hans Zimmer est exceptionnel à la bande son, les images sont magnifiques, Russel Crowe est touchant, Joaquin Phoenix se révèle, l’histoire est un ménage d’épique et de lyrisme, bref, si aujourd’hui mon pseudo sur le net vient de cette œuvre cinématographique, je pense qu’on peut trouver diverses raisons pour justifier ce choix.

N°6 : Le terminal (2004) réalisé par steven spielberg

Tom Hanks Le Terminal

Voici l’un de mes plus grands coups de cœur chez Spielberg. A quelques exceptions près, toutes les œuvres du réalisateur américain sont excellentes, mais si je dois être honnête avec vous, je pense que Le Terminal n’est clairement pas la meilleure création du roi du divertissement pourtant je suis hypnotisé dès que j’aperçois Viktor Navorski sur un écran. Tom Hanks est attachant. A l’image de la dernière scène dans l’aéroport, on aimerait lui offrir des cadeaux pour le remercier de sa joie de vivre et de sa gentillesse. Ce film représente la bonté, l’humanité, comment passer à côté ?

N°5 : La doublette Star Wars 2 et 3 (2002-2005) réalisé par george lucas

Star Wars

C’est malheureux, mais mon Star Wars préféré est sorti en octobre 1999. Comme c’est le cas pour Jérémy, nous sommes tous deux des grands fans de l’univers inventé par Georges Lucas. Le nombre de tee-shirts, de pulls, de plaids, de coussins, de posters, de goodies que je possède de Star Wars ne se comptent même plus. Je n’ai pas mis le sept, car pour moi, nous ne pouvons pas le juger avant le huit voire le neuf. Je regrette d’avoir mis la doublette QUE cinquième de ce classement, que Dieu me pardonne…

N°4 : L’octalogie Harry Potter (2001-2011)

harry potter

Qu’on aime ou pas Harry Potter, cette série de huit films a bouleversé les jeunes des années 2000. Parmi ces petits enfants amoureux de magie, on retrouve également le jeune Tomas Richy. Dès 2001 je me suis précipité dans ma salle de cinéma pour voir les aventures du héros à la cicatrice et ça jusqu’en 2011… Il fallait forcément que je place l’histoire du sorcier et du méchant dont on ne peut pas prononcer le nom dans ce top 5, où mes longues lectures de J.K Rowling pour savoir qui mourrait à la fin auraient été vaines…

N°3 : La Trilogie Le Seigneur des anneaux (2001-2003) réalisé par peter jackson

Le seigneur des anneaux

J’aurai pu mettre ce film en haut de l’affiche tellement j’adore la vision de Peter Jackson des livres de Tolkien. Si j’avais passé autant d’heures à étudier pour devenir le nouveau Bill Gates, je serais milliardaire aujourd’hui. Comme dirait certaines pages Facebook, « seul les vrais connaissent » les 12 heures de marathon devant Le Seigneur des anneaux…

N°2 : Asterix et Obelix Mission Cléopâtre (2002) réalisé par alain chabat

asterix-et-obelix-mission cléopatre

Je suis très critique envers le cinéma français depuis tout petit. J’ai commencé à découvrir nos œuvres avec des Louis de Funès et quand aujourd’hui je tombe sur des films sans saveur, sans imagination… ça m’énerve. J’évite donc toute sortie et tout visionnage de films français. Ça m’évite plusieurs heures de thérapie et de longues soirées à la boxe. Cette haine mériterait peut-être même un article complet afin d’expliquer plus profondément ce que je reproche à nos créations cinématographiques. Néanmoins depuis les années 2000 une œuvre et une seule a réussi à me satisfaire pleinement : Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Je pourrai vous réciter par cœur la tirade d’Otis, mais je pense que ça va vous énerver comme c’est le cas avec mes amis. J’ai beau revoir ce film des dizaines de fois, je reprends à chaque fois un plaisir énorme. Merci Alain Chabat ! Par contre, je t’aime bien et si tu souhaites qu’on se croise au tour d’un repas ce serait avec plaisir, mais tu aurais dû en rester là car RRRrrrr et sur la Piste du Marsupilami c’était peut-être un peu (beaucoup) too much…

N°1 : Before Sunset (2005) réalisé par richard Linklater

Before sunset

Nous arrivons à la fin de ce classement et comme vous pouvez le constater, la saga de Richard Linklater, Julie Delpy et Ethan Hawke arrive en tête de liste. J’ai découvert cette série de films – qui commença en 1995 avec Before Sunrise – il y a un peu moins de trois ans. Comme chaque année, je visionne la sélection des oscars et je suis arrivé du jour au lendemain, sur Before Midnight. Je suis tombé, dès les premières minutes, amoureux de ce film et de cette histoire de plus de vingt ans. J’ai donc regardé les épisodes précédents et le coup de foudre est resté intact. Est-il encore possible de chambouler les codes et l’effet du cinéma sur le public? Ce trio magique a réussi à créer une œuvre unique où la réalité fait corps avec l’art. Tout est parfait, le scénario, la vision, le travail des personnages, le jeu des acteurs, la réalisation… La saga Before a bouleversé ma vie et je n’ai pas honte de le dire.

Je ne vais pas faire de bonus cette fois-ci car sinon je vais regretter de ne pas avoir mis X ou Y dans les mentions. J’ai déjà des sueurs froides de me dire que je n’ai pas mis d’autres films dans ce classement ou parce que j’ai dû mettre un film devant un autre, alors arrêtons de le désastre toute suite.


Voici le TOP 20 de Jérémy :

N°20 : Le premier jour du reste de ta vie (2008) réalisé par rémi bezançon

premierjourdurestedetaviephoto4

A mes yeux, Rémi Bezançon a réalisé l’un des meilleurs films français qu’il m’ait été donné de voir. Je ne m’attendais pas à être autant embarqué, autant touché par ce film et son histoire. Cette œuvre se démarque des autres films du genre, de par sa fraicheur, sa sensibilité sur le fond comme la forme. La distribution est magnifique, notamment Jacques Gamblin qui trouve ici l’un de ses plus beaux rôles au cinéma.

N°19 : Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (2001) réalisé par jean-pierre jeunet

le-fabuleux-destin-d-amelie-poulain

La petite friandise de Jeunet nous prouve que le cinéma français est capable de nous offrir de véritable perle. Une hymne à la vie et à la poésie, on reconnait là tout le savoir-faire de Jeunet à nous transporter un univers qui nous semble si près, qui est pourtant si loin. Le travail de Bruno Delbonnel à la photographie contribue amplement à la réussite visuelle. Un cocktail euphorisant où Audrey Tautou, Isabelle Nanty et Dominique Pinon sont étincelants. C’est sans aucun doute l’un des meilleurs films français de la décennie.

N°18 : Le Labyrinthe de pan (2006) réalisé par Guillermo Del Toro

labyrinthepan2

Quand Guillermo met tout le monde d’accord sur son talent de scénariste et de réalisateur. Il a su composer un conte pour adultes, comme on en voit trop peu. Le cinéaste mexicain réussit à trouver l’équilibre parfait entre l’imaginaire et la réalité. La direction artistique est éblouissante et a été hautement récompensée à travers le monde. Une œuvre époustouflante !

N°17 : Donnie Darko (2001) réalisé par richard kelly

donnie darko

Premier long métrage pour Richard Kelly et premier coup de maître ! Un chef d’oeuvre fantastique d’une puissance rare, on en sort complètement déboussolé et émerveillé. Jake Gyllenhaal est incontestablement la révèlation du film, sa prestation est magistrale.

N°16 : Big Fish (2003) réalisé par tim burton

big-fish

C’est tout simplement le film de Tim Burton que je préfère et pourtant il détient une filmographie plutôt riche en qualité. Le cinéaste nous embarque dans un imaginaire où l’on se retrouve. Une fable qui déborde d’énergie et d’intelligence, qui m’a personnellement beaucoup touché. Le casting est génial, avec en tête Ewan McGregor, Jessica Lange et Albert Finney.

N°15 : Watchmen (2009) réalisé par zack snyder

watchmen-movie-lineup-153630

Après le « Dark Knight » de Christopher Nolan, c’est au tour de Zack Snyder de donner un nouveau souffle à une adaptation DC Comics au cinéma. Le réalisateur américain avait déjà montré de belles choses pour « 300 » et atteint la maturité avec « Watchmen« . Il rend magnifiquement hommage à l’œuvre de Gibbons et Moore, sa mise en scène est d’une beauté et d’une maitrise totale. La photographie de Larry Fong est remarquable et en adéquation parfaite avec la vision de Snyder et des créateurs du comics. La réussite de cette adaptation est aussi due au talent du casting, Patrick Wilson, Jeffrey Dean Morgan ou encore Jackie Earle Haley en imposent terriblement. Un dernier mot sur la bande son, qui est absolument délicieuse.

N°14 : La cité de dieu (2002) réalisé par Fernando Meirelles

la-cite-de-dieu

Une pépite qui nous vient du Brésil et m’a littéralement emporté. Honnêtement, je ne m’attendais pas à être autant scotché… Fernando Meirelles dépeint avec maitrise  et audace le Brésil de son enfance. Le réalisateur entretient un équilibre sans faille entre la fiction et la réalité. Une vision dure, voir apocalyptique des favelas qui frappe à l’estomac et qui marque au fer rouge.

N°13 : Arrête-moi si tu peux (2002) réalisé par steven spielberg

catch

Une merveille ! Steven Spielberg réunit Tom Hanks, Leonardo DiCaprio, Christopher Walken et beaucoup d’autres grands noms pour un magnifique film dont il a le secret. On se laisse prendre par ce jeu de chat et la souris, qui nous plonge dans l’une des plus grandes comédies policières au cinéma.

N°12 : Mesrine (2008) réalisé par Jean-François Richet

Mesrine

Quand le polar hexagonal franchit un nouveau cap avec un Vincent Cassel méconnaissable. Jean-François Richet livre deux longs métrage aussi passionnants que puissants. Il se dégage de ses deux films, une grande richesse sur le fond comme la forme. Une perle noire qui n’a pas à rougir du cinéma hollywoodien.

N°11 : Memento (2000) réalisé par Christopher Nolan

Memento

Les premiers pas de Christopher Nolan à Hollywood, l’heure de l’éclosion d’un très grand cinéaste. Accompagné de son frère à l’écriture, ils vont tous deux pondre l’un des plus grands thrillers de la décennie. Guy Pearce livre une interprétation en béton armé, l’une des meilleures de sa carrière.

N°10 : Les fils de l’homme (2006) réalisé par Alfonso Cuarón

les-fils de l'homme

Il s’agit tout simplement du meilleur film d’anticipation de la décennie. Alfonso Cuarón surfe avec brio entre le cinéma d’auteur et le blockbuster. Sa mise en scène est à couper le souffle, il orchestre des plans séquences avec une maitrise rare. Une œuvre hors du commun qui a laissé une empreinte indélébile dans le genre mais aussi dans le cinéma en général. 

N°9 : Old Boy (2003) réalisé par Park Chan-wook

Old boy

Ce film m’a profondément marqué, il incarne tout d’abord mon initiation au cinéma asiatique. Park Chan-wook, réussit le cocktail mélangeant humour noir, violence et suspens avec un telle virtuosité. Le scénario est un petit bijou, avec des très bons rebondissements et une profondeur psychologique retranscrit de façon magistrale. L’acteur Choi Min Sik livre une composition époustouflante de la première à la dernière minute. Une œuvre qui nous rappelle que le grand cinéma n’a pas de frontière.

N°8 : Million dollar baby (2004) réalisé par clint eastwood

still_milliondollarbaby

Chaque décennie compte très certainement un film de ou avec Clint Eastwood. Cet homme est une légende vivante, il a tourné avec et dirigé les plus grands, comme le témoigne ce chef d’oeuvre. L’histoire est magnifique, on est pris aux tripes par ses personnages et ce final qui ne laisse pas indifférent. Le trio Swank/Eastwood/Freeman fait des étincelles, les trois acteurs sont éblouissants. Encore une fois, Clint Eastwood prouve qu’il est un géant devant et derrière la caméra.

N°7 : Un prophète (2009) réalisé par jacques audiard

Tahar Rahim Prophète

Jacques Audiard signe l’un des meilleurs polars français de ses 20 dernières années. Il démontre (encore une fois) qu’il est l’un des réalisateur les plus talentueux du cinéma hexagonal d’aujourd’hui. Tahar Rahim et Niels Arestrup sont impériaux dans cet univers carcéral où les différences sociales, d’éducation et de religions s’entrecroisent. Une œuvre inoubliable !

N°6 : Le seigneur des anneaux : la communauté de l’anneau (2001) réalisé par Peter Jackson

seigneur-des-anneaux-la-communaute-de-l-anneau-2005-83-g

J’ai eu la grande chance de pouvoir le voir dans un ancien cinéma, style opéra. Cela été un véritable choc, un spectacle incroyable et riche en émotions. Peter Jackson donne un nouveau souffle à l’héroïc fantasy en adaptant de la plus belle des manière l’œuvre de Tolkien. Bien sûr, la trilogie est un pur délice à chaque fois mais j’ai une grosse préférence pour le premier volet.

N°5 : The Dark Knight (2005) réalisé par christopher nolan

Joker-Batman-

Christopher Nolan pose une pierre angulaire dans le monde du cinéma et des super héros. Un spectacle riche et intelligent orchestré, qui donne une toute autre aura au justicier de Gotham. Je me rappelle avoir été stupéfait devant autant de qualités qui s’épousent l’une avec l’autre. Heath Ledger est complètement habité par son personnage et signe sa plus belle performance au cinéma. Christopher Nolan et son équipe livrent, à mon sens, le meilleur film sur le chevalier noir et l’un des meilleurs films des années 2000.

N°4 : Requiem for a dream (2000) réalisé par Darren Aronofsky

requiem-for-a-dream

Si l’on devait retenir un électrochoc, lors de cette décennie, ça serait sans aucun doute le chef d’oeuvre de Darren Aronofsky. Ce dernier compose une œuvre obscure et âpre, qui ne laisse personne indifférent. L’emprise sur le spectateur est totale, voir même abyssale à l’image des personnages. Jared Leto, Jennifer Connelly, Ellen Burstyn et Marlon Wayans livrent des compositions remarquables.

N°3 : Zodiac (2007) réalisé par david fincher

zodiac-2007

Une claque inattendue ! Bien sûr, ce n’est pas n’importe qui aux commandes et pourtant je ne m’attendais pas du tout à être autant fasciné par ce long métrage. David Fincher nous montre une nouvelle fois tout son savoir-faire dans le domaine du thriller. L’immersion est immédiate et le suspense est orchestré au millimètre, tout en prenant soin de laisser au spectateur l’esprit de déduction. Le rythme est à la fois posé et intense, tout est dosé à la perfection. Au casting, le trio Gyllenhaal, Downey Jr et Ruffalo, est étincelant. Je considère Zodiac comme l’un des meilleurs films d’investigation.

N°2 : No Country for old men (2007) réalisé par les frères coen

no-country-for-old-men

Un claque monumentale ! Les frères Coen livrent une adaptation fascinante et limite supérieur au roman de Cormac McCarthy. La mise en scène crépusculaire est adéquation parfaite avec le propos mais aussi avec le regard du chef opérateur, à savoir Roger Deakins. Cette cohérence dans le travail, nous offre des images absolument magnifiques du Texas et de sa nature sauvage. Le casting est composé de grands acteurs qui démontrent une nouvelle fois tout leur savoir-faire, en particulier Javier Bardem qui est complétement possédé par son personnage. A mes yeux, « No Country For Old Men » est la plus grande œuvre de la part des deux frères, celle de la maturité et il sera très difficile, pour les deux cinéastes, de surpasser ce film.

N°1 : Mulholland Drive (2001) réalisé par david lynch

mulholland-drive

L’incontournable parmi les incontournables ! Avec Mulholland Drive, David Lynch nous attrape et nous embarque pour un voyage unique où la lumière et la noirceur s’entrechoquent. Le cinéaste frôle toujours avec soin le fantastique, la comédie, l’érotisme et le film noir. Naomi Watts et Laura Harring dégagent une telle grâce et une alchimie d’une rare intensité. Il s’agit d’un chef d’oeuvre parmi les chefs d’oeuvre, qui vous marque à jamais. Une expérience inoubliable !

Mentions honorables :

SIN CITY

Sin city

LA LIGNE VERTE

di-thegreen-mile

HISTORY OF VIOLENCE

history

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Smadj dit :

    Excellentes vos listes les garçons. Je suis plus proche des choix de Jeremy mais c’est une question de sensibilité. J’aurai ajouté Apocalypto, Battle Royale, Mulholland Drive, 300, Rec un des derniers films d’horreur vraiment flippant, Tropa de Élite, Démineurs, The descente et 1 ou 2 films de super-héros. Oui je suis un geek :p

    Aimé par 2 people

  2. belette2911 dit :

    Je préfère la liste de Tomas, je m’y retrouve plus et j’ai ajouté des films !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s