Après Séance : Alliés

allied-2016-robert-zemeckis-606-poster-450

Alliés (Allied) est un film dramatique réalisé par Robert Zemeckis. Le scénario est écrit par Steven Knight (Les Promesses de l’ombre, Locke) et s’inspire d’une histoire vraie. C’est d’ailleurs notre cinéaste adoré qui a fait le forcing auprès du producteur Graham King pour réaliser cette œuvre.

« L’histoire est aussi intense et les enjeux aussi importants parce qu’ils se situent évidemment en pleine seconde guerre mondiale. Mais c’est avant tout une histoire d’amour passionnée et universelle. »

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Cette semaine est sortie dans nos salles françaises Alliés, le dernier gros projet de Robert Zemeckis avec notamment Brad Pitt et Marion Cotillard dans les rôles titres. J’attendais énormément du réalisateur américain suite à mon énorme déception pour The Walk. Étant un grand fan du cinéaste, j’espérai vraiment être à nouveau bouleversé, retrouver l’homme qui m’a fait rêver à de nombreuses reprises dans ma jeunesse. Que celui qui n’a jamais aimé Contact, Forrest Gump, Seul au Monde, Qui veut la peau de Roger Rabbit, Retour vers le futur et j’en passe lève la main ! Cet homme avait une vision et un talent extraordinaire entre les années 80 et 2000. Même quand il se mettait à faire des films d’animation ; ses projets valaient le coup d’œil. Malheureusement, depuis quelques œuvres, j’ai du mal à rentrer pleinement dans ses films. Ai-je enfin retrouvé mon deuxième réalisateur préféré aux manettes d’Alliés ?

Un petit mot sur l’histoire ?

L’histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale. Un espion canadien et une espionne française se rejoigne à Casablanca et ont une mission faire croire à tout le monde qu’ils forment un couple parfait afin d’ensuite tuer un officier allemand. C’est alors qu’une histoire d’amour naîtra réellement entre les deux personnages et que de nombreux problèmes mettront leur ménage en danger.

Les premières minutes ?

Je ne vais pas trop parler de réalisation maintenant, car vous aurez un avis plus structuré en fin de critique, mais en termes de scénario on est un peu pris de court. Pendant près d’une heure on se demande ce qu’on fait là et quelle est la problématique du film. Où le réalisateur souhaite-il en venir en nous montrant toutes ces scènes ? On comprend mieux dans la deuxième partie, toutefois le début possède d’assez grosses longueurs scénaristiques. Je ne suis pas contre en soit puisque c’est totalement mon style de cinéma, mais cela peut refroidir certains. J’ai d’ailleurs eu un débat avec un ami il y a quelques semaines sur By the Sea qu’il a trouvé horrible, car il ne voit pas l’intérêt de voir une œuvre où il ne se passe rien toute suite. C’est un peu différent cette fois-ci, car il se passe des choses, mais sans savoir vraiment quel est l’intérêt dans le récit avant le retour en Angleterre.

Alliés

Le casting ?

Puisqu’on est français, on va commencer par évoquer notre actrice devenue à la mode à Hollywood : Marion Cotillard. Ce qui est marrant quand on évoque la femme de Guillaume Canet, c’est qu’il y a toujours deux clans. Il y a le côté qui la trouve talentueuse, qui justifie cet avis en expliquant qu’elle n’obtient pas de nombreux rôles aux États-Unis sans raison et poursuivent en parlant de sa statuette aux Oscars ou par l’amour des américains pour notre petite parisienne. Ensuite on a la face cachée de la lune, ceux qui trouvent que dans le fond elle n’a aucun talent et que son jeu est vide si l’on creuse bien derrière chaque rôle. Pareil cette « deuxième équipe », ses détracteurs, n’hésiteront pas d’évoquer son rôle dans le dernier Batman de Nolan où ses talents d’actrices sont vraiment mis en lumière lorsqu’elle meurt en toute fin de film.

Robert Zemeckis est lui dithyrambique envers la demoiselle : « Marion, elle peut tout faire. J’ai pensé à elle dès le début. Elle est française, glamour et sublime mais elle peut aussi jouer des personnages complexes avec des émotions très variées. » Or, je suis de l’autre côté de la barque, j’ai un avis bien divergent ou en tout cas plus nuancé. Je respecte bien évidement les avis du premier camp, mais je trouve qu’en règle générale son jeu est assez faible. Ce film ne m’a pas fait changer d’avis. Elle doit avoir de nombreuses facettes pendant les deux heures et à chaque fois, je n’arrive pas à ressentir quelque chose pour elle. Je trouve sa façon de jouer irréaliste et non-immersive.

Comme Bob, je suis d’accord pour dire qu’elle peut passer d’une émotion à une autre et que Marion Cotillard peut sûrement tout jouer. Nonobstant, d’un avis purement personnel, elle n’a pas ce talent, cette vision du monde, cette intelligence de jeu pour vraiment incarner ses rôles à la perfection. Une scène du film me vient par exemple en tête – vers le milieu de l’œuvre – elle accouche en pleine rue et bien que je mette aussi cette scène sur le dos de nôtre petit Robert, je ne la trouve pas du tout crédible. Pourtant elle a déjà eu un enfant, elle devrait savoir comment elle était à ce moment-là non ? Après, vous allez me dire, tu parles, tu parles, mais est-ce que tu as déjà accouché toi ? Et là, je vous dirai non, mais je ne sais pas, ce n’est pas comme ça normalement, enfin je ne crois pas. Bref, si vous l’aimez normalement, vous ne changerez pas d’avis si vous avez déjà des réserves sur le sujet, je ne pense pas qu’Alliés remettra tout en question.

L’autre rôle-titre fût offert à Brad Pitt qui mérite de belles salutations. L’ancien beau gosse d’Hollywood a vraiment progressé depuis ses débuts en 1987. Il ne joue désormais plus (trop) sur son physique et a vraiment un jeu qui vaut le coup d’œil. Rien que pour avoir joué en français dans de nombreuses scènes, je l’applaudis. Après certes il n’est pas encore au point pour jouer des rôles plus complexes dans la langue de Molière, mais quand on tente des choses et qu’on essaye d’être convainquant dans une autre langue, il faut le souligner. Après, quand on est français et qu’on nous explique pendant 30 minutes, que le gars a un accent parisien alors qu’on reconnaît bien l’accent américain, il ne faut pas pousser non plus, mais fallait tout de même souligner cette prestation.

allied_trailer2

Et au final ça donne quoi ?

Robert Zemeckis n’a pas perdu son talent de réalisation. Cela reste comme d’habitude très propre, du Zemeckis voire même trop du Zemeckis. Pour une histoire dont la romance se passe à une époque très vintage (seconde guerre mondiale), j’attendais qu’il change cette fois-ci son cinéma… qu’il s’adapte ! Malheureusement ce n’est pas le cas. Le choix de la pellicule, du filtre, de l’image, ce n’est que des petits détails pour certains, mais j’attends encore plus de ce cinéaste fantastique. Il a un talent qu’on ne peut pas mettre en doute au vu de son palmarès, dommage qu’il n’ait pas tenté de sortir un petit peu de ses bases. Surtout que les décors que ce soit pour les immeubles, les véhicules ou les costumes sont fantastiques. Je pense qu’avec un côté plus rétro, l’immersion aurait été plus facile.

Comme vous l’avez déjà compris, Alliés n’est en aucun cas son dernier chef d’œuvre. Bien que je le conseille tout de même, car tout n’est pas à jeter à l’inverse de The Walk qui n’arrête pas de siffler à mon oreille, ce qui est d’ailleurs très désagréable ; le plus gros reproche vient selon moi du traitement des personnages. Pourtant reconnu par la profession pour ses talents dans ce domaine, Robert m’a déçu. Il n’hésite pas comme d’habitude à proposer un débat humain et psychologique, mais il est friable. De un les personnages sont trop plats et sans grands intérêts, mais surtout le changement d’attitude est aussi absurde qu’irréaliste. On nous montre que trop peu de scènes pour nous expliquer que les deux personnages principaux s’aiment vraiment. Qu’on affectionne ou non The Notebook, le film a une légitimité. Il explique pourquoi ils s’aiment, ce qu’ils sont prêt à faire l’un pour l’autre, on arrive à ressentir cet amour. Là ce n’est pas le cas et pourtant ils se passent des scènes hallucinantes. Est-ce moi qui manque d’humanité ? Ne suis-je plus le sigisbée d’autre fois pour penser cela ? Je critique énormément le traitement des personnages, mais au final la faute est également à mettre sur le scénario.

brad-pitt-allied-trailer-3-01

En résumé, il manque trop de choses dans le contenu projeté pour que Alliés rentre dans la mémoire collective. Ce n’est pas la pire œuvre de l’année et ce n’est pas la meilleure. Si vous aimez les acteurs et que vous ne savez pas quoi voir cette semaine, peut-être que cela vous conviendra. Encore une fois je suis peut-être exigent du fait que j’adore le cinéaste, mais il me déçoit une nouvelle fois.

Tomas Richy.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. enseance dit :

    Enfin j’ai l’occasion de lire cette après séance qui rejoint ma déception dans ses grandes lignes ! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s