50/50 (2010)

50-50-poster movie

50/50 est un comédie dramatique américaine réalisé par Jonathan Levine.

Il s’agit de la première œuvre vraiment significative de la part du réalisateur, ses films précédents étant plutôt mineurs.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

J’ai une grande admiration pour Joseph Gordon Levitt, notamment pour ses rôles dans les films de Christopher Nolan, mais aussi dans Looper et Don Jon entre autres. J’ai aussi une affection particulière pour Seth Rogen. Son humour divise beaucoup, mais personnellement j’adhère et son travail en tant que réalisateur sur This Is The End et The Interview représente un début assez intéressant. De plus la série Preacher, qu’il a créée et dont il réalisé le pilote, montre qu’il est capable de s’éloigner de la comédie.

Par ailleurs, j’étais aussi curieux de voir comment une comédie pouvait traiter d’un sujet aussi sensible que le cancer.

Un petit mot sur l’histoire ?

Adam Lerner, 27 ans mène une vie plutôt heureuse avec sa petite amie Rachel. Il adore son travail à la radio et passe son temps avec son meilleur ami Kyle. Ayant de récurrentes douleurs au dos, il va chez un médecin qui lui annonce qu’il est atteint d’un cancer. Le film nous montre comment lui et son entourage gèrent la maladie de ce dernier, maladie dont il n’a que 50% chances de guérir.

Les premières minutes ?

Les vingt premières minutes du film nous montrent la vie d’Adam qui est visiblement très heureux, tout semble lui sourire aussi bien sur le plan sentimental que professionnel. Un démarrage qui nous propose un subtil mélange entre le drame et la comédie, mais le début du film est vraiment porté sur le côté comique et nous offre des séquences franchement amusantes.

50-50-movie-1

Le casting ?

Le tandem Gordon-Levitt (Adam) et Seth Rogen (Kyle) fonctionne à merveille. Joseph Gordon-Levitt est vraiment incroyable dans ce film, son interprétation d’un homme malade qui réalise progressivement qu’il va peut-être mourir est impressionnante. Son évolution est vraiment bien retranscrite, le personnage est vraiment touchant. Il est vraiment simple de s’identifier à lui. Kyle quant à lui est le personnage comique du film, pour résumer Seth Rogen joue un peu son propre rôle.

Katherine (Anna Kendrick) la psychologue d’Adam qui l’aide à gérer sa maladie est un personnage attachant bien que relativement secondaire au final.

Anjelica Huston est convaincante dans son rôle de mère protectrice complètement dépassé par la maladie de son fils.

Rachel (Bryce-Dallas Howard), la petite amie d’Adam, est peut-être le seul personnage un peu raté du film. Elle renvoie une impression assez clichée d’artiste peintre avec un côté un peu hippie. Un personnage qui n’est pas vraiment mémorable.

film 50/50

Et au final ça donne quoi ?

50/50 jongle habilement entre comédie et drame, le film est à la fois drôle et émouvant. Mais c’est surtout l’illustration du combat contre la maladie et des conséquences qu’elle a sur le malade et son entourage.

Techniquement et visuellement, c’est plutôt classique. Il n’y a pas grand-chose à dire de ce côté-là. Le scénario du film lui-même est en soi assez simple, mais c’est vraiment l’interprétation des acteurs et les dialogues qui rendent ce film vraiment captivant.

En conclusion, 50/50 est une comédie intelligente magnifiée par ses acteurs qui sont tous excellents. Ce film devrait satisfaire aussi bien ceux qui sont en quête d’une bonne comédie, que ceux qui aiment les drames.

50-50-movie-images-seth-rogen-joseph-gordon-levitt-02

Jérémie A.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s