Après Séance : Logan

logan

Logan est un film américain de super-héros écrit et réalisé par James Mangold.

 Après la sortie de Wolverine : le combat de l’immortel et malgré un accueil mitigé, la 20th Century Fox garde sa confiance en James Mangold et lui demande revenir comme réalisateur d’un nouveau film solo sur Wolverine. Le réalisateur a accepté en demandant à la production d’être à l’écriture du projet.

Il s’agit du dixième film de la franchise X-Men et il marque la dernière apparition de Hugh Jackman dans le rôle de Wolverine et Patrick Stewart dans le rôle du Professeur Xavier.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Malgré les déceptions X-Men Origins : Wolverine, Wolverine : le combat de l’immortel et dernièrement X-men : Apocalypse, on conservait l’espoir d’avoir enfin un film à la hauteur du plus célèbre des mutants avec Logan. James Mangold a souhaitait prendre son temps afin de nous pondre un chapitre final faisant honneur aux personnages et à leurs interprètes. Au niveau des attentes, on espère en prendre plein les yeux avec une histoire originale et que l’émotion soit au rendez-vous. Que la séance commence !

Un petit mot sur l’histoire ?

Dans un futur proche, Logan veille sur son vieil ami le Professeur Xavier dans un repaire caché à la frontière mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Les premières minutes ?

James Mangold nous offre un premier quart d’heure à la hauteur de ce qu’on attendait. Sous l’aridité mexicaine, Logan se la joue discrète voir même secrète avec Charles Xavier et du mutant Caliban. Le réalisateur nous donne d’entrée un aperçu sur la bestialité de Wolverine, que ce dernier tente d’enfouir. La mise en scène est sublime et rythmée comme il faut, l’immersion est immédiate. On entre progressivement dans un western contemporain à la Comancheria.

Un excellent démarrage qui nous laisse entrevoir une grande aventure et peut être enfin le film digne du personnage et de Hugh Jackman.

Logan

Le casting ?

Sans surprise, Hugh Jackman fait toujours corps avec son personnage en lui offrant une composition inspirée et émouvante. On peut dire que l’acteur a vraiment fait honneur à Logan dans ce chapitre final. A l’image de son partenaire et ami, Patrick Stewart se montre lui aussi solide et touchant. Le duo fonctionne à merveille ! Ce que l’on peut reprocher, c’est que James Mangold n’a pas exploité jusqu’au bout l’émotion déployée par les deux acteurs, mais on y reviendra un peu plus bas.

Pour sa première apparition au cinéma, la jeune Dafne Keen nous montre déjà un potentiel très intéressant pour la suite de sa carrière. Son interprétation est frontale, à l’image aussi de Hugh Jackman dans certains films X-Men. Elle démontre aussi une certaine intensité dans le regard, que ce soit dans la rage ou l’amour.

Dans la peau du méchant de service, Boyd Holbrook ne fait pas un pli face à Hugh Jackman. Ça manque de relief et de force, on a plus affaire à Malfoy déguisé en mercenaire. En revanche, Richard E. Grant en impose un peu plus en docteur machiavélique.

logan movie

Et au final ça donne quoi ?

Le générique accompagné de Johnny Cash se pose et je me dis « c’est le meilleur des trois films sur Wolverine, mais il n’a pas atteint ce que j’espérais ». James Mangold a redoré le blason du personnage avec ce dernier tour de piste de Hugh Jackman, mais il nous avait promis quelque chose de plus épique et plus vibrant au niveau de l’émotion que devait susciter ce dernier chapitre.

A travers une mise en scène qui flirt avec le road movie et le western contemporain, le réalisateur nous montre son envie de nous offrir quelque chose de nouveau en s’inspirant fortement de Last of us, Mad Max et d’autres films comme Sicario ou Comancheria. Un mélange peu équilibré qui s’égare parfois dans sa violence, dans sa sensibilité et dans son histoire. Le rythme est assez dense, mais il ne m’a pas tellement perturbé en soi, ça colle au propos et au style développé. L’intention de James Mangold était de nous donner un film de super-héros avec une envie de réalisme accouplé au grand spectacle et dans l’ensemble c’est plutôt réussi. Là où l’on tique un peu, c’est au niveau des combats bruts et brouillons et surtout l’absence de maitrise dans l’émotion lors de scènes très importantes.

Sur le fond, on retrouve les mêmes défauts. Ça manque d’approfondissement sur le duo Logan/Charles et certains faits passés. La relation entre Logan et Laura s’avère légèrement branlante et voir même assez plate. Vous allez peut trouver que je suis un peu trop dur sur cet aspect mais clairement, il y avait la place pour un meilleur traitement. En dehors de ça, Mangold et David James Kelly proposent un cadre intéressant avec une Amérique qui ne reflète pas du tout le paradis, ce qui contraste évidemment avec les X-Men qui devaient rendre le monde meilleur. Cette approche audacieuse nous rappelle bien évidemment ce que Nolan avait développé dans la trilogie Batman. Les thématiques (l’amitié, la famille et les outrages du temps sont les principales articulations de l’histoire) sont cohérentes et globalement c’est bien menées, mais leurs conclusions restent trop légères à mon goût. Dans son ensemble le scénario se voulait intimiste et c’est réussi.

A la bande son, Marco Beltrami nous a habitué à beaucoup mieux. Clairement ses compositions restent oubliables, ça manque d’un souffle intense, épique et émotionnel. Jóhann Jóhannsson (Sicario, Premier Contact) aurait été clairement l’homme de la situation.

Logan

En résumé, Logan est imparfait, mais reste une bonne conclusion. Les performances de Hugh Jackman, Patrick Stewart et Dafne Keen sont sublimes.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Très bon film, très bonne fin pour ces deux personnages qui ont marqué toute une époque (j’ai eu une bouffée de nostalgie en sortant de la salle), mais effectivement on a l’impression que le film ne va pas au bout des choses. On ne se sent transportés par les scènes d’émotions que par le jeu d’acteur excellent, mais ce n’est pas exploité comme il le faudrait. Et ce n’est pas la musique qui pourrait arranger la chose, n’étant ni ratée, ni réussie, mais tout simplement pas concluante. Un film à la hauteur, mais pas de mes attentes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s