Loft (2008)

Loft est un thriller belge réalisé par Erik Van Looy.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Ce thriller a fait l’objet d’un remake aux États-Unis, ce qui veut peut être dire que l’original est peut être pas mal. Matthias Schoenaerts (Bullhead) et Veerle Baetens (Alabama Monroe) sont les têtes d’affiche, ce qui amène encore plus de curiosité envers ce film. Il s’agit du plus grand succès du cinéma avec 1 207 110 entrées.

Un petit mot sur l’histoire ?

Le corps d’une femme est découvert dans le loft que cinq hommes mariés partagent. La suite des événements va révéler les détails de la présence de ce cadavre.

Les premières minutes ?

L’ambiance et l’intrigue sont plantées dés l’ouverture, meurtre sanglant d’un femme et cinq suspects interrogés par la police. La structure narrative est classique mais pour le moins efficace. On nous présente les cinq hommes, leurs femmes et comment le loft est rentré dans leurs vies.  Le réalisateur joue avec le contraste de l’avant et après meurtre, une spirale de la tentation qui se transforme en cauchemar.

Le premier quart d’heure interpelle le spectateur mais reste beaucoup trop académique, peut être que cela va changer par la suite.

Le casting ?

Dans l’ensemble, Erik Van Looy sous-exploite la distribution qu’il a en charge, à l’image de Matthias Schoenaerts et Veerle Baetens qui se montrent décevants. On sent que la direction est molle et que leurs personnages sont lisses.

Koen De Bouw et Filip Peeters sont les seuls qui se montrent réellement convaincants, ce qui est léger pour un thriller qui tourne sur environ dix personnages. Sur le plan secondaire, c’est un peu mieux avec notamment pour An Miller et Tine Reymer.

Et au final ça donne quoi ?

Le plus grand succès du cinéma belge depuis 1990 ? On s’attend à un minimum quand même, finalement on est proche d’un téléfilm fadasse et peu original. Le cinéma belge nous offert tellement mieux, que ce soit avec des cinéaste tels que Jaco Van Dormael, Felix Van Groeningen ou encore Michaël R. Roskam. Pour le coup, je suis quelque peu déçu par Loft, compte tenu des éloges qu’il lui a était fait.

Comme les premières minutes le laissaient entendre, la mise en scène est d’un classique lassant. Le montage et les transitions sont assez soignés, tout comme la photographie. En dehors de ça, c’est décevant, déjà vu et peu inspiré.

Le scénario est tout aussi prévisible. L’histoire aurait pu être plus palpitante et surtout moins stéréotypée, tout comme les personnages. Ce type de thriller, on en a vu à toutes les sauces et celle que nous propose Bart De Pauw et Erik Van Looy n’est pas tellement savoureuse.

Pour info, le remake américain ne vaut pas le coup non plus. Il s’agit d’une copie encore plus pale que l’original, c’est triste.

En résumé, Loft est un pétard mouillé. Sans relief, sur le fond comme la forme, c’est une petite déception.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s