Les Vieux de la Vieille (1960)

Les Vieux de la Vieille est un film réalisé par Gilles Grangier. Il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de René Fallet.

Pourquoi j’ai voulu (re)voir ce film ?

L’un des meilleurs films de Gilles Grangier, tout simplement. Je l’ai découvert pour la première fois à l’âge de 6 ans et cela été une petite révélation. Le trio Gabin/Fresnay/Noël-Noël est resté imprégné dans ma mémoire et c’est toujours avec un grand plaisir que de les retrouver en regardant cette savoureuse comédie.

Un petit mot sur l’histoire ?

Retraité de la SNCF, Baptiste Talon rentre en Vendée dans son village natal de Tioune pour y retrouver deux vieux amis : Jean-Marie Péjat et Blaise Poulossière. Il leur apprend qu’il a décidé d’aller à l’hospice de Gouyette. Jean-Marie Péjat, réparateur de cycles et vieux célibataire, décide de l’accompagner à la suite d’un incident lors d’un bal de la fête aux escargots où il a pris conscience qu’il n’est plus tout jeune. Blaise Poulossière, ancien éleveur de cochons vivant dans sa famille désormais dirigée d’une main de fer par son fils, décide aussi de se joindre à eux.

Les premières minutes ?

Dans un premier temps, Gilles Grangier pose le cadre campagnard et présente ses personnages principaux dans son générique de début. On fait ensuite un peu plus connaissance avec Jean-Marie Péjat (Jean Gabin) et Blaise Poulossière (Noël-Noël) qui parlent du retour de leur vieil ami, Baptiste Talon (Pierre Fresnay). L’arrivée de ce dernier vient semer le trouble chez ses deux amis, notamment sur le temps qui passe et la vieillesse qui les gagne.

Dans ce premier quart d’heure, on remarque déjà la complicité entre les acteurs ainsi que la finesse des dialogues de Michel Audiard. Gilles Grangier aime maquillé le drame en farce, comme le générique l’a clairement indiqué.

Le casting ?

Quel trio remarquable ! Jean Gabin, Pierre Fresnay et Noël-Noël s’éclatent à merveille, une complicité dans le jeu comme on en voit très peu surtout pour un trio. Chacun se montre à l’aise et très convaincant, les dialogues d’Audiard fondent dans leur bouche et le travail d’élocution est excellent.

Pour l’anecdote, Jean Gabin est le plus jeune de la bande à l’époque avec 56 ans tandis que es 2 partenaires avaient 62 ans (Noël-Noël) et 63 ans (Fresnay). D’ailleurs, il s’agit du dernier film de Pierre Fresnay. L’acteur a pris sa retraite à l’issue de celui-ci et on peut dire qu’il termine sur une excellente note.

Et au final ça donne quoi ?

Une aventure pleine d’humanité, c’est comme ça que l’on peut qualifier le film de Gilles Grangier. Comme pour Archimède, le clochard, le réalisateur jongle habilement entre les thèmes dramatiques et l’humour. Ce mélange nous offre une comédie profonde et loin d’être mélancolique. On ressort de ce film avec la banane avec le sentiment d’avoir vu du cinéma sans prétention mais intelligent, ayant pour seul objectif décontracter des thématiques très sérieuses en farce. Cette ambition s’affiche clairement dés les premières minutes et le contrat est amplement rempli.

Le mise en scène se focalise bien évidemment sur le trio d’acteurs mais aussi sur l’environnement dans lequel ils évoluent. Gilles Grangier capte une époque, celle où le football commence à devenir le sport référent du samedi après-midi et celle de l’arrivée de la télévision. Le réalisateur dépeint aussi la ruralité de la Vendée où la voiture est un luxe et le car comme seul moyen pour s’évader. Sauf que les trois amis décident de s’évader leur village natal à pieds et armés de chopines, ce qui nous donne une sorte de road movie quelque part.

En plus de la qualité des interprètes, il faut également souligner l’intelligence dans l’écriture. René Fallet, Gilles Grangier et Michel Audiard ont travaillé l’adaptation avec pour mission de traiter avec dérision la détresse et les questions des trois vieux.  La qualité des dialogues est étincelante, Gabin, Noël-Noël et Fresnay en profitent de la plus belle des manières.

En résumé, Les Vieux de la Vieille est une douceur intemporelle avec un brillant trio d’acteurs.

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. LydiaB dit :

    Je ne me lasse pas de regarder ce film.

    J'aime

  2. nomadsketch dit :

    ça à l’air chouette comme film !!!

    Aimé par 1 personne

  3. Murex64 dit :

    Dieu ! Quelle belle et pertinente critique !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s