Après Séance : Mother !

Mother ! est un thriller américain sorti le 15 septembre aux États-Unis, il est réalisé par Darren Aronofsky et produit par Paramounts Pictures. Le film a été plus ou moins bien reçu par les critiques avec une note de 71% d’avis favorables sur le site Rotten Tomatoes et plusieurs en parlent comme étant le film de plus étrange de l’année. Est-ce bien le cas ?

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

De la façon dont les gens parlent du film, soit on parle d’un métrage excellent ou du pire film de l’année, et en raison de la polémique autour de celui-ci, je me devais d’aller voir Mother !

Un petit mot sur l’histoire ?

Il est très difficile de résumé ce film, cela serait comme briser l’impact qu’il laisse chez ses spectateurs. En bref, un jeune couple tente d’avoir une vie paisible en campagne mais un soir, un docteur débarque chez eux et invite sa famille avec lui. Cela tournera vite en cauchemar et une série d’évènements totalement insensés se produira dans la maison des biens-aimés.

Les premières minutes ?

C’est long, très très long ! Dans la première heure du film, il ne se passe presque absolument rien. J’ai, pour une rare fois, quasiment voulu partir après cette même première heure. C’est après que ça déboule. Un début ridiculement étalé. La petite vie bien ordinaire en campagne pendant 60 minutes. C’est, selon moi, pourquoi plusieurs cinéphiles rabaissent tant le film.

Le Casting ?

Si l’on regarde la distribution de Mother !, il est alléchant. Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris et Kristen Wiig, il n’y a pas de quoi critiquer la direction casting ! Pardon ? Enfin si, finalement on pourrait peut-être la critiquer un peu. Le duo Lawrence-Bardem n’est au grand jamais à refaire. Il y a ZÉRO complicité entre les deux acteurs et Jennifer Lawrence a l’air d’une femme battu qui n’a aucun droit. C’est direct, mais c’est quasiment le cas. Son mari ne l’aime pas, il ne fait que se nourrir de l’amour de sa femme. Rappelons-nous que Lawrence est en couple avec le réalisateur du film…

Et au final ça donne quoi ?

Mais qu’est-ce que c’était ce truc de dingue ? Du coup, je vous le confirme, c’est le film le plus loufoque et choquant de l’année. En 30 minutes, j’ai passé de vouloir quitter la salle de cinéma à c’est l’expérience cinématographique la plus étrange que j’ai vécu de toute ma vie en salle. Je n’ai jamais eu autant éprouvé de difficultés à parler d’un film. C’est du grand n’importe quoi. Le film veut passer un message d’un point de vue religieux, mais c’est tellement insensé et aberrant. Continuons avec les prises de vues, elles donnent mal à la tête et la caméra ne fait que trembler durant la totalité des 121 minutes du métrage. Le directeur de casting Matthew Libatique a dit à un caméraman, prend une caméra, suit les acteurs et ne t’arrête pas. Et le résultat est horrible. Si l’on exclu les trente dernières minutes, car c’est vraiment là que Aronofsky vient marquer son public, le film est un vrai gaspillage de talent et d’argent. Javier Bardem a l’air du gars le plus imbécile du monde, il ne fait qu’accueillir tout le monde et même si ceux-ci mettent le bordel, il les force à rester. Il fait des choses complètements inhumaines lors de la dernière heure et il échoue exactement de la même façon et à la même place qu’il l’avait fait auparavant.

Darren Aronofsky a voulu démontrer avec ce film, ce qui est arrivé au monde à travers ses croyances religieuses. Dieu qui crée l’être parfait, Adam et Ève qui font ce qui est interdit et comment les gens ont détruit le merveilleux univers que le tout Puissant a créé. Et c’est très subtil. Tout s’explique à la fin et j’admire le fait qu’il ai osé réalisé et écrire un film comme ça. C’était ça passe ou ça casse pour Mother ! et au final, il est coincé entre les deux. Je ne veux pas vous en parler amplement car cela pourrait gâcher l’intense expérience cinématographique qu’il apporte et je suis toujours divisé sur ce film. Je crois que j’ai autant adoré que détesté, quel sentiment étrange. C’est vraiment spécial.

En résumé, Mother ! est un film qui ose mais qui demande à ce qu’on s’y accroche jusqu’au bout.  Ça commence lentement pour tranquillement en devenir quelque chose de marquant et traumatisant. Vous pouvez oser d’y aller, mais je ne vous garantie rien. Est-ce la beauté ou l’horreur du 7éme art ?

William T.

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Il me tente bien au vu du casting mais rien qu’à voir la bande-annonce, on voit que c’est un film plus qu’étrange !!

    J'aime

  2. movievaures dit :

    Je ne l’ai pas encore vu, mais j’ai vraiment hâte car comme toi, je suis curieuse de savoir vers quel côté de la balance je vais pencher: casse ou passe. J’ai beaucoup entendu parler de la prestation de Jennifer Lawrence, du jamais vu apparemment. Est-ce ton avis?

    Aimé par 1 personne

  3. MarionRusty dit :

    Ce qui est génial c’est que ce film ne laisse personne indifférent et en ça Aronofsky a réussi son coup. je digère encore ce film que j’ai vu hier mais je crois qu’en fait j’ai analyse ma propre perception du film et j’ai maintenant mes théories =)

    Aimé par 1 personne

  4. Cousin Nalesk dit :

    Je suis assez d’accord sur la relation (ou l’absence de relation ?) entre Lawrence et Bardem. C’est hyper malsain et voulu (certaine scène plus « intense » frôlant d’ailleurs avec les limites de la morale… mais là encore, c’est certainement voulu).

    À mon avis, ce film n’a pas fini de faire couler de l’encre…

    Aimé par 1 personne

  5. Jenny CWZ dit :

    J’hésite vraiment à aller voir ce film. Il a l’air très angoissant d’après la bande annonce !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s