Blade Runner en 2019 : Ridley Scott a-t-il vu juste ?

2017 tire à sa fin et l’un des films les plus attendus de l’année vient de sortir en salles. Je parle ici de Blade Runner 2049. 2049, c’est l’année où se déroule ce deuxième opus de l’univers créé par Ridley Scott en 1982. Or, si nous revenons au premier film sorti il y a de cela 35 ans, l’histoire se déroule à Los Angeles en 2019. Rappelez-vous comment Internet et le monde du cinéma avaient fêté le 21 octobre 2015, date à laquelle Marty et Doc était allé dans le futur en 1989. Après 26 ans d’attente, les fans de la saga Back to the Futur s’étaient amusés à comparer le vrai monde d’aujourd’hui à celui imaginé par Robert Zemeckis vers la fin des années 80. On se rapproche tranquillement de l’année dans laquelle se déroule Blade Runner et les fans seront probablement tout aussi excités que ceux de Retour vers le Futur en 2015. M’étant donc rendu à Los Angeles régulièrement au cours des deux dernières années, je valide ce que, jusqu’à maintenant, le film de 1982 a prédit de vrai et de faux !

Sur quoi ils ont vu juste :

On ne peut ignorer les énormes publicités sur les édifices lorsque nous regardons Blade Runner, et bien là-dessus, Ridley Scott avait vu juste ! En effet, si vous allez dans des grandes villes comme New-York, Los Angeles ou encore Toronto, on y retrouve fréquemment des gigantesques publicités projetées sur des gros immeubles. Ensuite, tout comme dans le film, le logo de Coca-Cola est resté pareil. Blade Runner a aussi su, comme plusieurs autres films et séries télé, prédire les appels par vidéo comme Skype ou encore Facetime (rappelez-vous la scène où Deckard appel Rachel dans un bar avec une grosse cabine téléphonique qui communique par vidéoconférence). Enfin, le métrage a aussi prédit que nous pourrions communiquer avec nos appareils électroniques par notre voix (siri, Watson,etc).

blade-runner

Sur quoi ils ont eu tort :

Blade Runner, c’est des voitures volantes, des êtres créés artificiellement et des températures qui assombrissent la terre à temps plein. À moins d’une évolution scientifique quasi-impossible et d’une fin du monde imminente d’ici 2 ans, il n’y aura absolument rien de cela en 2019. Cependant, aujourd’hui, nous pouvons contrôler le monde avec des petits engins (téléphones intelligents) dont nous ne pouvons nous passer et qui sont bien plus puissants que les systèmes électroniques présents dans le film. Ridley Scott a créé un Los Angeles sombre avec des Buildings plus qu’énormes et tous collés les uns contre les autres alors qu’en réalité, aujourd’hui, la vraie beauté de La La Land (Los Angeles) c’est bien plus que des Buildings à n’en plus finir.

fullsizeoutput_650

 

Bien entendu, Blade Runner a eu raison et a eu tort sur plusieurs autres choses mais en résumé, les éléments les plus évidents étaient, selon nous, ceux présents dans le texte. Il ne reste qu’à attendre encore un peu plus d’une année pour confirmé le tout mais cela ne devrait pas énormément changer. Attendons jusqu’en 2049 pour voir qui de Ridley Scott ou Denis Villeneuve aura été le plus juste pour prédire le futur. Sur ce, si nous n’avez pas encore vu Blade Runner 2049, nous vous le recommandons énormément et vous pouvez même consulter notre critique en cliquant sur le lien ici plus bas.

Critique Blade Runner 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Intéressant, la comparaison 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s