Les Garçons et Guillaume, à table ! (2013)

Les garçons et Guillaume, à table! est une comédie de 2013 signée Guillaume Gallienne.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

En tant que grande admiratrice de Guillaume Gallienne, je ne pouvais pas passer à côté de son premier long-métrage. D’autant plus qu’il s’agit là de l’adaptation de sa pièce de théâtre que je n’avais pas eu l’occasion de voir. Un récit autobiographique sur une personne que j’adore, quoi de mieux ?

Un petit mot sur l’histoire ?

Un homme se remémore son enfance et adolescence. On suit le parcours d’un garçon qui doit assumer son hétérosexualité au sein d’une famille qui avait décrété qu’il était homosexuel. Adaptation de sa propre pièce dans laquelle il interprétait tous les rôles. C’est le récit autobiographique d’une quête identitaire, celle d’un jeune garçon qui cherchait à se démarquer de ses frères. Une comédie très rafraîchissante comme on n’en voit pas souvent.

Les premières minutes ?

Guillaume Gallienne est dans une loge et se prépare à monter sur la scène d’un théâtre. Début du spectacle et hop! on se retrouve dans le film, flash-back. Il interprète lui-même le rôle de sa mère, première conversation, il a l’air d’un beunet, idolatre sa mère rupture avec le reste de sa famille, il souhaite partir en Espagne pour l’été. Puis retour au spectacle et encore un parallèle avec le film. Sa famille espagnole lui apprend à danse la Sevillana met comme une fille et pas comme un garçon, les gens se moquent de lui. Premier questionnement : j’ai l’air d’une fille ? Retour en France, on passe en caméra subjective et on découvre, à travers ses yeux, sa vie quotidienne: on comprends que tout le monde semble l’assimiler à une fille.

Le casting ?

Parmi les plus remarquables acteurs de cette comédie on nous propose un Guillaume Gallienne époustouflant. Il incarne son propre rôle, d’adolescent à l’âge adulte, ainsi que le rôle de sa très charismatique mère.

André Marcon est très touchant dans le rôle du père désemparé. Françoise Fabian, alias Babou, est très drôle dans la peau de la grand-mère qui perd la tête. Nanou Garcia, alias Paqui, est lumineuse en femme et mère délurée d’une famille d’accueil espagnole.

Et au final ça donne quoi ?

 » La plus grande différence des femmes c’est leur souffle, ainsi je les ai tous appris, touts les souffles qui faisaient battre mon coeur à l’unisson avec les femmes ». On pourrait se contenter de dire que ce film est un superbe hommage aux femmes, mais c’est aussi une splendide histoire d’amour mère-fils.

Guillaume Gallienne aborde de manière très intelligente un sujet sensible. La voix off est très bien utilisée pour lier les scènes entre elles. Le fait que Guillaume Gallienne joue deux rôles au cinéma était une plus grande prise de risque qu’au théâtre mais pari réussi puisqu’on en arriverait presque à oublier qu’il joue sa mère. Cela ne pose aucun problème d’avoir le même acteur qui joue son rôle à des âges très différents. Cette sincérité et cette naïveté du personnage qui se sent femme, face à la dureté et l’incompréhension générales, ajoutent une dimension dramatique par moments.

En résumé, Les garçons et Guillaume, à table! c’est l’histoire touchante d’un jeune garçon qui a toujours tout fait par peur, de décevoir sa mère. La morale de cette histoire pourrait être qu’il faut vaincre ses peurs.

Anne S.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. J’avais adoré la pièce ! Et le film est tout aussi top !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s