Une Vie Volée (2000)

Une vie volée est un film américain co-écrit et réalisé par James Mangold.

Il s’agit de l’adaptation du roman autobiographique de Susanna Kaysen.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Je suis très amatrice de films se déroulant en hôpital psychiatrique. De plus « Une vie volée » réuni à l’écran deux actrices que j’aime particulièrement à savoir Winona Ryder et Angelina Jolie.

Un petit mot sur l’histoire ?

En 1967 , Susanna Kaysen , 18 ans, entre en hôpital psychiatrique sur les conseils de son psychiatre après avoir fait une tentative de suicide. Elle est diagnostiquée borderline. Rapidement Susanna se lie d’amitié avec les autres jeunes filles internées notamment avec Lisa qui la convainc de résister à sa thérapie et bientôt de s’évader de l’hôpital.

Les premières minutes ?

Le film s’ouvre sur l’une des scènes finales puis l’on entre en immersion dans les souvenirs de Susanna ce qui nous amène à comprendre pourquoi elle est aussi troublée. Les différents personnages secondaires nous sont présentés brièvement notamment Georgina , la camarade de chambre de Susanna qui souffre d’une sorte de mythomanie. On remarque immédiatement comme il est plus facile pour elle de s’intégrer parmi ces femmes que dans le monde extérieur. L’intrigue démarre réellement lorsque Lisa ré-intègre l’hôpital. Susanna est immédiatement intriguée par l’esprit rebelle de cette dernière.

Le casting ?

Susanna Kaysen est interprété par Winona Ryder qui se montre très convaincante dans la peau de cette jeune femme totalement perdue et influençable.

Angelina Jolie campe à la perfection le personnage de Lisa Rowe , l’actrice est totalement habitée par le rôle , il s’agit , selon moi , de sa meilleure prestation, elle a d’ailleurs reçu l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour cette performance.

On retrouve également au casting la regrettée Britanny Murphy qui incarne Daisy , une jeune femme très complexe , Elisabeth Moss dont le personnage est totalement défiguré , Jared Leto dans un rôle très mineur et Whoopi Goldberg donne vie au personnage de Valérie Owens , une infirmière de l’établissement qui apporte une touche de douceur et de bonne humeur dans cet environnement. Le casting est la plus grande force de ce film.

Et au final ça donne quoi ?

« Une vie volée » est une vraie réussite. James Mangold aborde avec finesse la « folie » plus ou moins douce de jeunes filles. Il oscille entre instant de joie et moments dramatiques , malgré la difficulté du sujet , le film ne tombe jamais dans la caricature et le cliché. C’est une plongée totale dans le quotidien de ces femmes qui vivent en marge de la société. Le contexte historique est très intéressant car il rappelle comme il était difficile à cette époque pour une jeune femme de s’épanouir dans ce qu’elle désirait , ce contexte nous est rappelé par certains éléments tel que l’assassinat de Martin Luter King. Susanna est torturée entre la pression sociétale et son esprit contestataire. Le duo d’actrices est touchant et paraît très complice. Même s’il n’est pas à la hauteur de « Vol au-dessus d’un nid de coucou » auquel il a souvent été comparé, «Une vie volée » marque par de nombreuses répliques cultes , par des scènes fortes en émotions , notamment lorsque Lisa et Susanna chantent « Downtown » de Petula Clark afin d’apaiser l’une des résidentes de l’hôpital , et par un casting parfait.

Marine D.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Un thème qui retient mon attention… Je le garde en tête ! Merci pour cette critique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s