The Irishman : Netflix et Martin Scorsese veulent frapper un grand coup !

Le tournage de The Irishman a démarré fin août et interpelle déjà, autant sur le plan artistique que sur le plan commercial. En misant sur le projet de Martin Scorsese, la chaîne américaine Netflix affiche des ambitions autant que le cinéaste.

Depuis 2008, Martin Scorsese avait en tête de réaliser pour le cinéma, le film de gangsters intitulé The Irishman. Il s’inspire de la vie de Frank « The Irishman » Sheeran, soupçonné d’avoir fait disparaitre le baron de la pègre Jimmy Hoffa en 1975. Le cinéaste déclare qu’il envisage de collaborer avec Al Pacino, Robert De Niro et Joe Pesci pour ce film. Une annonce qui fait saliver les cinéphiles, mais qui a un coût. En effet, Martin Scorsese réclame un budget avoisinant les 80 millions de dollars, ce qui refroidit les producteurs.

Les années défilent et The Irishman apparait comme abandonné, sauf que Martin Scorsese et ses acteurs ne démordent pas, et croient encore au projet. C’est pourquoi, Martin Scorsese et Robert De Niro mettent en vente les droits du film, lors du Marché du film lors du festival de Cannes 2016. Évidemment, le projet fait sensation et attirent les grosses écuries. La Paramount et la société de production mexicaine Fábrica de Cine se mettent d’accord pour un financement élevé à 100 millions de dollars. On se dit qu’enfin le film va se faire, sauf qu’un nouveau rebondissement sème le doute début 2017. La Paramount et la Fábrica de Cine lâchent l’affaire. Projet maudit ? Heureusement, Netflix vient récupérer les droits et promet un budget de plus de 100 millions.

Aujourd’hui, le réalisateur de Casino et de Taxi Driver est en plein tournage, qui a démarré fin août 2017.  Le casting réunit du très lourd, en plus du trio De Niro/Pacino/Pesci, on pourra voir Harvey Keitel, Anna Paquin (True Blood, X-Men), Bobby Cannavale (Vinyl) ou encore Jack Huston (Boardwalk Empire). Le scénario est signé Steven Zaillan, qui a co-écrit Gangs of New-York et American Gangsters. Martin Scorsese a également à ses côtés son chef opérateur et son monteur habituel.

Au vue du budget colossal du film, qui s’élève tout de même à 125 millions de dollars, Martin Scorsese et Netflix affichent clairement des ambitions artistiques et commerciales.

Du côté artistique, le cinéaste veut utiliser les dernières technologies visuelles dites de de-aging sur Al Pacino et Robert De Niro, dans l’optique de remonter un peu le temps et d’offrir peau neuve à ses acteurs. Martin Scorsese souhaite rattraper le temps perdu à travers ce procédé pour ainsi conserver sa vision d’origine. Encore une fois, il montre qu’il est toujours dans le coup et qu’il ne rechigne pas au progrès.

Au niveau commercial, Netflix s’est engagé à sortir The Irishman au cinéma. On sait aujourd’hui que cette sortie sera réduite à deux semaines d’exposition maximum, et cela parallèlement à une sortie sur Netflix dès le premier jour de la sortie en salles. Un procédé qui pourrait laisser The Irishman s’insérer dans les compétitions, notamment pour les Oscars.

La sortie est prévu pour 2019 et il est évident que la polémique enflera au fil des mois. Selon vous, The Irishman sera t-il le premier film de Netflix au cinéma ? Mérite t-il (si la qualité est au rendez-vous) d’apparaitre dans les compétitions ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s