Jim & Andy (2017)

Jim & Andy : The Great Beyond est un film documentaire réalisé par Chris Smith (II).

Lors du tournage de Man on the moon de Milos Forman, Jim Carrey, qui interpréta le rôle du comique Andy Kaufman, se faisait filmer en continu pendant des mois. L’acteur était tellement investi dans son rôle, qu’on ne pouvait plus dissocier Jim Carrey. Il était devenu Andy Kaufman, littéralement habité par le personnage aux multiples facettes, aussi bien sur qu’en dehors du plateau. Plus de quinze années plus tard, Jim Carrey revient sur cette métamorphose, tout en exprimant son impact sur vie professionnelle et personnelle.

Il suffit déjà de voir le sublime biopic réalisé Milos Forman, pour admirer la performance incroyable de Jim Carrey. La personnalité complexe d’Andy Kaufman, lui colle totalement à la peau. On sent un investissement corps et âme, une communion d’une puissance rare au cinéma. L’acteur a adopté tous les attraits physiques et psychologiques d’Andy Kaufman, et ses multiples personnalités comme Tony Clifton.

Les images d’archives sont fantastiques et brillamment placées dans ce documentaire. Les coulisses du tournage ont été filmées par la dernière compagne d’Andy Kaufman. A la base, c’était dans le but de réaliser des documents promotionnels pour la sortie du film. Ces images nous scotchent littéralement, on assiste à bien plus qu’une simple composition d’acteur. Jim Carrey est pris en otage par son (ses) personnage(s). Il n’est plus appelé Jim, c’est soit Andy Kaufman ou Tony Clifton. L’ensemble de l’équipe est sidérée par un tel investissement, aucun n’a jamais vu ça de sa carrière.

Jim & Andy : The Great Beyond est un documentaire fascinant et émotionnellement très fort. Que dire, à part que j’ai pris une claque pendant 1h33 ? Jim Carey est brillant. Ce type est né sur une autre planète et on l’en remercie. À chaque fois que l’acteur ouvre la bouche, il percute. Ce mec transcende le temps et pue la classe et la sagesse. Vivre complètement son personnage, H24, des mois durant, à ne plus arriver à se rappeler de soi-même, c’est ça Jim Carrey. Même si vous n’êtes pas fan de l’acteur et que vous ne connaissez pas Andy Kaufman, laissez-vous tenter par ce qui est certainement, le meilleur film documentaire de l’année.

Joris Spike Grégoire et Jérémy P.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s