Tucker & Dale fightent le mal (2010)

Tucker et Dale fightent le mal est une comédie horrifique canadienne écrite et réalisée par Eli Craig.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

La septième séance des abonnés nous conduit dans la forêt canadienne pour un délire horrifique qui a l’air de dépoter. Voyons à présent ce que ça donne…

Un petit mot sur l’histoire ?

Tucker, récemment propriétaire d’une maison délabrée située en pleine forêt, et Dale, son meilleur ami depuis toujours, passent des vacances de rêve en Virginie-Occidentale à bricoler, pêcher et boire de la bière. Leur tranquillité est bientôt interrompue quand un groupe de jeunes étudiants s’installe non loin pour camper à la belle étoile. Parmi eux, Allison, qui manque de se noyer dans le lac où Tucker et Dale s’adonnent à la pêche nocturne. Tucker et Dale la sauvent et la ramènent chez eux. Les autres étudiants s’imaginent qu’ils la kidnappent et tentent alors de la libérer. Mais ils se tuent les uns après les autres par accident dans l’opération, ce qui renforce le quiproquo.

Les premières minutes ?

Après une ouverture found footage laissant transparaître le « le mal », Le réalisateur Eli Craig va à l’essentiel. Il pose le cadre de son intrigue de manière assez précipité à mon goût. La paranoïa et les malentendus sont les rouages de cette comédie horrifique. Les clichés et stéréotypes du genre sont grossis pour mieux les parodier.

Un premier quart d’heure plaisant, malgré l’enchainement rapide des évènements. L’humour est semé à plusieurs degrés, et ça fonctionne plutôt bien.

Le casting ?

On retient avant-tout le duo frappé que compose Tyler Labine et Alan Tudyk. En les voyant, on pense à Jim Carrey et Jeff Daniels (Dumb & Dumber) ou encore Simon Pegg et Nick Frost (trilogie Cornetto) . Ils véhiculent la loufoquerie avec punch, et portent à merveille cette parodie.

Katrina Bowden fait le job dans la peau d’Allison, la blondinette de service. Jesse Moss est plutôt convaincant en leader de bande, qui se révèle être un sacré barjo.

Et au final ça donne quoi ?

Eli Craig signe une intéressante relecture parodique du cinéma d’horreur « slasher ». Même si il n’est pas aussi adroit que Edgar Wright (Shaun of the dead), le cinéaste canadien propose une comédie horrifique avec un fond social bien agencé.

La mise en scène reprend les codes du genre, en y injectant un cocktail d’humour décalé. Il y a de nombreux clins d’oeil aux classique de l’horreur, sans que ça devienne pompeux. Seul reproche que l’on peut faire au réalisateur, c’est sur la cadence qu’il donne à son long métrage. Cela gâche quelque peu l’ambiance horrifique, et affecte également les gags. Un rythme plus oxygéné aurait apporter plus d’impact sur l’atmosphère et sur l’aspect décalé de la chose.

Le scénario inverse intelligemment les ficelles du slasher pour lui tordre le coup, mais aussi aborder les préjugés et les malentendus qui bouffent la société. Bien sûr, Eli Craig balance tout ça de manière humoristique, mais le message est plutôt clair. Le mal n’est pas tout le temps où on le croit, c’est sans doute le second message que l’on peut voir également dans ce script. Toutefois, on peut regretter un manque d’originalité sur certains gags et le côté satirique aurait pu aller beaucoup plus loin en ce qui concerne le genre et ce qu’en fait Hollywood.

En dehors des quelques défauts, le film reste un bon divertissement avec des situations qui font sourire et qui parviennent à faire rire par moments.

En résumé, Tucker et Dale fightent le mal nous offre un duo aussi déjanté qu’attachant. Et on ne demande qu’à les retrouver dans une nouvelle aventure abracadabrantesque. 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Dorialex dit :

    qu’est ce que j’ai ri devant ce film ! une très bonne comédie horrifique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s