Après Séance : Three Billboards Outside Ebbing Missouri

threebillboards1000x414v2

Three Billboards Outside Ebbing Missouri (Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance) est un film britannico-américain écrit et réalisé par Martin McDonagh. Le film a été le plus récompensé lors de la 75e cérémonie des Golden Globes qui fut présentée le 6 janvier dernier en remportant le Golden Globe du meilleur scénario, meilleur acteur dans un second-rôle pour Sam Rockwell, meilleure actrice dans un film dramatique pour Frances McDormand et meilleur film dramatique.

 

POURQUOI J’AI VOULU VOIR CE FILM ?

Bien même avant que le film soit nommé pour toutes ses prestigieuses récompenses, je voulais le voir ! Ne serait-ce que pour résister à la froideur et à l’émérite performance de McDormand qui se faisait venter dans les trailers, ou bien qu’au simple fait que j’avais l’impression et l’espérance que McDonagh me donnerai un film complet et différent des nombreux navets et déceptions que j’ai eu l’occasion de voir cette année. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de misère à trouver un cinéma qui le présentait avant de tomber sur le Paradiso Cinema situé à Hollywood aux États-Unis.

171110-han-three-billboards-tease_bycj1h.jpeg 

UN PETIT MOT SUR L’HISTOIRE

Croyez-moi, résumer ce film est tout un défi ! Martin McDonagh a remporté le Golden Globe du meilleur scénario haut la main. Neufs mois après le meurtre de sa fille, Mildred Hayes (Frances McDormand), décide de payer pour faire afficher trois messages sur trois panneaux publicitaires près de sa ville d’Ebbing au Missouri puisqu’il n’y a toujours rien qui a avancé dans l’enquête que mènent les policiers de la ville. Mildred souhaite faire réagir la police pour que celle-ci prenne enfin les grands moyens pour retrouver le meurtrier. Or, avec ses messages affichés en grand, Mildred a plutôt démarré une guerre entre elle, les policiers, et plusieurs autres personnes dans la ville d’Ebbing, au Missouri.

la-1513374471-6twf4c2sa6-snap-image.jpg

LE CASTING

Nous en devons une à Joel Coen ! Pourquoi me dites-vous ? Car s’il n’avait pas convaincu sa femme d’accepter le rôle principal du film, Frances McDormand aurait passé à côté de ce qui s’avère à être, sans l’ombre d’un doute, la performance de sa vie ! L’actrice brille indéniablement dans un rôle qui nécessitait son talent sans quoi le film aurait pu passer de héros à zéro. Elle se donne cœur et âme pour bien refléter l’aspect à la fois cruel et sensible d’une mère qui ne s’en laisse pas imposer. Malgré son devoir de rester tenace, directe, entêté et immuable, elle réussi à nous montrer que son personnage cache un côté sensible et de mère dévoué qui donnerait sa vie pour ses enfants. J’écrivis dans ma critique sur Lady Bird : « Qu’on donne l’Oscar de la meilleure actrice à Saoirse Ronan immédiatement car c’est sans aucun doute la meilleure performance féminine dans un film cette année. » Je n’avais pas encore vu Three Billboards Outside Ebbing Missouri car ces lignes ne seraient dans mon texte. Bref, la course à l’Oscar de la meilleure actrice s’annonce très serrée, et ce n’est pas sans penser à Margot Robbie qui, à elle aussi, ma fait ravir le fait d’avoir eu l’occasion de voir son film (I, Tonya). Au tour de Woody Harrelson qui, à cet effet, mérite aussi la gratitude et la reconnaissance d’avoir livré une performance qui, selon moi, est impeccable. Il joue le rôle d’un policier dévoué qui veut absolument résoudre l’énigme de l’injustice que vit Mildred sur le sort de sa fille. C’est l’un des personnages les plus intriguant du film et certainement celui qui m’a rendu le plus émotif. Three Billboards Outside Ebbing Missouri expose le talent d’Harrelson sur un tapis rouge. Terminons avec la grosse surprise de ce film, et j’ai nommé Sam Rockwell ! Je crois que nous avons trouvé le successeur de Mahersala Ali pour le meilleur second rôle de l’année. Il interprète un policier violent, indécis et sans cœur qui, au profond de lui, est tout le contraire. Rockwell nous livre une prestation haute en couleurs avec une impressionnante palette de nuances et de talent.

threebillboards2-1.png

AU FINAL ÇA DONNE QUOI ?  

Drôle, brutal, émotif et d’une beauté absolue, je ne pourrais décrire Three Billboards Outside Ebbing Missouri différemment.  Martin McDonagh nous donne le film que nous voulions voir et signe du coup, avec l’aide d’un casting parfait et d’un scénario extraordinaire, l’un des meilleurs films de l’année ! Ce film est cependant lourd, voir même difficile à regarder, il y évoque des thèmes et des valeurs si sombres et si tristes. Or, McDormand et bien d’autres aspects du film nous le font vite oublier et nous mettent régulièrement le sourire aux lèvres. Three Billboards Outside Ebbing Missouri est un film en montagnes russes, que ce soit les émotions qu’il apporte à ses spectateurs ou tout ses autres irrévocables sujets. Il est déplorable de constater que chacun des personnages connait un fin malheureuse et déchirante et que lorsque nous voyons un peu d’espoir dans le cas de chacun d’eux, celui-ci est rapidement anéanti par la noirceur du scénario de McDonagh, scénario qui connait son lot d’humour et de plaisir, je n’aurais qu’à penser au petit rôle que possède Peter Dinklage. Un des points autres points forts du film, aussi nombreux soient-ils, est sa fin qui nous laisse sur une ultime réflexion tout en concluant un métrage du façon parfaite et appropriée.

lead_960

En résumé, il ne faut pas rater Three Billboards Outside Ebbing Missouri car en plus d’être l’un des meilleurs de l’année, c’est l’un des films qui nous marque et qui nous choque. Un film que vous voudrez revoir dès la seconde où vous le terminerez.

William T

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s