Jodorowsky’s Dune (2013)

Jodorowsky’s Dune est un film documentaire américain réalisé par Frank Pavich. Il décrit la tentative du réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky d’adapter le roman de science fiction Dune de Frank Herbert au milieu des années 1970. Le film fait partie de la sélection officielle de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2013.

Pourquoi j’ai voulu voir ce film ?

Depuis le temps que j’avais envie de le voir, l’opportunité m’est enfin présentée ! Le projet avorté de Jodorowsky  m’a toujours fasciné, au vue de son ambition et de son extravagance. Le film documentaire m’a été chaudement recommandé à de nombreuses reprises et c’est avec un joie intense, que de le découvrir. Que la séance commence !

Contextualisation des faits

Après La Montagne sacrée, Michel Seydoux (ex-président du LOSC et producteur de cinéma) propose à Alejandro Jodorowsky de produire son prochain film. Alejandro Jodorowsky se lance alors dans son projet le plus ambitieux : l’adaptation du roman Dune de Frank Herbert. Il travaille avec les artistes Jean Giraud, H. R. Giger et Chris Foss sur les aspects visuels, ainsi qu’avec le spécialiste des effets spéciaux Dan O’Bannon. Il prévoit alors que la musique serait composée par Pink Floyd et Magma. La distribution comprendrait David Carradine (Leto Atréides), Salvador Dalí (empereur Padishah Shaddam IV), Orson Welles (Baron Vladimir Harkonnen), Mick Jagger (Feyd-Rautha Harkonnen), Brontis Jodorowsky (Paul Atréides), Udo Kier (Piter de Vries), Amanda Lear (Princesse Irulan).

Les premières minutes ?

Fascinant et passionnant d’entrée ! Frank Pavich nous nous embarque littéralement dans un rêve, un véritable fantasme de cinéphile. Le terme « film documentaire » n’a jamais aussi bien porté son nom. Ce que l’on remarque immédiatement, c’est à quel point Alejandro Jodorowsky vibre toujours autant pour son incroyable projet. Cet enthousiasme, cette passion nous transporte totalement. On part dans un voyage, où l’on flirte à travers le rêve et la réalité pour une création incroyable.

La mise en image et le montage sont absolument porteurs, Frank Pavich nous fait décoller à travers chaque étape du projet de Jodorowsky. L’aspect créatif est passionnant et cela complète merveilleusement avec les différents intervenants qui amène leur point de vue ainsi que leurs émotions vécues sur ce projet.

Et au final ça donne quoi ?

Une merveille ! Merci Frank Pavich pour avoir matérialisé à l’écran ce projet incroyable, de sa naissance à son arrêt (et non pas sa mort). Sa réalisation nous fait vivre une aventure, ça respire la passion sur chaque mot, chaque image. Elle nous faire vivre également l’héritage que ce projet a animé et animé encore dans l’histoire du cinéma. Sans ce rêve artistique, on n’aurais jamais vu Alien, Star Wars… Alejandro Jodorowsky était en avance sur son temps, et il a ouvert une nouvelle porte au cinéma fantastique et de science-fiction. On assiste à une œuvre qui était entièrement originale, et qui faisait malheureusement peur aux producteurs américains.

Dans son approche et son montage, Frank Pavich véhicule un véritable crescendo en adéquation avec le développement du projet ainsi qu’avec le ressenti des intervenants. En tête, Alejandro Jodorowsky agit comme un conteur, et tu as les oreilles et les yeux ouverts comme jamais quand il raconte sa création. Il se dégage énormément de poésie et de philosophie dans ses interventions. On ressent la digestion de l’arrêt du projet, et ce qui est génial, c’est qui le laisse à quiconque qui a les moyens et le talent de le concrétiser à l’écran. Mais, il faut bien avouer que le mythe reste tellement beau comme ça. L’imagination du spectateur est en marche, ce qui laisse place à aucune limite, et c’est ça, qui est magnifique.

Il se dégage énormément de richesse dans ce film documentaire, au niveau du visuel, mais aussi de chaque intervenant. Chacun apporte des faits et anecdotes, et tout s’imbrique à merveille. Cela donne au film, un intérêt passionnant et un rythme haletant.

En résumé, Jodorowsky’s Dune est une pépite que je vous conseille fortement de voir. Laissez-vous porter par ce fantasme !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s